Administration malienne : L’AGETIC au cœur de la modernisation

0

Le Mali se prépare à une véritable modernisation de son administration à l’horizon 2020. En effet, les activités de l’AGETIC qui, s’inscrivent en droite ligne de ce projet, semblent tout à fait ambitieuses. Et les défis sont nombreux à relever. Un point d’histoire : l’AGETIC, depuis sa création en 2005, ne cesse d’engranger des résultats satisfaisants. L’année 2019 est la parfaite illustration. Oui, celle du travail. C’est du moins ce qui ressort de la 16ème session du Conseil d’Administration de l’Agence. C’était, le 27 février dernier à l’Hôtel Sheraton de Bamako.

La Ministre de l’Economie numérique et de la prospection, Mme Kamissa Camara a présidé, le jeudi 27 février 2020, la 16ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’AGETIC. C’était en présence du Directeur Général, M. Hamed Salif Camara.

Le rapport du Commissaire au Comptes ; le projet de rapport d’activités 2019 ; le projet de programme d’activités et de budget 2020 étaient entre autres les points inscrits à l’ordre du jour.

Comme il fallait s’y attendre, les activités menées par l’agence au cours de l’année 2019 rentrent dans le cadre des objectifs indiqués dans la politique et le plan stratégique national, mais aussi du document de programmation pluriannuelle des dépenses et Projet annuel de performance (DPP-PAP) du Ministère de l’Economie numérique et de la prospective (MENP).

Conformément au DPP-PAP 2019-2021, l’AGETIC élabore et met en œuvre tous les projets TIC du pays.

Ainsi, les actions prioritaires retenues dans le document de stratégie dénommée « Mali Numérique 2020 » visent à faire de notre pays, un Hub technologique en Afrique de l’Ouest.

Selon la Ministre Kamissa Camara, le Projet de rapport d’activités 2019 retrace les activités essentielles menées par l’AGETIC au cours de l’exercice 2019.

« L’AGETIC a réalisé une grande prouesse en 2019 et a fait la fierté de toute l’administration malienne de par sa créativité et son professionnalisme. Du Conseil des Ministres Sans Papier au logiciel de gestion de Courrier eGesco, nous affirmons aujourd’hui que la dématérialisation est en route au Mali », a-t-elle apprécié.

Faire face à sa mission régalienne

A l’en croire, en dépit des contraintes budgétaires, l’Agence continue de faire face à sa mission régalienne qui est la modernisation de l’administration malienne.

C’était le lieu pour elle de saluer particulièrement l’extension du réseau aux nouvelles régions (Ménaka et Taoudéni) et le redéploiement de l’infrastructure à Gao, Tombouctou et Kidal. Avant de noter avec satisfaction, la Mention Spéciale faite à l’Agetic lors de la cérémonie de clôture du Dialogue National Inclusif. « La République vous sera reconnaissante d’avoir permis à plus de 5 millions de Maliens d’exprimer leurs attentes », ajoute-t-elle.

En outre, l’utilisation et la vulgarisation des TIC, pour l’autonomisation des couches vulnérables restent l’une des préoccupations majeures du Département de tutelle. Dans ce cadre, les initiatives de l’AGETIC sont jugées salutaires par la Ministre Kamissa.

Dans le cadre de la mise en œuvre d’une administration électronique, le réseau intranet demeure un atout majeur. Les acquis sont entre autres : une infrastructure réseau sécurisée interconnectant plus de 500 structures ; une messagerie électronique avec la version mobile et outils collaboratifs ; une application de gestion de courrier ; une application de gestion des archives; une application de démarches administratives avec version mobile ; une application de gestion du conseil de ministre sans papier.

Perspectives 2020

En plus, de nouveaux produits en phase de conception et de développement pour: la gestion des marchés publics, la gestion dynamique du parc automobile de l’Etat, la mise en place du Référentiel National des Métadonnées, la surveillance du Web et des médias sociaux doivent être disponibles cette année 2020. « Les efforts fournis par l’AGETIC pour une administration électronique doivent être soutenus, étant donné qu’il n’existe pas d’alternative aux Tic pour lutter contre les maux qui rongent notre administration », a-souligné Mme la Ministre.

Quand au Projet de Programme d’Activités et de Budget 2020, il a été élaboré dans le cadre du budget programme 2020 dont l’objectif global est de consolider et approfondir l’informatisation de l’Administration. Ainsi, il ressort que le Budget 2020 de l’AGETIC est évalué à deux milliards six cent quatre-vingt-seize millions cent trois mille (2 696 103 000) F CFA, soit une augmentation de 23,03% par rapport à l’année 2019.

A noter que ledit projet s’articule autour des secteurs prioritaires notamment la bonne gouvernance et l’Intranet de l’Administration ; la vulgarisation de l’accès à Internet ; la gestion du Nom de Domaine Internet (.ml).

Il est nécessaire de rappeler que les activités sectorielles ci-dessus évoquées, s’inscrivent dans la nouvelle orientation des missions de service public assignées à l’AGETIC.

Gestion de l’Administration

Pour la bonne gouvernance et intranet de l’Administration, l’Agetic est à pied d’œuvre. Dans la perspective, le PO/PDI 2ème génération a été adopté par le gouvernement et un plan d’actions a même été soumis au CDI pour la période 2017-2021.

Les activités stratégiques relatives à la bonne gouvernance et à l’intranet de l’administration ont été poursuivies avec la sécurisation et l’extension du réseau actuel à de nouvelles structures publiques, parapubliques et des collectivités territoriales du Mali.

En outre, l’extension de l’infrastructure de l’Intranet de l’administration est l’un des objectifs prioritaires de l’AGETIC. Il s’agit d’étendre le réseau intranet de l’administration à d’autres structures qui exprimeront les besoins de connexion, de sécuriser le réseau et d’assurer la haute disponibilité.

Renforcement des capacités

Il s’agit de renforcer les capacités de pilotage et d’accompagnement de l’AGETIC par la maintenance et le renforcement des structures et de capacités des agents de l’agence.

Sur ce plan, les attentes de l’AGETIC s’articulent autour de certains nombres de points. Il s’agit d’équiper 02 salles de formation et 1 centre d’incubation à l’AGETIC ; Former  40 agents de l’AGETIC ; renforcer et ériger en antennes, les 07 représentations régionales (Kayes, Ségou, Sikasso, Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal) ; mettre 01 plate-forme à disposition pour les besoins de développement et d’administration système.

Idrissa I. MAIGA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here