1ère Edition du festival Acoustik Bamako : C’est du 27 au 30 janvier 2016

0

Né d’une synergie entre artistes maliens, acteurs culturels et institutions, à l’initiative du maestro de la kora de renommée mondiale, Toumani Diabaté en collaboration avec le ministère de la culture, de l’artisanat et du tourisme, l’Institut français du Mali et l’Ambassade du Royaume Uni au Mali, un festival dénommé ‘’Festival acoustik Bamako’’ se tiendra dans la capitale malienne du 27 au 30 janvier 2016. 

La nouvelle a été donnée par Toumani Diabaté, Marc Moulholland (musicien Ecossais) et Fatou Sow (productrice), en présence de Jo Adamson (Ambassadrice du Royaume Uni au Mali), de la Directrice de l’Institut français du Mali (IFM) et d’un représentant du groupe Royal Air Maroc (partenaire de l’évènement).

Bamako- 25/01/2016-  A en croire ses initiateurs au cours d’une conférence de presse tenue samedi à l’hôtel Onomo de Bamako, le festival, présentera des artistes internationaux et maliens, en mettant l’accent sur des projets de collaboration, embrassant une grande variété de styles et de cultures et différentes familles d’instructions acoustiques, traditionnelles et modernes.

La volonté du festival Acoustik Bamako, est selon Toumani Diabaté, de « réunir les interprètes du riche patrimoine instrumental du Mali (kora, ngoni, balafon, taman, calebasse, voix et bien d’autres- avec des musiciens du monde entier liés à toutes le variétés traditionnelles et modernes ».

Et comme l’objectif majeur du festival est de promouvoir la culture malienne à travers la musique et les rencontres culturelles, afin de redynamiser les industries créatives et de renforcer la cohésion sociale, il sera aussi le cadre pour ses initiateurs de mettre des talents en exergue. Il s’agit notamment des artistes peintres, plasticiens, photographes, décorateurs, danseurs et acteurs. Au final, la diversité et la richesse culturelle du Mali seront représentées.

Par ailleurs, un programme de formations sera initié dans le domaine de la musique et des industries créatives pour renforcer les capacités de la jeunesse du Mali, ont-ils fait savoir.

Réalisé par la société de production de spectacles « Future Mali », dirigée par Fatou Sow, FAB se veut être un rendez-vous annuel pour les musiciens et mélomanes, un forum d’échange culturel et l’occasion de mettre en valeur la richesse unique du Mali et de ses nombreuses traditions musicales.

Une affiche exceptionnelle pour cette première édition, qui, pour la partie musicale se déroulera au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias Balla Fasseké Kouyaté les 27 et 30 janvier et à l’Institut français du Mali les 28 et 29 janvier. Et, chaque soirée débutera avec un « apéro concert » au Patio de l’IFM de 18 h à 19h30, qui favorisera les musiques traditionnelles maliennes et les voyages qu’elle inspire, suivi des concerts au CAMM et à l’IFM.

Alba Griot (Ecosse/Belgique/Mali), Ali Fraka Touré Band, Boubacar Traoré-Kar Jar, Déné Issébré, Damon Albarn (Grande Bretagne), derek Gripper ‘Afrique du Sud), Gary Dourdan (Etats-Unis), Nahawa Doumbia, Oumou Sangaré, Sidiki Diabaté, Songhoy blues, Tony Allen (Nigéria/France) et d’autres surprises seront également de la partie.

Les entrées sont libres mais uniquement par invitation. Et les intéressés sont conviés d’aller sur la page Facebook de l’Institut Français et du FAB à partir de ce lundi 25 janvier 2016.

Le lancement du festival Bamako acoustic se ferra demain 26 janvier à l’hôtel Onomo de Bamako à 18 heures GMT

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER