Visite du Président IBK dans la 4ème région : Les villes de Gao et de Sévaré laissées sans défense

68
Le président IBK en fin de tournée régionale : « Aucune fanfaronnade politicienne ne me fera débarquer à Kidal et créer un incident »

Si le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a osé défier le front populaire du Macina, comme relayé dans une certaine presse, se rendant la semaine dernière dans la région de Ségou, tout porte à croire qu’il avait aussi la peur au ventre. Il avait tellement peur que ses gardes du corps appuyés par les forces de sécurité et de défense combinés sont apparus moins costaux à ses yeux pour assurer sa sécurité. Pour chasser sa peur, le Président de la République aurait tout simplement demandé à faire recours aux forces de sécurité et de défense de Gao et de Sévaré qui sont massivement venues prêter main forte à leurs collègues de Ségou en laissant les pauvres populations de Gao et de Sévaré à leur triste sort sans défense. Visiblement, chez le Président Kéïta, la charité bien ordonnée commence bien par soi-même.   

—————————-

Tournée présidentielle à Ségou

Le cortège présidentiel coupe l’axe Fana-Bamako pendant six heures

La tournée du Président IBK dans la région de Ségou restera à jamais un mauvais souvenir pour les populations qui ont été deux fois endeuillées par le cortège présidentiel. Selon plusieurs témoignages recueillis auprès des populations, la série noire à Fana a d’abord commencé le lundi quand  un motard du cortège présidentiel en partance pour Ségou aurait mortellement touché un habitant de la ville du nom de Fodié. Les portes du malheur s’ouvrent ainsi pour les habitants de la ville à la suite de ce décès, Fana aurait, encore, été sevré de l’usage de l’axe conduisant à Bamako pendant six heures d’horloge par le cortège du Président de la République, selon les témoignages des populations. Conséquence : un véhicule transportant un malade qui avait urgemment besoin d’une prise en charge sanitaire a été immobilisé pendant six heures de temps (de 9 heures à 15 heures).

—————————

Bla broie le noir

IBK avec ses « grandes oreilles » n’était pas au courant 

Considérés par certains observateurs pour ne parler que pour se contredire, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta n’a pas dérogé à la règle à Ségou. Comme à ses habitudes, le Président s’est encore mélangé les pédales en s’embourbant dans ses propos. En visite dans la 4e région administrative où il a accordé un entretien aux représentants locaux, le Président IBK informait ses interlocuteurs qu’il est au courant de tout ce qui se passe dans la région. “J’ai les grandes oreilles, je suis au courant de tout. Car, je suis informé à travers des institutions autorisées par la République”, a-t-il dit. Mais cette assurance fabriquée et donnée par le Président de la République a été démontée par lui-même à Ségou. Réagissant à la requête du maire de la ville de Bla  dont la commune manque de structure adéquate d’électrification, le Président IBK a, très vite, changé de discours. « Tout ce qu’on m’a raconté souvent n’était que du mensonge. On m’a toujours menti en me faisant croire que tout va bien à Bla. Mais j’ai tout découvert et j’ai tout compris. Ce qui a été dit, m’a beaucoup touché. J’ai vu beaucoup de choses à Bla et ce que j’ai vu et entendu,  m’a pas plus. Voir une fois, vaut mieux qu’entendre mille fois. Bla aura l’électricité. Les routes aussi, inch’Allah », déclarait le Président de la République.  Alors question : IBK a-t-il refusé de s’assumer à Bla ou ignorait-il la situation d’électrification de Bla ?

 

PARTAGER

68 COMMENTAIRES

  1. Décidément les journalistes de “LE REPUBLICAIN” sous l’impulsion de leur chef Tièbilé ne lâchent pas prise. Toujours à la recherche de bouc émissaires pour nuire au régime. Ce n’est pas à travers des actes de dénigrements et de sabotages qu’on parvienne au pouvoir. Bien au contraire, c’est à travers des idées et des programmes bien ficelés qu’on y arrive. Pour l’heure IBK tient la barre.
    En démocratie, la bataille ce gagne dans les urnes et non dans les campagnes de dénigrement.

  2. Pour ma part, je pense que la visite du chef d’Etat dans la 4ème région a été un véritable succès contrairement à d’autres journaleux qui veulent nous faire croire le contraire.
    Toutes les actions seront vaines car la réalité est tout palpable.
    Abat les journalistes diffamateurs!

  3. Très sincèrement, j’aurais été surpris que le journal le REPUBILCAIN que cette visite a été une réussite.
    Mon journaliste, comment peut-on être aussi méchant au point de ne pas d’apprécier les choses à leur juste valeur?
    Cette visite a été fructueuse pour la région et pour la population toute entière. Reconnaissez le au moins.

  4. “Si le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a osé défier le front populaire du Macina, comme relayé dans une certaine presse, se rendant la semaine dernière dans la région de Ségou, tout porte à croire qu’il avait aussi la peur au ventre. Il avait tellement peur que ses gardes du corps appuyés par les forces de sécurité et de défense combinés sont apparus moins costaux à ses yeux pour assurer sa sécurité.”
    Franchement, je suis choqué par de tels soit disant “écrits” que je ne saurais qualifier.
    C’est grotesque ça!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Et le journaleux qui l’a écrit, est nul que le mot nul. 😈 😈 😈 😈

  5. Pour ma part, je souhaiterais que les organes de régulation de la presse jouent leur rôle car il y a trop de dérapage de part de certains quotidiens surtout le REPUBLIQUE. Il faudrait leur inculquer les règles qui régissent le journalisme notamment l’éthique et la déontologie. Et quiconque, venait en enfreindre à la règle soit sanctionné sévèrement.

  6. “La tournée du Président IBK dans la région de Ségou restera à jamais un mauvais souvenir pour les populations qui ont été deux fois endeuillées par le cortège présidentiel.”
    O! Mon Dieu! Les journalistes du journal REPUBLICAIN sont de véritables marchands d’illusion.
    Toujours à la recherche effrénée de moyens pour nuire au président.
    C’est dommage pour l’avenir de cette nation que d’évoluer avec de personnes hypocrites et dénuées de tout raisonnement.

  7. ” IBK a-t-il refusé de s’assumer à Bla ou ignorait-il la situation d’électrification de Bla?”
    Mon cher journaliste, moi je vous réponds.
    En effet, quand à la première question, le président n’a pas refusé d’assumer à Bla parce qu’il a été trompé par ses éclaireurs. C’est loin d’être un refus.
    Pour la deuxième, le président n’ignorait pas la situation d’électricité de Bla parce que c’est une promesse de campagne. Et lors de cette visite, il lui a été dit que tout est résolu. Ce fut un coup de massue qu’il fut surpris que la ville de Bla ne soit pas électrifiée.

  8. De toute évidence, le journal “LE REPUBLICAIN” a opté pour le dénigrement de cette visite qui a été un véritable succès en terme d’infrastructures réalisées et celles encours de réalisation.
    Mais tant pis pour eux car le MALI avance sous la houlette de SEM IBK.
    VIVE LE MALI!!!

  9. Vraiment pourquoi ces journalistes ne se rendent pas à Kidal ;
    Gao pour interviewer le MNLA sur la procédure de paix .
    Si vous revenez saint et sauf IBK pourra partir faire une petite visite .
    Tous des PINGOUINS et vous publiez des articles insensés comme ça.
    Le moment viendra oùle peuple se soulèvera contre vous, là on va vous matter.

  10. ” IBK a-t-il refusé de s’assumer à Bla ou ignorait-il la situation d’électrification de Bla?”
    Mon cher journaliste, moi je vous réponds.
    En effet, quand à la première question, le président n’a pas refusé d’assumer à Bla parce qu’il a été trompé par ses éclaireurs. C’est loin d’être un refus.
    Pour la deuxième, le président n’ignorait pas la situation d’électricité de Bla parce que c’est une promesse de campagne. Et lors de cette visite, il lui a été dit que tout est résolu. Ce fut un coup de massue qu’il fut surpris que la ville de Bla ne soit pas électrifiée.

  11. Journaleux de Bamako sont trop bêtes pour qu’on discute avec eux :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    .C’est quel pays où les journalistes sont bêtes comme ça . 😆 😆 😆 😆 😆
    Et puis ils sont bêtes en comment même et puis ils disent des articles bête-bêtes 🙄 🙄 🙄 🙄

  12. le peuple a enfin compris jusqu’à où pourrait atteindre cette idiotie de la part des journalistes .
    Le problème n’est pas la peur ,c’est simplement qu’il n’éffreind pas au processus de paix.
    Il a ajouté qu’il ne sera jamais tenter par la pression du peuple ou des journaleux pour arriver dans ces zones à risque .
    Pourquoi n’allez vous pas vous même faire un documentaire à kidal ou Gao

  13. Pourquoi tant de méchancetés à l’endroit de ce président qui se bat pourtant pour le bien être des maliens?
    Cet homme n’a qu’un seul souci qui est le développement du Mali pour permettre à tous les malien de vivre dans de bonnes conditions,même ses détracteurs…

  14. Ce week end,nous avons vu des groupes électrogènes atterrir à Bla suite à la découverte de la vérité par le président.
    Cela prouve qu’il n’était au courant de rien et dès qu’il a su ce qui se passait dans cette ville il y a remédier séance tenante.

  15. Un président ne peut être partout à la fois.Cela veut dire qu’il ne peut tout savoir.
    C’est d’ailleurs pour cette raison que des ministre sont nommés et nous avons aussi de élus locaux.
    Mais si ces derniers ne font pas correctement leur travail c’est pas la faute du président.
    Alors,laissez IBK tranquille.

  16. Pas plus tard qu’avant-hier lors de lors de sa visite à Ségou le chef de l’état appelait la presse au respect de la déontologie et voici la réponse du républicain à cet appel. Vraiment que leur journal soit sanctionné car c’en devient un peu trop. On va où avec ça ???

  17. Vraiment on en finira jamais avec ces journaleux véreux dans ce pays. Comment le soit disant « républicain » peut oser nous publier ce genre d’articles diffamatoires sans que les autorités de la communication ne réagissent. Vraiment le libertinage d’expression poursuit sa route dans ce pays et si rien n’est fait nous en payerons le prix fort.

  18. Je félicite le chef de l’état pour cette visite dans la 4ème région qui a relevée tous les défis que ce soit la mobilisation ou encore les actes qui ont couronnés cette visite qui a été un véritable succès.
    Vivement que les autres régions puissent avoir l’occasion de recevoir le président de la république avec plusieurs projets à la main.

  19. IBK ignorait la situation de l’électricité de Bla car le ministre chargé de ce secteur l’avait rassuré que tout avait été mis en œuvre pour que cette localité ait de l’électricité et c’est rendu compte une fois sur le terrain d’où il déclara : « Voir une fois, vaut mieux qu’entendre mille fois. Bla aura l’électricité. »
    Et c’est chose faite car le lendemain dès son retour à la capitale le matériel a été acheminé à Bla pour que le travail puisse avoir lieu alors chercher d’autres sujets de polémiques.

  20. Ceci sont des fausses informations, le président IBK ne fera jamais cela, et puis quel malien te croiront ?
    Aucun…
    Alors, s’il vous plaît, le moment n’est pas aux amusements, mais plutôt à l’union nationale, nous n’avons pas besoin des informations qui ne sont que pour critiquer ou parler mal de notre président.
    Vive le Mali…

  21. « IBK avec ses « grandes oreilles » n’était pas au courant »
    Je ne vous plains car votre idiotie ne vous permet pas de faire la part des choses. Il faut mettre les choses dans leur contexte car le président disait qu’il sait tout en s’adressant aux membres locaux de la majorité sur le refus de ceux-ci de s’ouvrir aux personnes qui ralliaient la majorité.
    Aussi quand il a dit à Bla que c’est maintenant il savait qu’on lui cachait la vérité c’était par rapport au problème d’électricité de cette localité. Mais je ne sais pas pourquoi je vous le dit car vous le savez mais c’est votre mauvaise foi que vous mettez à nu. Journaliste de merde.

  22. Vous êtes bien d’accord avec moi que le président IBK n’est pas passé pendant six heures de temps.
    Alors arrêtez de mentir car la voir du président n’est pas un train pour confisquer une voie pendant tout ce temps… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  23. « La tournée du Président IBK dans la région de Ségou restera à jamais un mauvais souvenir pour les populations », « un véhicule transportant un malade qui avait urgemment besoin d’une prise en charge sanitaire a été immobilisé pendant six heures de temps (de 9 heures à 15 heures). »
    TOUT CA N’EST QUE PURES MENSONGES !!!
    Donnez-nous les preuves de ce que vous affirmez. Vous voulez à tout prix marquer d’une pierre noire cette visite que les populations attendaient et qu’elles ont appréciées à juste valeur.

  24. Pourquoi vous, journalistes, de ce pays aimez tant la polémique ???
    Aucune autorité policière ou militaire ne laissera jamais tous ces hommes partir et laisser leur base et la population sans un minimum de protection ce n’est pas du tout possible si vous n’avez pas d’arguments pour salir la visite du président de la république vous n’avez qu’à la fermer.

  25. Je ne comprends pas pourquoi des personnes pareilles peuvent continuer de vivre dans ce pays, ses personnes qui sont toujours ouvert à transformer les bons actes du président en des mauvaises.

  26. Le chef de l’état en plus d’être un citoyen est la première autorité de ce pays et donc s’il doit se rendre en visite dans une localité il faudrait que sa sécurité soit assurée.
    De ce fait si les services chargées d’assurer sa sécurité juge que le dispositif qui est en place n’est pas suffisant il est plus que normal qu’on envoie des personnes supplémentaires et nulle part je n’ai vu en quoi cela est mauvais.

  27. Ce menteur doit être retrouvé et être enfermer pour mensonge et calomnie et surtout pour abus sur la liberté d’expression.
    De toutes les façon nous sommes fiers de notre président et de ce qu’il fait au peuple du Mali…

  28. Le président de la république autant que nous avons confiance en nos forces de défense et de sécurité pour assurer la sécurité du chef de l’état ainsi que toutes personnes qui se trouvent sur le territoire national. Pourquoi le président aurait pris le risque d’y aller s’il avait peur ?
    Soyons un peu respectueux envers nos autorités !

  29. Ce journaliste est un véritable imbécile, il ne comprend pas que ses œuvres sont pour une population de ce pays et peuvent ils se permettent de dire du mensonge.
    le gouvernement doit prendre des dispositions contre ses journalistes qui ne font que tromper la population envers le désamour de notre président.

  30. Du n’importe quoi cet article, cela est un ouvre du journal le républicain qui n’est jamais ouvert aux réalisations de notre très chère président, mais c’est une coutume les aigris n’avanceront jamais, cela est signer cachoté. Le président cherche un moyen faire avancer le pays, il n’a pas le temps pour des critique sans importance.
    Républicain de merde. Hahaha, nous on avance avec le président IBK…
    IBK koo tee la…

  31. Mais que ses journalistes sont des menteurs comment peuvent être permis de publier des fausses informations pareil sur la personne du président de tout une république, le Mali ?
    Mentir sur la personne du président est un grave crime.

  32. Ce journaliste est un faux, au Mali nous et notre autorité tolèrent beaucoup,
    c’est seulement dans ce pays qu’on peut racontée des pratiques pareil, des journalistes qui mentent et qui parlent mal de l’autorité sans être puni, dans d’autre pays ça c’est du problème pour ce journaliste même s’il se cache dans le cule de l’éléphant…

  33. Cet article n’a qu’un seul but:salir l’image du président IBK en faisant croire qu’il ne se soucie pas de la sécurité des ses compatriotes.
    Mais votre tentative est vouée à l’échec car les maliens savent qui est leur président.

  34. Du mensonge, ne demandez jamais à ton ennemi d’apprécier les belles choses que tu fais, voilà ce que c’est ce Républicain, ils ne diront jamais du bon sur les œuvres du président IBK…

  35. Au Mali,nous avons vraiment des journalistes qui sont son excellents dans l’art de f a briquer le mensonge.
    Comment le président IBK peut il aller prendre toutes ces forces pour sa seule tournée?
    S’il vous plait ne cherchez pas encore à nous mentir sur un fait qui est très clair.

  36. Cher journaliste,vous êtes vraiment un un idiot de la première classe.
    Comment pouvez vous imaginer de telles sottises et venir nous les raconter?
    Le président IBK est un homme qui se préoccupe tellement de la sécurité de ses concitoyens qu’il ne peut même imaginer une telle éventualité.
    Vous êtes un vrai menteur…

  37. Ce sont des ministres malhonnêtes et malintentionnés qui s’alignent avec l’opposition pour ternir l’image du pouvoir en faisant croire à la population que le président ne travaille pas.

  38. Ces ministres de la majorité ont toujours su cacher leur jeu car le mensonge a beau pu courir mille ans il sera toujours rattraper par la vérité.
    Ils doivent répondre de ces actes et remplacer immédiatement cela servirait de leçon aux autres.

  39. La haine vous a tellement aveuglé que vous pensez jusqu’ici IBK est à la base de tout le malheur de ce pays. Les fonds ont été dégagés pour des travaux dans cette localité et il se rend compte que rien n’y fit et alors comment réagirez vous?
    Sachez mettre à coté votre haine mes chers et appréciez qu’il pose comme acte car nul n’a fait mieux que en 2 ans. Que pouvez vous dire à ceux qui ont fait 2 mandats malgré cela ce pays est toujours classé parmi les pays les plus pays au monde. Rien que de gueulards !!!!

  40. Avant une visite d’état des fonds sont dégagés pour faire certains travaux mais si ces travaux n’ont pas été réalisés à qui devons nous en prendre d’où son indignation voir sa colère. C’est claire et limpide comme une eau de roche.
    Dis plutôt que c’est toi le salaud borné et raté

  41. Vous êtes le plus idiot des idiots. Donc le président doit être à la fois au four et au moulin?
    Alors quel est le rôle que joue les ministres. Je pense un rôle figuratif.
    Vous êtes à court d’arguments mon cher journaliste

  42. Le président a montré son indignation face à la situation à Bla. Je suis sur d’ailleurs que vous n’avez même pas mis pied là bas. Comment vous pouvez informez la population.
    Nous ne voulons pas lire âneries pareilles de la part d’une pacotille de journaliste qui n’a rien dans la tête.

  43. Il vous reste à dire que c’est IBK a poussé le motard consciemment à aller ramasser Mr FODE. Vous êtes nul et vous portez honte à votre cette corporation. Espèce de crève de faim

  44. Le républicain est à l’image de son mentor TIEBILE. Ils sont là pour raconter des méchancetés et oublient les actes de grande portée que vient de faire IBK pour ces différentes localités. Ils manquent véritablement de professionnalisme.
    C’est un journal de crétins, d’aigris et d’hypocrites

  45. Ces genres d’argumentation montrent combien de fois vous n’avez rien dans votre crane. Le président ne peut pas laisser ces 2 villes sans défense. En renforçant la sécurité à Ségou c’est pour éviter ces malveillants profitent pour commettre des attaques.

  46. Je me demande souvent si certains de nos journalistes sont allés vraiment à une école de journalisme. Le président est la première autorité de ce pays et avant tout on lui doit du respect et considération mais à vous voir écrire de telle idiotie porte à nous croire que vous êtes nuls et immature dans cette profession.

  47. Les détracteurs dupe la conscience des honnêtes citoyens en leurs faisant croire que le gouvernement leurs à tourner le dos. Ils poussent les citoyens à mettre en cause la crédibilité du régime en place.

  48. J’était à Gao lorsque le président et sa délégation effectuait son voyage à Ségou, la population de Gao n’a même pas remarquer l’absence des militaires parties renforcer la sécurité du président Ségou. Je me demande si cette information est vrai, car les militaires de Gao était en routine comme d’habitude. ➡ ➡

  49. Les critiques toujours des critiques, rien que des critiques et encore des critiques à l’encontre de l’État. La presse malienne, depuis fort longtemps a stoppé son rôle primordiale qui reste celui de l’information, elle a maintenant pour rôle de perturber la conscience publique et stabilité politique.

  50. Les militaires du camp Gao et du camp Sévaré sont venu pour renforcer la sécurité du président IBK et de sa délégation à Ségou cela ne veut pas dira que les habitants de Gao et Sévaré sont resté sans défense. Les dispositions ont prise pour que les populations soient sécuriser.

  51. Mais pourquoi toutes les actions gouvernementales sont vue en mal par certains personnes ? Le plus bizarre est qu’il ne dispose même pas d’arguments raisonnables et convaincants.

  52. Quelque soit les détracteur diront, tout le maliens ont félicité cette visite du président de la république dans la région de Ségou. Le président IBK se préparera pour rendre visite à la prochaine région qui suivra. Les détracteurs peuvent raconter ce qu’il veulent, les maliens soutiennent leur président.

  53. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  54. Tu as raison, le journal dirigé par ce petit monsieur raconterait rien de bon sur le président de la république, parce que le petit monsieur même ne fait qu’aboyer. La population malienne a compris leur jeu de dupe et reste indifférent face à cela.

  55. Je savait très que le républicain à la dire des propos en plus déraisonnable sur la visite du président de la république. Le républicain de Tièbilé Dramé travaillé que pour porter atteinte au régime au pouvoir. Le républicaine n'informe plus mais il désinforme la population.

  56. Hélas encore le journal le républicain de Tièbilé Dramé le journal des attaques impuissantes, des critiques insensées. C’est le journal de la voie des impures, voleurs et traitre du pays du Mali. Le journal le républicain et son président Tièbilé Dramé sont les pires et les ennemis du Mali. Le but de ces détracteurs est de coûte que coûte porter atteinte aux régimes en place et cela dans leurs propres intérêts. Ils menacent la stabilité du pays et divulguent toujours des articles incitateurs à la haine et à la violence. Ce sont des comportements apatrides.

  57. Cet article relève de la non information.
    Il ne donne aucune information, sinon il aurait dit combien de militaires ont quitté Sévaré et GAO en renforcement de la sécurité présidentielle.
    Il serait honnête s’il avait commencé par dire que le renforcement de la sécurité présidentielle est nécessaire surtout pendant cette période.
    Il serait honnête s’il avait dit combien de militaires sont restés à Sévaré et à GAO.
    Il serait honnête s’il avait dit comment les forces de sécurités sont organisé pour assurer la sécurité dans le septentrion du Mali et garantir la sécurité du Chef de l’Etat.
    Mais malheureusement il y’en a qui se préoccupent uniquement de chercher les erreurs même s’il faut les inventer.
    Salut

  58. Que Dieu nous sauve dans ce pays, à chaque fois que le président se déplace on raconte des conneries seulement sur lui. Si vous voulez avoir de l’argent ce n’est pas la meilleure façon, parce que ces mensonges peuvent dégénérer en tout.

  59. IBK c’est votre souci messieurs les journalistes du REPUBLICAIN, je sais que vous allez trop souffrir dans votre vie. Il fallait dire à vos pères de travailler sinon est ce que votre pauvreté c’est la faute à IBK. Egoïstes et jaloux à la fois.

  60. il faut savoir que le chef de rédaction du journal le Républicain ignore cette loi de la communication ” l’éthique et la déontologie”
    La vérité est le totem de la presse malienne. Elle est téléguidée que pour porter atteinte au régime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle désinforme, elle est devenue une arme contre la stabilité politique du pays. Comment est-ce que le journalisme au Mali peut garder toute sa crédibilité avec ces genres de mauvaise graine dans le milieu journalistique.

  61. Il ne faut pas raconter des n’importes quoi monsieur le journaliste aux gens. Qu’est-ce que le voyage du président a en rapport avec l’insécurité de ces villes ? Vous faites vraiment honte aux vrais journalistes.

  62. Aucun pays n’est à l’abri des attentats terroristes et ni à la grande insécurité qui règne partout dans le monde. C’était normal que la sécurité soit renforcée parce que le Macina est sensé actuellement comme une zone du djihadiste malien AMADOU KOUFFA.

  63. Cher soi-disant journalistes du REPUBLICAIN ne montrer pas gens que vous avez une mémoire courte. La sécurité du président est un intérêt général et même si cela dépendra de la vie de vos parents ce sera réglé sans discussion.

  64. Tellement que l’article est rempli des conneries ce n’est même pas signé. Même si c’est une rédaction, il fallait mentionner les noms des journalistes, comme ils le font B DAOU et MADIASSA. Bande de menteurs que vous êtes !!!

  65. Non si le président de la république effectue un déplacement que le journal REPUBLICAIN ne monte pas un scénario de mensonge ils vont tous mourir. L’autre jour c’était le scénario des élèves aujourd’hui c’est le tour du cortège présidentiel. Mais une seule phrase « Le chiien aboie mais la caravane ». Il faut apporter autre chose sinon nous en avons assez de cela.

  66. Quoi que vous fassiez vous ne pourrez rien contre IBK, avant-hier la population de BLA a reçu deux groupes électrogènes pour assurer l’électricité 24h/24. Trop parler c’est la faiblesse. TIAI KA KOUMA MA TIAN.

Comments are closed.