Préservation du patrimoine culturel au Mali : L’UNESCO sensibilise la jeunesse via des supports pédagogiques

0

Afin de développer des stratégies d’information et d’éducation des jeunes aux valeurs patrimoniales des sites touristiques, monuments, manuscrits et autres bien culturels ayant été l’objet de destruction lors de l’occupation des régions du septentrion malien, l’Organisation  des Nations Unies pour l’Education la Science et la Culture (UNESCO) a initié un atelier de formation de deux jours à l’intention des jeunes. Un atelier qui a ouvert ses portes, le lundi 25 Janvier à l’hôtel Salam, sous la houlette de la représentante Afrique du bureau de l’Unesco Mme Hyen Ju Kim avec à ses côtés Lazare Eloundou, chef du bureau UNESCO Bamako et plusieurs soldats de lutte contre la destruction du patrimoine culturel.

« Durant deux jours, les experts vont échanger afin d’élaborer des messages et autres supports et gadgets à l’endroit des jeunes et moins jeunes en faveur de la conservation du patrimoine culturel gage du développement d’un pays. Le patrimoine culturel au Mali se singularise par sa diversité et surtout par son potentiel d’expression de fortes identités ethniques et territoriales qui s’expriment à travers sites, monuments, édifices religieux etc. Le Mali, en inscrivant certains éléments de cet héritage multiséculaire sur la liste du patrimoine national et mondial prouve à souhait son engagement à assurer leur protection et leur promotion », a déclaré, lors de l’ouverture de l’atelier, Lazare Eloundou, le chef du bureau UNESCO Bamako. Les l’objectifs de l’atelier, de son avis, sont: de concevoir des supports (Posters et couvertures de cahiers d’écoliers) et des messages de sensibilisation afin de développer des stratégies d’information et d’éducation des jeunes aux valeurs patrimoniales des sites, monuments, manuscrits et autres biens culturels ayant subi une destruction ou une dégradation en période de conflits ou affecté par la crise, particulièrement les mausolées et manuscrits anciens ; de familiariser la jeunesse avec son patrimoine culturel, de faire de l’éducation au patrimoine un élément clé du système éducatif malien etc. Pour sa part, la représentante Afrique du bureau de l’Unesco Mme Hyen Ju Kim, a affirmé que cet atelier sera d’un apport inestimable pour les jeunes du Mali en faveur de la conservation du valeureux et riche patrimoine légué par les anciens aux jeunes afin qu’ils s’en servent et lèguent à leur tour aux générations futurs. Durant deux jours, c’est une vingtaine de participants composés de personnes ressources spécialisées en animation pédagogiques, communication, valorisation et gestion du patrimoine ainsi que des représentants des associations des jeunes qui ont échangé et élaboré des supports à l’endroit des jeunes et moins jeunes en faveur de la conservation du riche patrimoine culturel malien.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER