Ségou : Conférence de Presse du gouverneur de la région de Ségou.

0

Suite au communiqué du chef d’Etat- major général des armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly  portant suspension de l’interdiction de circuler des motos et véhicules pick up dans les régions de Ségou, Mopti et Tombouctou, le gouverneur de Ségou a tenu une conférence de presse dans la salle de réunion du gouvernorat le mardi 13 Août 2019. Naturellement, les responsables militaires de la région étaient eux aussi présents. Et comme nous sommes en période de tabaski le gouverneur Biramou Sissoko a souhaité une fête réussie pour tous. Après le protocole d’usage, le gouverneur a situé la réunion dans son cadre, c’est-à-dire donner des explications  claires et nettes par rapport au communiqué du chef d’Etat –major général des armées. Dans un premier temps, il a fait ressortir les motifs pour lesquels l’interdiction de la circulation  des motos et Pick up a été prise par rapport aux différentes zones. Ces motifs sont que les mêmes engins utilisés par les populations pour se rendre dans leurs champs et dans leurs foires étaient aussi utilisés par les terroristes pour s’adonner à leur terrorisme. Partant de là, l’interdiction s’est avérée nécessaire pour sécuriser les  paisibles populations. Dans un second temps le premier responsable va aussi dégager les motifs qui ont poussé à la suspension de l’interdiction de circuler faites à ces  engins. Ces motifs sont les suivants : la signature des accords du gouvernement, la signature de plusieurs accords entre les communautés, la levée de l’embargo de plusieurs localités, le redéploiement de l’armée dans certaines zones. Malgré la suspension de l’interdiction de circulation, le chef de l’exécution régional fera savoir que l’Etat d’urgence reste cependant en vigueur. Cette conférence de presse a été l’occasion pour le gouverneur de solliciter les hommes de media afin qu’ils s’impliquent activement  pour informer  et sensibiliser largement le maximum de personnes possibles.

Espérons que nos braves populations qui n’aspirent qu’à mener leurs activités dans un climat de paix et de sécurité tireront profit pour un long temps grâce à cette nouvelle mesure. Espérons aussi que les esprits mal intentionnés ne profitent pas  aussi de cette nouvelle mesure pour s’adonner malheureusement à leur sale besogne. Prenons garde afin  que l’édifice ne s’écroule pas.

 

Abdoulaye Yérélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here