Des déserteurs maliens au Canada ? Une parodie devenue une fausse info

3
Des déserteurs maliens au Canada ? Une parodie devenue une fausse info

Depuis début janvier, des articles de médias africains relayés plusieurs centaines de fois sur les réseaux sociaux affirment que des soldats maliens auraient profités d’un stage au Canada pour disparaître. L’armée malienne a démenti, niant la présence de militaires maliens en formation dans ce pays. Cette rumeur est née sur un site parodique.

Plusieurs sites Internet comme Bamada.net, au Mali, ou Libreopinionguinee.com, en Guinée, ont publié des articles les 5 et 7 janvier titrant : “200 soldats maliens en stage de formation antiterroriste au Canada se sont volatilisés dans la nature”, allant même jusqu’à avancer que 80 d’entre eux ont demandé l’asile politique.

Le colonel Diarran Koné, directeur de la Direction de l’information et des relations publiques des armées maliennes (Dirpa), qualifie ces articles de “montage grotesque”et affirme qu’”il n’y a pas de soldats maliens concernés par cette situation”.

Le porte parole de la Défense nationale canadienne affirme “ne connaître aucun demandeur d’asile “, ajoutant que “s’il y avait 200 personnes échappées au Canada, nous en aurions entendu parler”. Il précise toutefois que cinq militaires maliens ont bénéficié du Military Training Assistance Program (MTAP), un dispositif de formation dispensé par l’armée canadienne à destination de pays non-membres de l’Otan.

Le contenu de ces publications est un copié-collé d’un article paru le 1er janvier sur le site parodique 24Jours.com / “Journal des insolites”, dont la rédaction des Observateurs a souvent parlé.

…..lire la suite de l’article sur observers.france24.com

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. l’info ne vient pas des journaux maliens. C’est une sorte de soit disant site d’information qui ne fait du copier coller en effaçant les sources . ça l’apprendra à vérifier au lieu de balancer des fake news et surtout un sujet sensible comme celui-là. Deplorable!

  2. Les journaux maliens qui relaient de telles informations invraissemblables sont des traitres. Ils ne méritent le titre de maliens. En ridiculant leur propre pays pour la sensation, ils sont tout simplement minables, immoraux et apatrides.

  3. Je ne pense pas c’est même possible. Le Canada ne va pas permettre de telles choses sur son territoire. Ça serait trop naïf d’ouvrir ses portes a ce type de personnes traitres. Un soldat engagé dans l’armée de son pays qui l’envoie en formation ne peut pas justifier une désertion et une demande d’asile dans ce genre des circonstances. S’il le tente le Canada doit simplement le extrader au Mali pour être jugé.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here