Communiqué conjoint sur la situation au Mali

5

Le Comité local de suivi de la transition, composé de la CEDEAO, de l’Union Africaine et de la MINUSMA, avec des membres de la communauté internationale, y compris la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne, exprime sa profonde préoccupation face à la situation au Mali marquée par l’arrestation du Président de la transition, du Premier ministre et de certains de leurs collaborateurs.

Ils condamnent fermement la tentative de coup de force survenue à la suite de la publication du décret portant nomination des membres du gouvernement par le Président de la transition sur proposition du Premier ministre.

Ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de ces autorités et soulignent que les éléments militaires qui les détiennent seront tenus personnellement responsables de leur sécurité.

Ils réaffirment leur ferme soutien aux autorités de la transition et demandent que la transition reprenne son cours pour se conclure dans les délais prévus. La communauté internationale rejette par avance tout acte imposé par la contrainte, y compris des démissions forcées.

Ils se félicitent de l’annonce de la venue demain de la délégation de la CEDEAO et demandent à tous les acteurs concernes à apporter leur pleine coopération aux efforts déployés en vue de la reprise immédiate du cours normal de la transition.

Ils soulignent que l’action inconsidérée conduite ce jour porte en elle le risque d’un affaiblissement de la mobilisation de la communauté internationale en faveur du Mali.

Fait à Bamako, le 24 mai 2021

Bureau de la Communication Stratégique et de l’information publique
[email protected]
http://minusma.unmissions.org

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. “La France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne”

    Vous remarquerez toujours ces mêmes racailles occidentales, dire que ça fait près de 4 siècles qu’ils nous font régulièrement leurs sales coups!

  2. Personne ne toléra cet énième coup d’état.

    On en a marre de ce cycle de stabilisation de notre pays provoquée par des officiers de l’armée.

    S’ils ne sont pas contents d’être militaires alors qu’ils lâchent les galons et qu’ils rejoignent la politique.
    N’est pas militaire qui le veut!

    Ces officiers de l’armée nous enfoncent d’avantage dans un trou vraiment puant.

    On en a marre!
    Laisser les gens travailler!

  3. ABAS Choquel MAIGA un voleur qui a Gouverné avec IBK sans faire de Résultat positif et choquel a pie et vole le conseil de régulation de la télécommunications quant il le présidait se prend aujourd’hui comme saint et donneur de leçon , ce Maudit Choquel MAIGa se félicite de cette énième coup d’état contre le peuple avec les armes acheté par l’impôt de ce peuple

  4. “…Le Comité local de suivi de la transition, composé de la CEDEAO, de l’Union Africaine et de la MINUSMA, avec des membres de la communauté internationale, y compris la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne..” RIRES…MDR…..!!!

    NOUS ALLONS VIDER LE LONG RANG DES RÉSERVISTES FRANCAFRICAINS TRAITRES CONGÉNITAUX ET LARBINS DE CETTE “communauté internationale”….

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI, DE L’ AFRIQUE-NOIRE, DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS MALIENS, AFRICAINS, VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE ET/OU DES ARABES…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!
    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

    PS:
    1- “Si la guerre est horrible, la servitude est pire.”

    2- “Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.”

    3- Comme l’a dit Poutine, c’est à lui d’envoyer des terroristes à Dieu et c’est ensuite à Dieu de décider ce qu’il doit en faire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here