Défense et sécurité au Mali : Le gouvernement adopte un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile

1

Au Mali, le Conseil des Ministres a adopté, hier, mercredi 5 octobre 2022, un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile. Le texte ainsi adopté devrait être soumis au Conseil National de Transition, dans les prochains jours.

« Au regard de la situation sécuritaire et des défis multiples auxquels les forces de défense font face, il a été souverainement recommandé lors des Assises nationales de la Refondation de militariser la Police nationale. Le projet de loi adopté consacre la militarisation de la Police nationale et de la Protection civile», est -il avancé dans le communiqué du conseil du gouvernement. Cette militarisation, précise le communiqué, permettra de déployer la Police nationale dans les zones reconquises par l’Armée afin d’y assurer la sécurité des populations et de leurs biens et empêcher le retour des forces du mal. « Elle est étendue à la Protection civile qui constitue le deuxième segment du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile avec la Police Nationale pour permettre de couvrir l’arrière des forces engagées au combat en vue de préserver les acquis et sécuriser l’Administration et les populations », lit-on dans le communiqué. Par ailleurs, « sur cette base, les fonctionnaires de la Police nationale et de la Protection Civile engagés en opération, bénéficieront des mêmes avantages que les autres militaires. » Selon le gouvernement de transition, la militarisation de la Police nationale et de la Protection civile concourt à la réalisation des objectifs de la refondation de l’Etat.

A noter que la militarisation de la police nationale est l’une des recommandations des Assises nationales de la refondation tenues en décembre dernier au Mali.

M. K. Diakité

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Le gouvernement vient de prendre l’une des décisions inédites en adoptant un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile. Cet acte va faciliter l’emploi de ces deux corps qui arborent des armes mais malheureusement syndiqués. Bravo à ASSIMI GOÏTA pour cette décision courageuse.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here