Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè la prorogation du ”mandat” de soit disant ”Députés”

1

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) condamne avec la dernière rigueur le vote intervenu hier 27 juin 2019 par de soit disant ”Députés” de leur ”mandat” parlementaire en violation flagrante de la Constitution démocratique du 12 janvier 1992 et en usurpation éhontée de la souveraineté du Peuple malien.

La promulgation d’une telle ”loi” par le Président de la République ferait franchir à l’Etat malien une étape de plus vers sa transformation en République bananière.

Parti de l’avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien, la CNAS-Faso Hèrè engage les Forces patriotiques, progressistes, républicaines et démocratiques à l’unité d’action pour faire échec au projet antinational et antidémocratique de restauration de l’ordre sociopolitique colonial et de remise en cause des acquis du 22 septembre 1960 et du 26 mars 1991.

Le Mali pour tous, des chances égales pour tous/ toutes!

 Bamako le 28 juin 2019

Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè Le

Secrétaire Général

Soumana Tangara

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Ça c’est tellement grave ! Les députés prolonger eux mêmes leur mandat ? Ils seront au service de leur bienfaiteur IBK, qui cherche par tous les moyens de modifier la Constitution à sa guise . Il tient vaille que vaille à satisfaire aux revendications des indépendantistes de Kidal, protégés par la France . La partition du pays devient maintenant une réalité . Malheur à tous ceux qui bâillonnent leur peuple .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here