Ségou : La Banque verte dans un siège royal

0

La BNDA a procédé à l’inauguration du nouveau bâtiment de son Agence de Ségou le samedi 19 Janvier 2019 sous le parrainage du Docteur Boubou Cissé Ministre de l’Economie et des Finances.

L’évènement a réuni autour du PCA  M Moussa Alassane Diallo, du Directeur Général M. Souleymane WAIGALO, du Secrétaire Général M. Pascal ZAKOWSKI et d’autre agents de la banque, les autorités politico-administratives et coutumières de la région de Ségou ainsi que de nombreux clients de la banque.

Bâti sur une superficie de 1.500m2 pour un coût d’exécution de 675 millions de FCFA, le nouveau bâtiment de l’Agence BNDA de Ségou permettra au personnel de la banque de travailler dans un espace fonctionnel et agréable, équipé de mobilier neuf, permettant l’accueil des clients dans d’excellentes conditions.

Prenant la parole, M. Moussa  Alassane Diallo, président du Conseil d’Administration de la BNDA a rappelé que c’est suite à l’édification de l’échangeur multiple et de ses voies d’accès inauguré le 24 avril 2018 par le Président de la République du Mali que la BNDA a aussi décidé de doter la ville de Ségou d’une des agences bancaires les plus modernes et les plus fonctionnelles du pays en vue  de rendre la ville plus attractive.

« La population et la ville de Ségou ont fait coup double en bénéficiant de l’échangeur multiple et d’une agence bancaire hyper moderne », a-t-il, ajouté

Le président du Conseil d’Administration de la BNDA dira ensuite qu’il est nécessaire de créer des synergies entre les banques pour offrir des produits et services bancaires de qualité aux populations maliennes en mettant l’accent sur la proximité, l’innovation et la créativité qui sont des valeurs chères aux   Établissements de Crédit.

Dr Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances a pour sa indiqué que la Banque Nationale de Développement Agricole de notre pays joue un rôle important dans la promotion et l’amélioration de l’offre de produits et services bancaires visant à soutenir l’inclusion financière au Mali.

C’est pourquoi, le ministre des finances  a interpellé les acteurs de la vie économique et financière afin qu’ils apportent des réponses appropriées à la fois conjoncturelles et structurelles à l’émergence d’un secteur financier inclusif et vigoureux.

Le ministre ajoutera ensuite qu’il est  indispensable, voire urgent parce  temps de numérisation, de révolutionner les méthodes d’intermédiation financière afin d’offrir à toutes les couches de la population l’accès aux services financiers à des coûts abordables, tout en assurant aux banques et institutions financières les conditions de leur rentabilité.

Selon le ministre Cissé,  la BNDA est fortement impliquée dans le financement du secteur rural au Mali donc, le secteur sensible de notre économie, puisque les activités rurales occupent la majorité de la population active, générant d’importantes recettes d’exportation et procurant au pays l’essentiel de son Produit Intérieur Brut.

«  la  politique de diversification du portefeuille menée par la BNDA, depuis plusieurs années en direction des autres segments de l’économie nationale, a permis de réduire la vulnérabilité de la banque, de renforcer sa structure financière et de garantir sa pérennité, à la grande satisfaction des autorités monétaires », a commenté le Dr Cissé.

Enfin, le ministre de l’Economie et des finances a salué le rôle de la BNDA car, selon lui, elle a su, tout en gardant son ancrage rural, trouver les voies et moyens de se maintenir dans le peloton de têtes des banques maliennes.

Karim sanogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here