Yaya Jammeh sur les traces de Laurent Gbagbo : La CEDEAO réussira-t-elle à imposer la légitimité au vaincu ?

7

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest est désormais face à son destin celui d’une organisation sous régionale qui veut aller de l’avant. Elle est fortement interpellée par la Communauté Internationale à résoudre, soit diplomatiquement,  soit aux forceps, l’épineuse question gambienne. Sa crédibilité et son image lourdement entachées dans la crise malienne après le coup d’Etat du 22 mars 2012, doivent être rétablies en imposant au président sortant Yaya Jammeh la volonté populaire issue des urnes à billes. Y parviendra-t-elle ? Le machiavélique Yaya Jammeh parviendra-t-il à défier tous les chefs d’Etat de la CEDEAO en s’accrochant au pouvoir malgré sa défaite comme Gbagbo en 2010 ?

L’avenir de l’Union dépend de l’ancrage démocratique et surtout de l’alternance dans les pays de l’espace. Il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’espace CEDEAO enregistre  nettement des avancées démocratiques que celui de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEAC). Les pays ouest-africains qui sont en peloton de tête sont généralement les pays anglophones à l’image du Ghana, du Nigeria et du Liberia. A cette liste, on pourrait ajouter quelques pays francophones comme le Sénégal et le Benin. C’est au moment où on s’apprête à donner le CIWARA d’excellence à la CEDEAO pour les avancées démocratiques notoires constatées dans l’espace communautaire, contrairement à la CEAC, que le Président sortant Yaya Jammeh jette le pavé dans la mare de l’organisation sous régionale. Comme on pouvait s’y attendre, il vient de faire volteface ridicule après avoir pourtant reconnu sa défaite et félicité le vainqueur. Il s’est rétracté en rejetant la victoire de celui qu’il félicitait une semaine auparavant. Malgré la médiation de la communauté sous régionale, le machiavélique Jammeh reste sourd à toute proposition relative à la passation du pouvoir au nouveau président Adama Barrow. Les présidents nigérian, ghanéen, libérien et sierra léonais ont tenté de le raisonner afin qu’il renonce à son projet de se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple gambien qui a porté son choix sur Adama Barrow. Que reste-t-il après la tentative de médiation de ces quatre présidents ?  La solution, c’est le Sénégal qui semble la trouver, lui qui le savait quelques jours seulement après la proclamation des résultats. Le Président Macky Sall du Sénégal, qui assure déjà la sécurité du nouveau Président et qui a mobilisé ses Jambars à la porte de la Gambie, semble être prêt à en découdre avec  sa « petite voisine », la Gambie. Il n’attendrait que la consigne de la communauté internationale pour mettre Jammeh hors d’état de nuire. En tout cas pour la résolution de la crise gambienne, la communauté internationale et africaine comme l’ONU et l’UA ne devraient pas tarder à légitimer l’usage de la force en  donnant un mandat claire à l’organisation sous régionale pour une sortie de crise.

En définitive, si la CEDEAO veut rester crédible et respectée, elle doit savoir imposer à tous ses Etats membres des principes intangibles de la démocratie. Elle doit plus s’impliquer dans les processus électoraux des Etats membres pour minimiser en amont les crises post électorales à l’image de celle de la Côte d’Ivoire. Yaya Jammeh réussira-t-il à défier la CEDEAO ?

 Youssouf Sissoko

[email protected]

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi vous mêlez Gbagbo a cette affaire yaya?

    gbagbo avait gagnéles élections ivoirienne: et c’est la franSS qui a installé ouatarRAT à la tête de la cote d’ivoire, a la suite d’un coup d’état!

    • La presse Africaine surtout Francophone n’a pas une source fiable pour les info. Elle depends de l’occident qui ell ne donne que dans l’intoxication.
      Ce qui fait que les Africains sont desinformés par manque d’esprit CRITIQUE.

      Sinon Il faut etre de mauvaise foi pour comparer Gbagbo a Yaya Jammeh parce que Gbagbo n’avait jamais reconnu sa defaite, ensuite il a suivi la voie legale que lui donnait la Constitution Ivorienne.

      La politique est un jeu de texte et President Gbagbo a prouve qu’il etait a la hauteur.

      LHomme Faust

      • En effet Gbagbo n’a jamais pris les armes pour conquérir le pouvoir comme les dictateurs yaya et ouatarRAT!

  2. Comrades if Yahya Jammeh is truly walking in steps of Laurent Gbagbo there will be many innocent dead. If like condition should come about Jammeh also should pay as innocent will unduly pay. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  3. 😈
    http://reseauinternational.net/la-gambie-sous-agression-occidentale-pourquoi-il-faut-defendre-le-president-jammeh/

    POURQUOI LES PANAFRICANISTES DOIVENT DEFENDRE LE PRESIDENT YAHYA JAMMEH !

    * Comment les USA et la NDI (National Democratic Institute) – « habituel partenaire (américain) des plateformes d’observation des élections pour le compte des sociétés civiles », et une des « vitrines légales de la CIA », subventionnée notamment par le Département d’Etat américain – sont à la manœuvre ?

    * Comment les élections ont été truquées au profit du candidat de l’opposition pro-occidentale ?

    * Quel est le rôle de la NDI et de son directeur Afrique, l’opposant Camerounais Christopher Formunyoh ?

    * Comment la Fondation Formunyoh (TFF) intervient directement en Gambie ?

    * Pourquoi le but des Américains et de leurs porteurs de valise sénégalais est en premier d’empêcher que la Gambie quitte la soi-disant CPI …?

    LA SYRIE, LE RWANDA, LE BURUNDI, LE GABON ET AUTRES ONT TENU TETE.

    LES AFRICAINS DE L’ OUEST, GÉNÉTIQUEMENT LARBINS SELON LES ETHNOLOGUES FRANCAIS, VONT-ILS UNE FOIS DE PLUS TRAHIR ET SACRIFIER LA NATION GAMBIENNE? ? ?

    • Les africains de l ouest génétiquement quoi cherche un peu tu verras que les africains de l ouest sont les vrais descendant des pharaons.les occidentaux vivent bien et continueront de se gaver sur le dos des africains grâce à des gens comme toi qui croit à ses thèses bidons lis un peu an ta diop le plus savants de tous les temps tu verras que les vrais larbins sont d’abord des gens comme toi qui se sente larbin parce que un blanc à dit

  4. Bien sur que la cedeao pourait s’imposer .Jahaja jammah n’est en bonne terme avec personne il veux etre isole donc il le sera.Ca defaite est totale a sa reconnaissance de la victoire de Barrow l’histoire du pays a commencer a s’ecrire de nouveau .Je ne vois pas que ce petit pays avec ss petite armee poura faire face a la communaute internationale.que la population democrate ne soit pas tuer pour rien car la democratie et l’election peuvent s’appliquer sans qu’il y est de mort.

Comments are closed.