Réunions de Printemps 2019 du groupe Banque mondiale-Fonds monétaire international : Dr. Boubou Cissé y a participé

0

Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, a participé à Washington (USA), du 8 au 14 avril, aux réunions de printemps 2019 du groupe Banque mondiale-Fonds monétaire international, en compagnie du ministre de l’Energie et de l’Eau, M. Sambou Wagué.

Les rencontres statutaires des institutions de Brettons Woods sont l’occasion pour réunir les dirigeants du secteur public, du secteur privé, représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires autour des grands dossiers mondiaux : conjoncture économique mondiale, lutte contre la pauvreté, développement économique, efficacité de l’aide, etc.

Cet événement donne également lieu à toute une série de manifestations (séminaires, zooms régionaux, conférences de presse…) autour de sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial.

Durant son séjour, le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, accompagné du ministre de l’Energie et de l’Eau M. Sambou Wagué, a rencontré, lors d’une réunion de haut niveau, le vice-président Région Afrique du groupe de la Banque mondiale, M. Hafez Ghanem, ainsi que plusieurs responsables des départements sectoriels de l’institution.

Après une brève présentation de la situation macro-économique et politique du pays, le ministre de l’Economie et des Finances a évoqué les principales priorités du gouvernement malien en matière de développement pour les cinq prochaines années.

 

Le secteur de l’énergie et celui de l’économie numérique, qui figurent parmi les principaux axes stratégiques du nouveau plan de développement du Mali «CREDD 2019-2023», ont été au cœur des discussions entre les deux personnalités.

 

L’amélioration du secteur de l’Energie, à travers la diversification des sources de production (mix énergique), et les réformes à engager pour améliorer la gouvernance de la société EDM-sa, constituent des enjeux majeurs pour le Mali. Le développement du secteur de l’économie numérique (digitalisation de l’administration et du secteur de l’éducation) constitue également un axe stratégique prioritaire en vue de rationaliser les dépenses publiques, d’augmenter les recettes et d’améliorer l’accès à l’éducation.

Le ministre de l’Economie et des Finances a également participé à la Réunion du G5 Sahel-Alliance Sahel, présidée par le vice-président de la Banque mondiale. Cette réunion avait pour but d’échanger sur les acquis de l’Alliance Sahel, l’état d’exécution des projets d’investissements prioritaires (PIP) et les nouvelles perspectives. La délégation malienne a participé aussi à d’autres rencontres bilatérales d’intérêt pour le Mali.

 

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here