Coup d’Etat au Burkina Faso: la CEDEAO annonce un sommet extraordinaire pour examiner la situation

2
Communiqué

La CEDEAO note que, malgré les appels de la communauté régionale et internationale au calme et au respect de la légalité constitutionnelle, la situation au Burkina Faso est caractérisée par un coup d’Etat militaire ce lundi 24 janvier 2022, suite à la démission du Président Roch Marc Christian Kaboré, obtenue sous la menace, l’intimidation et la pression des militaires après deux jours de mutinerie.

La CEDEAO condamne fermement ce coup de force des militaires qui marque un recul démocratique majeur pour le Burkina Faso. Un sommet extraordinaire de la CEDEAO se tiendra dans les prochains jours pour examiner cette situation.

Fait à Abuja, le 25 janvier 2022

La Commission de la CEDEAO

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. La CEDEAO a commis une erreur fatale en acceptant qu’ Alasane Wattara et Alpha Konde aient brique un troisième mandat. En acceptant une telle practice, la CEDEAO a perdu toute crédibilités devant les africains en generale.
    La crédibilité est une chose difficile à obtenir mais très facile à perdre.
    CEDEAO doit comprendre que la meilleure manière de dirigé c’est d’être un dirigeant exemplaire. “Lead by example”. Sinon les coups d’état ne finirons jamais en Afrique.

  2. Let us side step ECOWAS persistent dumb shit. Thereafter acknowledge key in Burkina Faso is to make top priority delivery of feasible Greater Good living conditions, security plus education. But most of all do not be afraid to ask for assistance so that we may find it plus timely get it to where it is needed.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here