Koulikoro : Un nouveau jardin d’enfants, à coût de 75 millions de F CFA, inauguré

0

La mairie de Koulikoro en partenariat avec  la mission EUTM, à travers le contingent espagnol, vient de mettre à la disposition des enfants de Koulikoroba un nouveau jardin d’enfants dénommé Boubacar Sada Sy d’une valeur de 75 millions de F CFA.

 

L’infrastructure a été inaugurée mercredi au quartier de Koulikoroba, en présence du président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, de l’ambassadeur d’Espagne au Mali et du maire de la Commune urbaine de Koulikoro, Ely Diarra.

Le bâtiment est constitué de deux blocs,  de trois salles de classes en dalle équipées de 150 chaises pour enfants, 6 bureaux enseignants, 7 chaises enseignants, un bureau magasin en dalle équipé, d’un bureau enseignant, 3 chaises, une armoire, un bloc de deux latrines, la clôture. Auxquels, il faut ajouter  de nombreux jeux dont 2 toboggans, 2 manèges, 2 balançoires et de petits jouets.

Entièrement financé par le contingent espagnol de la mission EUTM à  hauteur de 75 millions de F CFA, ce nouveau jardin permettra de combler des vides au niveau de l’enseignement préscolaire dans la Commune de Koulikoro.

Le maire de la Commune urbaine de Koulikoro, Ely Diarra, a rappelé que  le jardin d’enfants “Boubacar Sada Sy”, pendant plusieurs années, faisait objet de litige au sein de l’opinion publique. “Parce que voir les enfants à l’intérieur d’un camp militaire en cette période de crise sécuritaire, chose qui pouvait entacher leur intégrité morale et physique et aujourd’hui, cette réalisation vient à point nommé et cela grâce á la générosité du Royaume d’Espagne à travers son détachement militaire de l’EUTM et l’accompagnement de l’Armée malienne”.

Selon lui,  la réalisation de ce joyau architectural et d’autres sont la marque d’une coopération dynamique et respectueuse entre la mairie de Koulikoro et les missions de l’EUTM. Le maire a invité le comité de gestion du jardin à prendre soin de l’infrastructure pour le bonheur des enfants.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here