Célébration du 20 janvier : IBK confirme son attachement au renouveau de l’armée malienne !

0

Hier dimanche 20 janvier, l’armée malienne avec toute la nation entière a célébré son 58ème anniversaire. L’évènement tenu  dans toutes les régions militaires du pays a eu son éclat rehaussé par un défilé militaire au camp Soundjata de Kati dans la matinée et le soir, la remise des clés des logements sociaux aux militaires à Kambila, une localité située à quelques kilomètres de la ville de Kati. L’importance des nouveaux engins acquis et la qualité des logements offerts aux FAMas confirment à plus d’un titre l’attachement du président de la République au renouveau de l’armée malienne pour mieux faire face aux nouvelles menaces.

Dépôt de gerbe de fleurs au monument du soldat tombé, l’exécution de l’hymne national, revue des troupes, remise solennelle des clés des nouveaux engins blindés et le défilé militaire, ont été les forts de la cérémonie militaire commémorant le 58ème anniversaire du départ du dernier soldat français du sol malien, dénommé fête de l’armée. C’était sous la haute présidence du chef suprême des armées maliennes, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Au niveau de la tribune officielle on notait la présence entre autres, des membres du gouvernement, dirigé par SoumeylouBoubeyeMaïga, des présidents des Institutions de la République, des diplomates accrédités, des autorités militaires étrangères et nationales et une foule nombreuse. Comme on pouvait s’y attendre, l’évènement a tenu toutes ses promesses. Cela, avec comme touche particulière cette année, le passage de nouveaux engins blindés roulant et naviguant.

Après cette cérémonie de prise d’armes, le président IBK, s’est rendu à Kambila, une localité située à quelques kilomètres de la ville de Kati. Sur place, il a procédé à la remise symbolique des clés des nouveaux logements sociaux destinés aux militaires.

L’occasion fut opportune pour le président IBK de rassurer que  l’Etat continuera tant que ses moyens lui permettra, de mettre les militaires dans les conditions les meilleures. «  Nous tenons à mettre tout Fama dans un logement décent » a-t-il déclaré.

IBK fait un diagnostic équilibré  du contexte sécuritaire au Mali

S’adressant à la nation, la veille, le président de la République a tenu à situer l’évènement dans son vrai contexte, sans cacher les défis de l’heure pour l’armée malienne. « Nous sommes en guerre. Une guerre imposée qui est loin d’être terminée » a reconnu IBK.  Et de poursuivre en ces termes : « Nous sommes, malgré́ nous, entrainés dans une guerre où l’adversaire est une bombe artisanale enfouie sur nos passages, une embuscade à l’aube, une zizanie méthodiquement entretenue entre nos communautés, une économie criminelle qui se nourrit de l’argent de la drogue, du trafic d’êtres humains, et de bien d’autres odieuses transactions »

Selon lui, dans le cadre de cette guerre l’armée malienne n’a pas le choix. Elle doit la gagner, dit-il, afin que puisse continuer à exister un Mali, jaloux de ses principes de démocratie, de laïcité et de liberté.

Suite à ces propos, le président IBK a saisi l’opportunité pour revenir sur certaines des actions menées pour permettre à l’armée de réussir  ce challenge précité. A ce sujet, il a souligné la restructuration de l’armée conformément à la loi d’Orientation et de Programmation Militaire  et de la Programmation Sécurité Intérieure.

Confiant du résultat de ces actions il déclara : « Il ne s’agira plus de reculer, mais d’avancer, chaque année un peu plus, chaque année un peu plus loin, pour que le Mali puisse assurer la défense et la sécurité́ des Maliens ».

Par Moïse Keïta

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here