Mali : la Cédéao constate une «évolution positive» mais maintient la mesure de suspension

9

Fin samedi à Accra du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Cédéao. La situation au Mali a occupé une partie des débats. La réunion a constaté des progrès accomplis par les autorités de la transition, mais pas question pour le moment de lever la mesure de suspension qui frappe le Mali depuis le dernier coup d’Etat.

C’est avec attention que les chefs d’Etats présents à Accra ont écouté le rapport de Good Luck Jonathan, envoyé spécial de la Cédéao pour le Mali. Dans la salle de réunion, Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de l’institution sous-régionale a participé aux travaux.

« Selon le rapport du médiateur qui a été fait, il y a une évolution positive, et qui reste encourageante. Un Premier ministre civil a été nommé, conformément à la décision des chefs d’Etat. Un gouvernement a été nommé et installé. »

Mais pas de chèque en blanc pour les autorités maliennes de la transition. La mesure de suspension du pays n’est pas levée pour le moment. Un mécanisme de suivi sera mis en place.

« Le mécanisme de suivi va permettre de travailler en étroite collaboration avec les autorités maliennes pour la mise œuvre de la feuille de route qui doit conduire aux élections », a poursuivi Jean-Claude Kassi Brou.

En clair, l’organisation coûte que coûte des élections présidentielle et législatives en février 2022 comme prévu.

Mais à Accra, des chefs d’Etats – comme l’ivoirien Alassane Dramane Ouattara – ont par ailleurs lancé un appel au partenaires bilatéraux et multilatéraux du Mali pour accompagner ce pays qui traverse une crise multidimensionnelle.

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Attention! Attention! Attention! CEDEAO, faite beaucoup preuve de très grande confiance pour le bonheur des 15 pays de cette organisation, car si le Mali tombe, c’est au moins 7 pays de cette sous-région qui tomberons sans équivoque. Le Mali est dans une position très stratégique et est au milieu de tous les pays de cette organisation, donc ne jouez pas avec les sanctions contre ce Mali. Surtout que les cas du Mali est encore cent fois mieux que celui du Tchad qui ne fait mal à aucun pays de cette organisation et personne n’évoque ce cas pourtant très contraire à la démocratie, car il s’agit d’une situation qui rappelle le cas d’une dynastie où le fils succède à son père et cela n’offusque personne, quelle réaction bizarre qui nous rappelle “les animaux malades de peste” où l’âne qui ne tondisse que la largeur de sa langue d’herbe d’un pré est considéré comme le faiseur du plus grand mal, alors que les mangeurs de bergers son totalement libérés de toute sanction, quel comportement bizarre de cette communauté? Nous sommes totalement sidérés.

  2. Unfortunately many including me dislike
    fact that as result of decades of incompetent governance plus nepotism in Mali ECOWAS may be applying appropriate method to making Mali develop responsible, accountable, inclusive plus transparent government. That is to take steps plus stages method of having Mali fulfill obligations of set essentials of appearance of good governance. Unfortunately this do not deal with evil condition we too often find which incompetent leaders believe is their established right to be corrupt. It is counterproductive plus in this age of progressive global warming will kill tens of millions of Africans that could help upgrade plus manage better living conditions for all. We must under feasible plan heavily invest in African upgrade in living conditions development plus security from terrorists/ jahadists plus violent criminals. Our failure to do so promote genocide like not ever experienced on earth. We must break African disposition of rich plus powerful being petty when it comes to developing Africa in relation to resources they have available. Key causes of pettiness are nepotism, incompetent leadership plus lack of inclusiveness understood by majority as being feasible plus having good intentions toward all law abiding citizens. Excessive number of political Groups plus nepotism under circumstance prohibit needed inclusiveness in government. To have needed inclusiveness there need be lasting unification of small groups with them having one political representative. That will reduce number of small groups thereof giving their members voice as members of larger group thereto making government more efficient plus better organized. Having fewer groups will make political messages open to greater focus promoting well organized plus thrift governing that is more able to facilitate transparency with important decisions determination coming from central point as oppose to multiple points. However decisions would have been determined as result of all groups having relevant input providing that input.
    Foregoing approach due to decades of incompetence plus mismanagement is not easy but must be done so decisions of major importance become easy in future under unyielding Global Warming.
    Like it or not that is where we at when it come to some controlling governing factors.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Il faut un pouvoir legitime pas avec les armes ou par la Rue pour sauver. Il maintenir lea sanctions pour que les militaires retournent au front.

    • Un pouvoir légitime, combien de fois des pouvoirs légitimes étaient passer avant le 18 août 2020 ? 30 ans de pouvoir civiques cette catastrophe dans tous les domaines .

  4. Est-ce que organiser les élections coûte que coûte en 2022 est synonyme de sauver le Mali ? La priorité est de mettre le Mali sur la bonne voie en évitant le retour au système de gestion des trente dernières années , ce système decrié qui est incarné par les acteurs politiques actuels ! Organiser les élections en 2022 c’est assurer le retour au pouvoir des délinquants financiers , des apatrides assoiffés de pouvoir !
    Le délai ne doit pas être une condition , il doit être un paramètre qui influe sur la réussite de la mise en place des bases nécessaires pour mettre le Mali sur la bonne voie !
    Que DIEU sauve le Mali !

    • Sangre, la communaute’ internationale et le peuple malien reclament un pouvoir mandate’ par le vaillant peuple malien! Les maliennes et les maliens ont achete’ des canons et recrute’ les membres des FAMAS pour assurer leur defense et non pour qu’on leur arrache leur pouvoir! La souverainete’ appartient au peuple qui la donne a’ certaines citoyennes et certains citoyens par le canal des urnes!
      I hope this is not hard to understand!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here