Note de lecture : L’aventure mystérieuse d’un colonel sapeur-pompier (Lieutenant-colonel Ousmane Samaké, un écrivain au style atypique)

0

Le Lieutenant-colonel Sapeur-pompier, Ousmane Samaké vient de publier L’aventure mystérieuse de Fagnouma, suivi de L’Académie Africaine.

 Publié aux éditions Edilivre en France et disponible en France depuis le mois de mars, “L’aventure mystérieuse de Fagnouma” suivi de “l’Académie Africaine” est la collection de 2 ouvrages. La première partie est un roman d’aventure et la deuxième partie est un nouveau genre littéraire “Roman-Conte”, selon les explications de son auteur qui ajoute que ledit livre sera très bientôt disponible au Mali.

L’ouvrage du Lieutenant-colonel Sapeur-Pompier, de 168 pages, est essentiellement basé sur la tradition, la culture, les us et mœurs maliens. Dans “L’Aventure mystérieuse de Fagnouma ”, Ousmane Samaké fait le récit d’un jeune homme ambitieux, Fagnouma qui part en aventure après une foudre de malédiction tombée sur son village “N’Kola”. Face à cette situation, Fagnouma part en “aventure” pour montrer sa bravoure. Il part à la recherche du bonheur perdu. Il est prêt à tous les sacrifices, pourvu que sa famille soit heureuse. Il s’expose à toutes sortes de danger pour donner à sa famille, le meilleur de lui-même. Il court le risque de l’aventure pour découvrir les miracles.

Mais quelle était la cause de toutes ces misères à N’Kola ? Fagnouma peut-il rendre sa famille heureuse ? Sa route était-elle longue, délicate et escarpée ? C’est à travers “L’aventure mystérieuse de Fagnouma” que l’auteur répond à toutes ces interrogations.

En se plongeant dans le livre, l’on découvrira que les rebondissements sont nombreux, les obstacles rencontrés l’obligent à faire preuve d’audace, de courage, de ruse et de réussite, explique l’écrivain.

Se démarquant un peu du genre classique, Ousmane Samaké vient avec un nouveau genre littéraire: le Roman-conte.  J’ai l’habitude de lire dans les livres français : Roman autobiographique, Roman historique, Roman policier… mais je n’ai vu dans aucun texte littéraire “Roman-conte”, car le roman est un genre littéraire à part, tout comme le conte ; mais cela ne pose pas de problème, car, on entend par “Roman-conte”, un récit imaginaire, qui met en scène les personnages, dont un personnage fictif qui, arrivé au terme de la sagesse, raconte les “N’Ziris, pas aux lecteurs, mais aux personnages du roman“, explique-t-il.

Dans ce Roman-conte qui est un néologisme n’existant pas d’abord dans la langue française, l’auteur, avec son style atypique, a décidé de “bambariser” le français. Ce style atypique, notre écrivain l’explique par  l’amour de ma culture qui m’a inspiré à bambariser le français et à écrire les valeurs maliennes tout au long de mon livre”.

Pour Ousmane Samaké, la Bambarisation est un concept, une vision, un style d’écriture dans la langue française qui vise à valoriser la culture, les us et mœurs maliennes. C’est la transcription du Bambara en Français: “Dans l’annexe de mon livre, j’ai donné la signification, la traduction de tous les mots et expressions Bambara que j’ai employés dans ce livre”, précise-t-il.

Alors qu’Amadou Hampaté Ba compare le vieillard africain à une bibliothèque, Ousmane Samaké étaye cette citation avec plus de qualifications en le comparant à une académie.

A ses dires, c’est à partir de l’idée de la citation d’Amadou Hampâté Bâ qu’il a comparé un vieillard africain à une Académie. “C’est juste une manière de donner plus de raison à Hampâté Bâ, de justifier son proverbe, en donnant plus de qualifications aux vieillards africains. Comme vous le savez, une bibliothèque est un édifice destiné à recevoir la collection des livres ou documents qui peuvent être empruntés ou consultés. Par contre, une académie est une société savante dont les membres se consacrent à une spécialité : des lettres, des arts, des sciences, etc. En effet, cette citation d’Amadou Hampâté Bâ m’a beaucoup marqué depuis l’enfance, c’est pour cela que je ne pouvais un écrire un livre sans lui rendre hommage, s’est-t-il justifié.

Convaincu de la richesse du continent, Ousmane Samaké affirme que l’Afrique est une grande forêt qui manque d’entretien. Le continent africain regorge de toutes sortes de richesses. Nous avons de l’or, du diamant, de l’uranium, du phosphore, du pétrole, du charbon, du coton, du cacao, du gaz, etc. Ce continent est le premier fournisseur des pays européens et asiatiques en matières premières. Mais pourquoi nous restons toujours pauvres ?, s’est-t-il interrogé.

Pour que l’Afrique puisse se développer, il estime que nous devons, d’abord, nous unir comme font les autres continents car selon lui, tout commence par l’union. “Nous devons nous accepter, nous-mêmes. Je veux dire par là qu’on doit valoriser nos propres cultures et coutumes, en mettant en valeurs nos propres produits, dit-il.

Alassane Cissouma

 Encadré

Ousmane Samaké, dit H’ERZ Baba Cool

Le Lieutenant-colonel Sapeur-Pompier est également Expert Préventionniste en Sécurité, Chef de Division des Etudes à la Direction générale de la Protection Civile du Mali. Passionné des écrits, du slam et de la musique, il est auteur, compositeur, romancier, poète, slameur et musicien. Animé par l’aventure et le voyage dès son plus jeune âge, l’auteur a séjourné dans plusieurs pays tels que la France, l’Algérie, le Ghana, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, etc. Il fait revivre le passé, recréer l’atmosphère d’une époque disparue. Son secret est de faire vibrer le cœur de ses lecteurs et de ses lectrices.

Son actuel ouvrage est au cœur de toute découverte et de toute recherche. Il offre des démarches pour lire, comprendre, interpréter la culture malienne et africaine. Il offre les moyens de répondre à nos questions quotidiennes, plaisir de lire et enrichissement des connaissances. Cet ouvrage est une œuvre d’apprentissage et de référence, dont l’usage systématique et ordonné doit assurer aux lecteurs une bonne pratique et une bonne connaissance réfléchie de la coutume. Une œuvre où le fantastique se mêle au mystère.

A C

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here