Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE): indépendante mais pas unique?

0

Un véritable étalage de dénominations génériques  relevant de la même catégorie institutionnelle : Organe Unique de Gestion des Elections(OUGE) ;

Organe Indépendant de Gestion des Elections(OIGE) ;  puis enfin Autorité Indépendante de Gestion des Elections(AIGE)?

La structure d’organisation  et de gestion des élections  paraît en panne d’inspiration pour une dénomination claire et précise,  preuve s’il en était besoin, du flou artistique des tergiversations qui  continuent d’accompagner ce  prétentieux projet dont on ne cessera de s’interroger s’il n’a pas vocation à servir de cimetière institutionnel pour la Transition.

On aura remarqué que les différentes appellations expérimentées pour sa dénomination restent dans les génériques de sa catégorie institutionnelle : OUGE, OIGE, AIGE.

Un peu comme des jargons de classifications d’autres types de services publics : EPA, EPST, EPI, AAI…

Mais pourquoi diable la structure refuse-t-elle de décliner sa propre identité institutionnelle au sein de  sa catégorie générique ? Organe ou Autorité, s’agit-il très concrètement d’une Commission, d’une Agence, d’un Comité….?

Quelle gêne y aurait-il pour la structure de se donner une véritablement identité institutionnelle dans le domaine en question?

Il faut seulement que ce flou ne soit pas la barbe mal rasée des ambiguïtés qui entourent toujours ce projet. Et qui, jusqu’à preuve du contraire, empêchent d’y voir clair en ne permettant pas véritablement de savoir si notamment le MATD et ses Représentants de l’Etat, la DGE, sous une forme ou sous une autre, survivront à l’Autorité indépendante de gestion des élections.

Surtout que dans cette nouvelle appellation générique, le terme “UNIQUE’ a subitement disparu. Comme par miracle. Une prémonition?

Dr Brahima FOMBA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here