Pour faire face a nos besoins de sécurité alimentaire : La CEDEAO offre 2856 tonnes de céréales au Mali

1

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a offert 2.856 tonnes de céréales au Mali. La cérémonie de remise s’est déroulée mardi 30 juillet 2019 dans la cour de l’OPAM.

Le Commissaire en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la CEDEAO, Sékou Sangaré, a officiellement remis les dons au ministre de l’Intégration africaine, Me Baber Gano. Ils portent sur 202 tonnes de maïs et de 2 654 tonnes de riz blanc déjà stockées dans les entrepôts de l’OPAM. On se rappelle que l’institution communautaire en conformité avec les règles de gestion définies et acceptées par ses pays membres, a mis à la disposition des gouvernements qui en ont fait la demande plus de 18.000  tonnes de céréales. En ont ainsi bénéficié en août 2018 le Niger, le Burkina Faso, le Ghana, le Nigeria et le Mali.

La CEDEAO, a rassuré M. Sangaré, est très heureuse de promouvoir la Réserve de sécurité alimentaire en tant qu’instrument stratégique voulu par les Chefs d’Etats qui l’ont créé en 2013 par Acte additionnel. La Commission poursuivra ses efforts pour porter à l’échelle aussi bien dans les pays sahéliens que les pays côtiers en vue d’assurer la pérennité de ces actions. ‘’Elle s’appuiera davantage sur le développement du stockage de proximité dans les collectivités locales et territoriales, ceci à travers les organisations professionnelles du monde rural et l’appui des organismes nationaux de stockage comme l’OPAM au Mali et lesquels constituent déjà le RESOGET dirigé par le Mali’’.

Au nom du Président de la République, le ministre commissaire à la Sécurité alimentaire, M. Kassoum Denon, a salué le donateur avant de révéler que plus de 500.000 personnes expriment aujourd’hui le besoin d’aide en termes de sécurité alimentaire. ‘’Je suis un ministre comblé aujourd’hui. Nous félicitons ici   notre frère et ami Sékou Sangaré….et remercions les hauts dirigeants de la CEDEAO pour cette donation à la République du Mali …pour faire face au plan de réponse de 2019’’.

La cérémonie a pris fin par la signature d’un mémorandum entre le ministre Baber Gano et le Commissaire de l’agriculture, de l’environnement et de ressources en eau de la CEDEAO.

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Petit-a-petit l’Afrique se prend en mains, courage et arretons de faire la mendicite mondiale car l’Afrique doit pouvoir nourrir, habiller, eduquer, loger et faire travailler ses enfants et tous ses enfants!.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here