Lettre ouverte d’un jeune frère Lanceni Balla Keita à son grand frère IBK : «L’intérêt familial a dominé l’intérêt national»

10

Kôrô Bourama à l’occasion de la situation de crise qui prévaut, je m’adresse à toi. Tu as déçu le peuple malien pour plusieurs raisons pendant ton mandat.Pour cela je prendrai le temps ici d’expliquer ma position même si celle-ci s’interprétera de différentes manières.

Kôrô Bourama, tu as caché ta double nationalité au peuple malien, qui a cru en ton nationalisme et en ton patriotisme du fait que tu as été à différents postes sous Alpha Oumar KONARE. Cette expérience a fait que le peuple a cru en toi.

Kôrô, en tant que Français tu ne peux pas défendre les intérêts de la France et celui du Mali en même temps. Ces intérêts dans un contexte de crise sont à tout point de vue contraire.
Kôrô, je répète l’Accord d’Alger que tu as fait signé sans se référer ni à l’Assemblée Nationale, ni au peuple directement a été un piège de la France pour détacher Kidal de la République. Tu l’as fait sciemment pour mettre le peuple devant les faits.

Le peuple ne te pardonnera jamais cela.

La loi d’entente que tuas fait voter à l’Assemblée Nationale, a été faite à desseins pour garantir une impunité aux auteurs de crimes perpétués lors de l’occupation des régions du Nord.
Kôrô, dans ta gestion du pays, l’intérêt familial a dominé l’intérêt national, ton trésor personnel a été plus important que le trésor public, et cela du fait que tu t’es trouvé au début et à la fin de chaque opération d’achat public à travers des procédures mafieuses.
Toutes les pertes subies par notre vaillante armée sont dues au manque de moyens en termes d’équipements militaires.

Kôrô, tu n’as pas compris qu’un responsable national doit se mettre au même niveau que son peuple et qu’il ne doit ni le devancer, ni trainer derrière lui.

Tu t’es considéré plus légitime que le peuple qui t’a élu.

Le Développement Socio-économique, l’équipement de l’armée nationale, le redressement de l’école n’ont aucunement été tes priorités.

Kôro, cela a été ton erreur monumentale. Et pourtant les conseils ne t’ont pas manqué j’en suis sûre. Voilà que tout est gâté maintenant. Il ne te reste plus qu’à aller dans le sens de la volonté du peuple représenté dans cette lutte par le M5-RFP, dont le fer de lance est constitué par des valeureux patriotes. Ce mouvement finira par gagner sur toi tôt ou tard.
Kôrô, suite à tout ce que je viens de relater, je t’informe que je me suis rangé officiellement et désormais derrière ce mouvement patriote qui est en ce moment le seul qui pourra sauver le Mali.
Kôrô, évite le cas d’un roi mandingue, un descendant de Soundiata KEITA du nom de Kalifa un faible esprit. En effet, faute de résultat sur tous les plans pendant son règne de 1274 à 1275, le peuple s’est révolté contre lui pour aller le tuer dans son palais.
Epargne donc ta vie, celle de nos enfants et de notre chère épouse. Chaque jour ton espace de gouvernance se réduit. Ni Kidal, ni le Centre du pays ne font plus parti de ta gouvernance.
Kôrô, tu n’es pas un roi, tu n’as reçu qu’un simple mandat du peuple. Si ton électeur qui est le peuple ne veut plus de toi, alors rend lui son mandat. C’est tout simple.
Kôrô, je suis désormais dans l’incapacité de te sauver cette fois-ci, comme en 2002 je t’invite à regarder Dieu en face d’abord, puis le Mali, ensuite tes nombreux échecs en face et enfin démissionne pour sauver le Mali.

Lanceni Balla KEITA

Ancien Ministre

Ancien Député National

Ancien Député Panafricain en Afrique du Sud

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Imaginer que tout ce BEAU MONDE qui a soutenu IBK contre ALPHA OUMAR KONARE ait agi autrement c’est-à-dire écouter le mentor d’IBK,le Mali serait il dans cette situation?
    Aujourd’hui, c’est l’image du Mali qui est ternie par la gestion d’IBK, mais on oublie qu’avec IBK c’est l’image du régime D’ALPHA OUMAR KONARE qui a été ternie.
    Ce dernier a voulu éviter que son protégé, puisqu’il a été son protégé parmi les cadres du parti, étende son influence négative sur tout le pays.
    Qu’elle reste au niveau de son régime.
    Le BEAU MONDE contre ALPHA OUMAR KONARE, ce sont les fidèles d’IBK à l’intérieur de L’ADEMA-PASJ comme LANCENI BALLA KEITA, ensuite ses opposants farouches comme MOUNTAGA TALL, OUMAR MARIKO, CHEICK OUMAR SISSOKO, CHOGUEL MAIGA…,mais aussi les religieux le CHÉRIF de NIORO qui a crû à tout ce que disait IBK contre AOK, MAHMOUD DICKO qui est même devenu l’ami d’IBK
    De 2000 jusqu’aux premières années de l’exercice du pouvoir d’IBK, ALPHA OUMAR KONARE a été le HASSIDI qui a refusé de soutenir IBK le grand travailleur qui a sauvé le régime d’AOK.
    Une litanie qui est même devenue une chanson.
    De 1994 à 2000,IBK a été le président de l’ADEMA PASJ.
    Comment était géré ce parti sous l’autorité d’IBK?
    LANCENI BALLA KEITA peut-il répondre à cette question quand il fait semblant de découvrir le vrai visage d’IBK à partir de 2013?
    MOUNTAGA TALL, CHEICK OUMAR SISSOKO, OUMAR MARIKO, CHOGUEL MAIGA peuvent ils répondre à cette question, eux qui ne cessent de fustiger les comportements des cadres de l’ADEMA PASJ?
    Le CHÉRIF de NIORO, MAHMOUD DICKO peuvent ils dire qu’ils n’ont jamais entendu parler des écarts de l’ADEMA PASJ sous l’autorité d’IBK?
    ALPHA OUMAR KONARE N’A PAS ÉTÉ LE PRÉSIDENT DE L’ADEMA PASJ PENDANT QU’IL EXERÇAIT LA FONCTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    Assumer une responsabilité, c’est reconnaître le bilan d’une structure occupée.
    IBK est responsable du bilan de l’ADEMA PASJ.
    ALPHA OUMAR KONARE est responsable du bilan de la présidence du Mali.
    Qui parmi ce BEAU MONDE a, un jour, bien parlé du bilan de l’ADEMA PASJ?
    Malgré ce bilan négatif du parti, ils ont soutenu celui qui en est responsable.
    Sept ans après l’exercice du pouvoir d’IBK, on veut nous convaincre qu’ils ne connaissaient pas la qualité de gestion que l’homme IBK a “révélé”pendant sa présidence de la république.
    Ces hommes politiques qui sont actuellement les opposants farouches d’IBK comme ils l’ont été contre AOK, ont perdu leurs CRÉDIBILITÉS non pas qu’ils ne sont pas compétents, honnêtes comme IBK, mais qu’ils ont confondu exercer la politique et mener une guerre politique.
    ON A MENÉ UNE GUERRE POLITIQUE CONTRE ALPHA OUMAR KONARE.
    C’est pourquoi ils sont automatiquement devenus amis avec IBK quand il a été viré.
    Exercer la politique, c’est défendre ses IDÉES tout en dénonçant celles de ses adversaires politiques.
    Mener la guerre politique, c’est combattre une personne physique.
    Beaucoup, parmi les opposants d’AOK, ne lui ont pas pardonné sa position politique,alors qu’il est un partisan de MODIBO KEITA,d’avoir accepté de travailler pour les tombeurs de MODIBO KEITA en 1978,d’y rester pendant que les militaires torturent les étudiants aboutissant à la mort du secrétaire général CABRAL.
    QUAND IL A ÉTÉ ÉLU EN 1992,ÇA A ÉTÉ UN CHOC TERRIBLE POUR EUX.
    Ces messieurs ne prononcent son nom que pour lui dire du mal.
    Ils sont CHEICK OUMAR SISSOKO, OUMAR MARIKO, MOUNTAGA TALL.
    À la fin des années 1980,ALPHA OUMAR KONARE a lancé un journal d’opposition LES ÉCHOS qui a participé à éveiller les consciences aboutissant au départ du dictateur.
    Une haine est née contre l’homme ALPHA OUMAR KONARE.
    Tous les partisans de MOUSSA TRAORÉ haïssent le premier président démocratiquement élu.
    CHOGUEL MAIGA s’en est fait le visage de cette haine terrible.
    Pendant le mouvement démocratique contre MOUSSA TRAORÉ, certains religieux étaient ses défenseurs comme on en voit aujourd’hui défendre IBK.
    Il s’agit de la seule association autorisée l’AMUPI.
    MAHMOUD DICKO en était un des membres, certainement le CHÉRIF de NIORO en était un sympathisant.
    Ils ne peuvent pas aimer le créateur de LES ÉCHOS,ni ATT l’auteur du coup d’État qui a automatiquement mis fin aux mesures installées par MOUSSA TRAORÉ pendant les mois de carême.
    IBK S’EST SERVI DE CES RANCUNES TENACES CONTRE AOK, ENSUITE CONTRE ATT LE TOMBEUR DU DICTATEUR, POUR REUNIR TOUT CE BEAU MONDE DERRIÈRE LUI.
    Tous ceux qu’il disait de mal de ces deux hommes étaient accueillis avec une joie intense.
    C’est pourquoi, ils ont volontairement oublié sa gestion catastrophique à la tête de l’ADEMA PASJ.
    Ils n’ont pas hésité à combattre ALPHA OUMAR KONARE entre 1992 et 2002 contre les intérêts supérieurs du Mali en menant une opposition très radicale.
    Ils n’ont pas aussi hésité à soutenir IBK malgré son bilan de l’ADEMA PASJ contre les intérêts supérieurs du Mali en empêchant un homme valeureux, reconnu comme tel à l’international, SOUMAILA CISSE, d’accéder au pouvoir au moment où notre pays avait largement besoin d’un homme très compétent.
    C’EST LA HAINE INSTALLÉE DANS LES COEURS DES HOMMES POLITIQUES ET PUBLIS QUI ONT ANIMÉ LA SCÈNE POLITIQUE MALIENNE QUI A MIS NOTRE PAYS EN L’ÉTAT ACTUEL.
    On aurait jugé ALPHA OUMAR KONARE par ses IDÉES et ses attitudes de gestion à la présidence de la république, ATT ne l’aurait jamais succédé, mais un homme de conviction engagé en politique pour servir le Mali, IBK ne serait jamais un homme politique majeur , a fortiori occuper la haute fonction.
    IBK n’est pas le seul responsable de l’humiliation terrible qu’il fait subir aux maliens.
    Des hommes politiques et publics haineux l’ont aidé à ternir l’image de notre pays.
    Le CHÉRIF de NIORO et MAHMOUD DICKO ne sont pas animés d’un engagement sincère pour le Mali, mais engagé à défendre leur religion.
    C’est pourquoi, malgré leur déception de la présidence d’IBK, ils n’ont pas soutenu SOUMAILA CISSE en 2018.
    Ce dernier a certainement refusé de valider les recommandations adressées à IBK en 2013 parmi lesquelles la fermeture des bars pendant les mois de carême comme le faisait MOUSSA TRAORÉ.
    MAHMOUD DICKO est un allié naturel de CHOGUEL MAIGA.
    Il n’a jamais fait partie du mouvement démocratique.
    Lui, comme CHOGUEL MAIGA et les thuriféraires du dictateur, pense que les mouvements contre MOUSSA TRAORÉ ont été téléguidés par la France,que les tueries ne sont pas du fait de MOUSSA TRAORÉ.
    La haine des animateurs du mouvement démocratique contre ALPHA OUMAR KONARE fait qu’ils se retrouvent dans le même camp que celui des défenseurs du régime de MOUSSA TRAORÉ.
    Il faut espérer, qu’après le départ d’IBK, ces haines vont disparaître pour que l’exercice de la politique s’impose.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Lui Lancéni Balla Kéita qu’à t-il fait quand il était aux affaires ? Tout ces agitateurs sont des criminels qui doivent être pendus pour avoir pillé le pays durant ces 29 ans de démocratie.

  2. Imaginer que tout ce BEAU MONDE qui a soutenu IBK contre ALPHA OUMAR KONARE ait agi autrement c’est-à-dire écouter le mentor d’IBK,le Mali serait il dans cette situation?
    Aujourd’hui, c’est l’image du Mali qui est ternie par la gestion d’IBK, mais on oublie qu’avec IBK c’est l’image du régime D’ALPHA OUMAR KONARE qui a été ternie.
    Ce dernier a voulu éviter que son protégé, puisqu’il a été son protégé parmi les cadres du parti, étende son influence négative sur tout le pays.
    Qu’elle reste au niveau de son régime.
    Le BEAU MONDE contre ALPHA OUMAR KONARE, ce sont les fidèles d’IBK à l’intérieur de L’ADEMA-PASJ comme LANCENI BALLA KEITA, ensuite ses opposants farouches comme MOUNTAGA TALL, OUMAR MARIKO, CHEICK OUMAR SISSOKO, CHOGUEL MAIGA…,mais aussi les religieux le CHÉRIF de NIORO qui a crû à tout ce que disait IBK contre AOK, MAHMOUD DICKO qui est même devenu l’ami d’IBK
    De 2000 jusqu’aux premières années de l’exercice du pouvoir d’IBK, ALPHA OUMAR KONARE a été le HASSIDI qui a refusé de soutenir IBK le grand travailleur qui a sauvé le régime d’AOK.
    Une litanie qui est même devenue une chanson.
    De 1994 à 2000,IBK a été le président de l’ADEMA PASJ.
    Comment était géré ce parti sous l’autorité d’IBK?
    LANCENI BALLA KEITA peut-il répondre à cette question quand il fait semblant de découvrir le vrai visage d’IBK à partir de 2013?
    MOUNTAGA TALL, CHEICK OUMAR SISSOKO, OUMAR MARIKO, CHOGUEL MAIGA peuvent ils répondre à cette question, eux qui ne cessent de fustiger les comportements des cadres de l’ADEMA PASJ?
    Le CHÉRIF de NIORO, MAHMOUD DICKO peuvent ils dire qu’ils n’ont jamais entendu parler des écarts de l’ADEMA PASJ sous l’autorité d’IBK?
    ALPHA OUMAR KONARE N’A PAS ÉTÉ LE PRÉSIDENT DE L’ADEMA PASJ PENDANT QU’IL EXERÇAIT LA FONCTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    Assumer une responsabilité, c’est reconnaître le bilan d’une structure occupée.
    IBK est responsable du bilan de l’ADEMA PASJ.
    ALPHA OUMAR KONARE est responsable du bilan de la présidence du Mali.
    Qui parmi ce BEAU MONDE a, un jour, bien parlé du bilan de l’ADEMA PASJ?
    Malgré ce bilan négatif du parti, ils ont soutenu celui qui en est responsable.
    Sept ans après l’exercice du pouvoir d’IBK, on veut nous convaincre qu’ils ne connaissaient pas la qualité de gestion que l’homme IBK a “révélé”pendant sa présidence de la république.
    Ces hommes politiques qui sont actuellement les opposants farouches d’IBK comme ils l’ont été contre AOK, ont perdu leurs CRÉDIBILITÉS non pas qu’ils ne sont pas compétents, honnêtes comme IBK, mais qu’ils ont confondu exercer la politique et mener une guerre politique.
    ON A MENÉ UNE GUERRE POLITIQUE CONTRE ALPHA OUMAR KONARE.
    C’est pourquoi ils sont automatiquement devenus amis avec IBK quand il a été viré.
    Exercer la politique, c’est défendre ses IDÉES tout en dénonçant celles de ses adversaires politiques.
    Mener la guerre politique, c’est combattre une personne physique.
    Beaucoup, parmi les opposants d’AOK, ne lui ont pas pardonné sa position politique,alors qu’il est un partisan de MODIBO KEITA,d’avoir accepté de travailler pour les tombeurs de MODIBO KEITA en 1978,d’y rester pendant que les militaires torturent les étudiants aboutissant à la mort du secrétaire général CABRAL.
    QUAND IL A ÉTÉ ÉLU EN 1992,ÇA A ÉTÉ UN CHOC TERRIBLE POUR EUX.
    Ces messieurs ne prononcent son nom que pour lui dire du mal.
    Ils sont CHEICK OUMAR SISSOKO, OUMAR MARIKO, MOUNTAGA TALL.
    À la fin des années 1980,ALPHA OUMAR KONARE a lancé un journal d’opposition LES ÉCHOS qui a participé à éveiller les consciences aboutissant au départ du dictateur.
    Une haine est née contre l’homme ALPHA OUMAR KONARE.
    Tous les partisans de MOUSSA TRAORÉ haïssent le premier président démocratiquement élu.
    CHOGUEL MAIGA s’en est fait le visage de cette haine terrible.
    Pendant le mouvement démocratique contre MOUSSA TRAORÉ, certains religieux étaient ses défenseurs comme on en voit aujourd’hui défendre IBK.
    Il s’agit de la seule association autorisée l’AMUPI.
    MAHMOUD DICKO en était un des membres, certainement le CHÉRIF de NIORO en était un sympathisant.
    Ils ne peuvent pas aimer le créateur de LES ÉCHOS,ni ATT l’auteur du coup d’État qui a automatiquement mis fin aux mesures installées par MOUSSA TRAORÉ pendant les mois de carême.
    IBK S’EST SERVI DE CES RANCUNES TENACES CONTRE AOK, ENSUITE CONTRE ATT LE TOMBEUR DU DICTATEUR, POUR REUNIR TOUT CE BEAU MONDE DERRIÈRE LUI.
    Tous ceux qu’il disait de mal de ces deux hommes étaient accueillis avec une joie intense.
    C’est pourquoi, ils ont volontairement oublié sa gestion catastrophique à la tête de l’ADEMA PASJ.
    Ils n’ont pas hésité à combattre ALPHA OUMAR KONARE entre 1992 et 2002 contre les intérêts supérieurs du Mali en menant une opposition très radicale.
    Ils n’ont pas aussi hésité à soutenir IBK malgré son bilan de l’ADEMA PASJ contre les intérêts supérieurs du Mali en empêchant un homme valeureux, reconnu comme tel à l’international, SOUMAILA CISSE, d’accéder au pouvoir au moment où notre pays avait largement besoin d’un homme très compétent.
    C’EST LA HAINE INSTALLÉE DANS LES COEURS DES HOMMES POLITIQUES ET PUBLIS QUI ONT ANIMÉ LA SCÈNE POLITIQUE MALIENNE QUI A MIS NOTRE PAYS EN L’ÉTAT ACTUEL.
    On aurait jugé ALPHA OUMAR KONARE par ses IDÉES et ses attitudes de gestion à la présidence de la république, ATT ne l’aurait jamais succédé, mais un homme de conviction engagé en politique pour servir le Mali, IBK ne serait jamais un homme politique majeur , a fortiori occuper la haute fonction.
    IBK n’est pas le seul responsable de l’humiliation terrible qu’il fait subir aux maliens.
    Des hommes politiques et publics haineux l’ont aidé à ternir l’image de notre pays.
    Le CHÉRIF de NIORO et MAHMOUD DICKO ne sont pas animés d’un engagement sincère pour le Mali, mais engagé à défendre leur religion.
    C’est pourquoi, malgré leur déception de la présidence d’IBK, ils n’ont pas soutenu SOUMAILA CISSE en 2018.
    Ce dernier a certainement refusé de valider les recommandations adressées à IBK en 2013 parmi lesquelles la fermeture des bars pendant les mois de carême comme le faisait MOUSSA TRAORÉ.
    MAHMOUD DICKO est un allié naturel de CHOGUEL MAIGA.
    Il n’a jamais fait partie du mouvement démocratique.
    Lui, comme CHOGUEL MAIGA et les thuriféraires du dictateur, pense que les mouvements contre MOUSSA TRAORÉ ont été téléguidés par la France,que les tueries ne sont pas du fait de MOUSSA TRAORÉ.
    La haine des animateurs du mouvement démocratique contre ALPHA OUMAR KONARE fait qu’ils se retrouvent dans le même camp que celui des défenseurs du régime de MOUSSA TRAORÉ.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • C’est pourquoi Boua le ventru le Franco-MAlien a ete achete des avions militaires surfactures et frelates qui ne volent meme pas pour les FAMA, c’est ca donne la priorite a la nation pour Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here