Disparition de Soumaila Cissé : Non, un Champion ne meurt jamais !

2

« Le destin inachevé d’un vrai  et affable patriote », écrivait Kabine KOMARA, ancien Premier ministre de la Guinée Conakry, dans un passage de son brillant hommage rendu à feu Soumaila CISSE. Et notre confrère, l’Informateur de renchérir : « le Mali a perdu son futur Président » .

Le pouvoir appartient à Dieu, il le donne à celui qu’il veut et le retire à sa guise, c’est-à-dire, au moment voulu. Nul ne pourrait contester la fatalité du destin. L’existence terrestre est comme un long-métrage, à cheval entre réalité et fiction et dont tous les scénarios, les castings   sont écrits d’avance. Les humains en constituent les personnages, chacun jouant son rôle, advienne que pourra.

Trois fois finaliste « malheureux » d’élections présidentielles,  successivement en 2002,2013 et 2018. C’est bien au moment où le boulevard lui semblait largement ouvert qu’il s’en est allé. Que pouvons- nous devant cette décision divine ?

Je ne pleure pas le Champion, parce qu’il a vécu utile. Il a laissé des empreintes indélébiles partout où il est passé.

De la CMDT à la l’ACI, en passant par les Ministères stratégiques, sous le règne du président Alpha O. KONARE, dont ceux de  l’Equipement et des Finances. Qui ignore les prouesses auxquelles il est parvenu dans le cadre de l’informatisation des services techniques du Département des Finances ?

Le règne du Champion à la tête de l’UEMOA a été unanimement salué, tant dans la sous-région qu’au Mali.  Plusieurs secteurs ont reçu l’accompagnement de l’UEMOA sous son magistère. On peut citer entre autres celui de la Presse et celui de l’enseignement supérieur privé.

Un promoteur d’une école supérieure m’a fait la confidence suivante : «l’école était en difficulté. Un beau jour, j’ai reçu un appel venant du Burkina. C’était Soumaila CISSE en personne. Il m’a posé un certain nombre de questions. Et après, nous avions introduit nos dossiers   et nous avions été  retenus pour   l’accompagnement. Mieux, l’UEMOA a reconnu l’école une année avant l’Etat malien ». L’ancien président de la République, Amadou Toumani TOURE , juste avant sa disparition l’a remercié pour les 400 forages  qu’il a réalisés à travers le Mali .

Outre son attitude républicaine, deux aspects chez le Champion   m’ont particulièrement séduit. Il s’agit en l’occurrence de sa qualité visionnaire, de futuriste.   Il avait su faire confiance à la Jeunesse (Me Demba Traroré, Madou Diallo, Racine Thiam, Abdramane Diarra, Habibatou Nagnouma Traoré..). On se rappelle encore son discours inaugural au congrès   de la jeunesse de son parti lorsque, il disait : « pour être meilleur, il faut s’entourer que de meilleurs .  Chers Jeunes de l’URD, vous êtes les meilleurs ». L’autre aspect est relatif à son fort caractère voire son esprit de compétitivité. Ce, malgré les coups bas qu’il subissait constamment.

Somme toute, c’est le Mali entier qui a perdu son Champion, mais force est de constater qu’il a été incompris par une frange non négligeable du peuple malien. Et, son dispositif de communication aura manqué, hélas ce pari. Dors en paix, le Républicain, l’histoire retiendra.

Baba Bourahima CISSE

Communicant-journaliste

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LAISSEZ SOUMAILA EN PAIX, QUE SON ESPRIT AIDE LE MALI ET LES MALIENS! CISSE EST DESORMAIS ESPRIT ET BON ESPRIT DE NOS ANCETRES LES FAROFINW!

    AYI!!!!

    LES CISSE! LES HAIDARA! LES DICKO! LES MAIGA! LES DIALLO! EUX ILS NE MEURENT PAS!

    JOE FRAZZIER ET ALI MOHAMMED! MEME DIOGO LE MARADONA! SONT MORTS!

    😊CISSE LA KAW TEH SAAH FEW FEWH, LEURS MORTS CONTINUENT A MARCHER COURIR ET DANSER, TOUT LE MONDE LES VOIT MORTS OU VIVANT C EST LA MEME CHOSE!😊

    • Tu sais que l’un des premiers empires au monde l’Empire du Ghana a ete construit au 6 eme siecle par les Cisse et pour cela il faut les respecter car ils font l’histoire et ne subissent pas l’histoire!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here