Communiqué conjoint SAM-SYLIMA N°002/2021

1

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Je ne suis pas sûre que les syndicats de la magistrature gagneraient à travers des menaces proférées pour “faire taire ” les malien dans l’expression de leurs sentiments par rapport à l’arrêt de la respectueuse Cours d’appel dans l’affaire Amadou Haya SANOGO. Ils gagneraient à expliquer ledit arrêt pour qu’il soit compris du commun des justiciables maliens. Dans tous les cas, les maliens sont libres de leurs opinions même s’il s’agit de la justice.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here