Que se passe-t-il dans l’Oudalan ?

0

Deux jours après une première opération des forces de défense burkinabés et de Barkhane dans l’Oudalan la nuit a de nouveau tremblé dans le nord du Burkina Faso.

Vers minuit, alors que le silence est maître dans la région Nord de Gorom-Gorom, la nuit a de nouveau été troublée par un vacarme digne d’un film américain. Cris et hélicoptères dans le ciel pendant plus de 2 heures, la tranquillité de la région de Tasmakat à une quinzaine de kilomètres de Gorom-Gorom en remontant le Goula vers l’Ouest a encore été maltraitée.Que s’est-il donc encore passé la nuit dernière près du village de Tasmakat ?

Rappelons-nous que la région de l’Oudalan, qui borde la frontière avec le Mali est tristement connue pour être une zone de non droit où s’affrontent de nombreux groupes terroristes sahéliens tel que le Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin (JNIM), l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) ou bien le groupe burkinabé Ansarul Islam affilié du JNIM.

Selon une source locale, la nuit tourmentée du 4 janvier serait une opération denos Forces de Défense et de Sécurité soutenues par nos hélicoptères de combat et ceux de Barkhane. Cette nuit serait-elle la suite d’une opération d’ampleur contre les groupes terroristes qui terrifient l’Oudalan depuis plusieurs mois ?

Une chose est certaine, au regard des moyens déployés durant cette longue nuit, Barkhane y est forcément associé.Si on en croit ce qui se passe depuis ces derniers jours, les criminels seraient donc traqués par nos FDS et la force Barkhane qui mèneraient des opérations dans le nord du Burkina Faso contre les groupes djihadistes. Ces missions viseraient à sécuriser les régions de l’Oudalan et du Soum qui sont frontalières du Mali.Il s’agirait donc pour nosboysde continuer sur cette lancée et mettre un coup d’arrêt à Abdoul Hakim Al-Sahraoui qui ravage cette région depuis bien trop longtemps.

Issa Bâ

@IssaBaouaga

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here