Afrique de l’ouest: Bamako, principal client de Dakar sur les 5 dernières années (communiqué)

3

Le Mali reste sur les cinq dernières années le principal client du Sénégal, dont il reçoit en moyenne 43,5% des exportations vers les pays de la CEDEAO, indique la cellule de communication du ministère du Commerce dans un communiqué de presse.

“En 2014, les exportations ont été orientées en majeure partie vers le Mali (36,5%), la Côte d’Ivoire (12,2%), la République de ‘Guinée (11,8%), la Gambie (9,1%), le Burkina Faso (7,8%) et la Guinée Bissau (6,4%)”, précise-t-elle en citant l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Elle souligne que les pays cités absorbent “la quasi-totalité des exportations vers les pays de la CEDEAO”.

Les exportations du Sénégal vers les pays de l’espace communautaire se chiffrent à “405,4 milliards de FCFA contre 415,9 milliards de FCFA en 2013, soit une baisse de 2,5%”.

 

Le ministère du Commerce explique que “cette évolution est imputable au repli des exportations de produits pétroliers finis (-20,7%), de cigarettes (-15,3%) et de sel brut (-8,8%)”.

“En revanche, le relèvement des exportations de poissons frais de mer (+26,7%) destinés principalement à la Côte d’Ivoire, a atténué la tendance baissière”, fait-il observer.

“Les produits exportés en 2014 vers les pays de la Communauté économique régionale, la CEDEAO, sont principalement le ciment (21,9%), les poissons frais de mer (10,7%), les produits pétroliers (4,9%), les cigarettes (3,7%), les engrais (3,0%) et le sel brut (2,0%)”.

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les sénégalais ont des idées.
    Vous,vous n’avez ni de pétrole ni des idées.
    Et vous ,vous permettez de faire une guerre de cent ans avec les Touaregs tout en sachant que vous ne pouvez pas la gagner.Donnez l’azawad aux touaregs et consacrez l’argent economisé à
    former des ingenieurs pour vous sortir du sous-développement.

  2. Le Sénégal est sûr d’accroitre ses exportations au Mali dans les années à venir, vu la politique de production que mène actuellement son excellence Macky Sall.

  3. Avec cette réalité comment voulez vous que les “ouolofo” aiment la réalisation de notre port fluvial à Kayes (Ambidédi)?Pourtant l’OMVS prévoit bien la création de cette infrastructure puisque Dakar a eu son barrage de Diama (St Louis), et la Mauritanie bénéficie de la majeure partie du courant produit à Manantali…Et nous, qu’attendent nos autorités pour enfin EXIGER la création de notre port?Après ATT qui sous la pression de Me Wade avait abandonné le poste de haut commissaire (normalement tournant entre maliens et mauritaniens et maintenant la Guinée en plus) aux mauritaniens qui en ont profité pour faire avancer leurs propres programmes , qu’a donc décidé IBK pour nous après ce petit barrage de Félou?.Pourtant nous avons tous vu comment ATT est parti du pouvoir.C’est dire que tout président qui ne se soucie pas du bonheur de notre peuple qui l’a élu sera vite rattrapé par le “moko niaman” et IBK ne fera pas l’exception. 👿

Comments are closed.