Coopération Mali-Niger : Le ministre Abdoulaye Diop recadre Mohamed Bazoum

15

Les propos déplacés du président nigérien à l’endroit des autorités de la transition ont et continuent de faire grincer des dents de bon nombre de Maliens. Lesdits propos risquent de porter un coup dur à la diplomatie entre les deux peuples qui sont liés par l’histoire et la géographie.

Les propos du président de la République du Niger à l’endroit des autorités de la transition sont mal conçus au Mali. Lesdits propos sont relatifs à la militarisation de l’administration malienne.

Selon le président nigérien, ‘’ il ne faut pas permettre que des militaires prennent le pouvoir parce qu’ils ont des déboires sur le front où ils devraient être et que des colonels deviennent des ministres et des chefs d’Etat. Qui va faire la guerre à leur place ? Ça serait facile qu’à chaque fois qu’une armée, dans nos pays, a des échecs sur le terrain, elle vienne prendre le pouvoir. C’est ce qui s’est passé par deux fois au Mali : en 2012, les militaires avaient échoué, ils sont venus faire un coup d’Etat. Cette année encore en 2020, ils ont fait la même chose. Ce ne sont pas des choses acceptables’’, a lancé Mohamed Bazoum aux colonels. Une pensée recadrée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop. M. Diop a reçu l’ambassadeur de la République du Niger au Mali le vendredi 9 juillet 2021. Les propos du président Mohamed Bazoum étaient au menu des échanges.

Ainsi le ministre Diop a d’abord fait part de l’étonnement du gouvernement malien face à de tels propos et a, en conséquence, élevé, au nom du gouvernement de la République du Mali, une vive protestation auprès du gouvernement du Niger. L’occasion était opportune pour M.Diop d’exprimer l’attachement des autorités du Mali à la coopération entre les deux pays. ‘’Le gouvernement du Mali tient à rappeler que le Niger et le Mali, liés par l’histoire et à la géographie, ont toujours développé de solides relations d’amitié et de fraternité qui n’appellent qu’à être renforcés’’, atteste-t-il. Selon lui, une telle déclaration va, malheureusement, à l’encontre de cet esprit.

Les défis auxquels les deux pays sont confrontés ne sont pas restés dans les oubliettes. Aux dires du ministre Diop, les deux pays, confrontés aux défis de la continentalité, de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, sans compter la crise sanitaire liée à la Covid-19 devraient plutôt unir leurs efforts et renforcer leur solidarité dans l’intérêt de leurs peuples. C’est ainsi qu’il a exprimé l’engagement du gouvernement du Mali à œuvrer au maintien et au renforcement des relations sécuritaires entre les peuples nigérien et malien.

Bissidi SIMPARA

 

 

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Abdoulaye Diop, le toutou d’IBÖKRACIE-IbôKassa – après avoir trahi le MALI lors des négociations du Désaccord d’Alger, en 2014-2015, dont il était chef de la délégation malienne, en sa qualité de ministre des AE, Mohamed BAZOUM étant ministre des AE du Niger participait aux palabres d’Alger – revient de loin pour recadrer Mohammed BAZOUM (un Président bien élu depuis 3 mois seulement) alors qu’il n’a pas recadré Choquel Maiga qui disait la même chose que le Président du Niger.

    Abdoulaye DIOP est un démagogue politicailleur qui fait du populisme sur du faux; il t le griot du prince du jour (Colonel Assimi) qui dit aimer aveuglement le Mali pourvu que les alimentaires trouvent à manger gratuitement.

    Abdoulaye DIOP n’a pas internalisé l’adage qui dit: “quand vos amis ne vous disent pas la vérité, payer vos ennemis pour le faire!”; en effet, lorsque l’armée fait le coup d’état sur des situations réelles, elle p devrait transmettre le pouvoir aux civils et aller sur le front, mais, prendre le pouvoir et l’exercer en temps guerre est incompréhensif.

    Sincèrement

  2. Pour vous Maliens, ces militaires sont venus pour régler les maux dont souffre le Mali. Je pense que vous vous méprenez, nous ne sommes pas en 1979 ou 1980 du temps de jerry rawlings, les époques ne sont pas les mêmes, les réalités non plus. Le peuple Malien gagnerait à regarder les problèmes autrement, sinon vous vivrez une succession de militaires à chaque conjoncture difficile que traversera le Mali. ces militaires ne pourront jamais imposer au Mali la bonne Gouvernance qu’il faut pour que ce pays sorte de ses turpitudes. Cela ne peut s’obtenir qu’avec une concertation nationale inclusive qui définisse les règles de gouvernance, des contre pouvoirs nécessaires et une justice libre et indépendante, tout en sanctionnant et réprimant toute accession au pouvoir d’Etat par la Force. L’Afrique subsaharien a le même problème, seulement au Mali c’est grave et exagéré. Le Mali ne manque pas d’intelligences, nous sommes allés à l’école avec des Maliens brillant. Ce Pays est victime de la politique du “hôte toi que je m’y installe, c’est notre tour de s’enrichir”. ces militaires sont les plus grands plaisantin du cirque Malien avec les sbires de vautour qui les entoure, de toute façon le temps nous le prouvera.
    Reconstruire la Société malienne, autour du travail ou chacun fait ce qu’il a faire pour sa nation, c’est le gage d’un Mali nouveau et réconcilié avec lui-même, tout le reste n’est que du verbiage pour entretenir des escrocs intellectuels prêts à s’accaparer des biens publics.
    C’était ma contribution pour mon collaborateur extérieur du Mali.

  3. Djénébou vraiment tu as raison , tu es véridique , c’est maintenant que le faux patriotisme de Diop commence , sinon avant Bazoum ses propos ont été prononcés par son mentor Koukalani où était il en ce moment ? Ensuite je me demande réellement si les maliens raisonnent , notre pays est en passe de disparation certains sont là à se complaire dans le mensonge et l’escroquerie, nous devons avoir un seul souci comment faire libérer notre pays de l’emprise des djihadistes .

    • Djenebou, je ne supporte ni Assim, ni Choguel et ni Diop, je supporte que la verite ainsi je dirai haut et clair que BAZOUM a dit la moitie de la verite car nous sommes tous conscients que Boua le ventru IBK ne controlait absolument rien au Mali depuis que le M5-RFP a commence a sortir et que c’est la rue qui a veritablement chasse Boua le ventru IBK du pouvoir avec les 80% du territoire national occupes par les Jihadistes/terroristes. Ensuite BAZOUM a oublie le coup d’Etat fomente contre lui a quelque heures de son inauguration, une omission tres grave sinon BAZOUM aurait une memoire tres courte ou une memoire tres selective? Voici ama ce que je pense!

  4. Bazoum élu président du Niger mais il est incapable de prendre une telle décision dans son pays sans l’avis de son grand chef à Paris parce qu’il a toujours peur des colon français. Hors le Président Goita n’a pas connu le colon français et il ne le connaîtra jamais, le jour ou il a remercié BAH NDAW il n’a jamais parler de la France ni de la communauté internationale et ni de la CEDEAO et encore moins le Niger .

  5. Vraiment c’ est lamentable pour Bazoum et ceux qui le soutiennent ! Il faut être soit un vassal de la France comme Bazoum qui va chez son père pour avoir le courage de soutenir le mal ou être incapable de bien raisonner ou les deux en même temps pour ne pas voir l’ évidence ! L’ armée à le devoir d’ intervenir contre les enemis du Mali ! Notre hymne nationale dit ” si l’ enemi découvre son front au dedans ou au dehors. … ” , dans ce cas le coup d ‘ état est prôné par notre hymne comme dans le cas pratique du mouvement du M5 contre le régime de IBK avec l’ armée comme arbitre qui soit elle soutien IBK pour faire un carnage soir elle dépose IBK en preservant des vies au moins tout en donnant la possibilité de sauver le Mali ; c’est cette deuxième option que Bazoum et ceux qui le soutiennent désapprouvent ! Est-ce que il faut faire des photos pour comprendre la nécessité d’un coup d’ état quand les acteurs politiques à cause de leurs malhonnêteté , à cause de leur irresponsabilité , à cause de leur malveillance , à cause de leur manque de patriotisme mettent en péril l’ existence du Mali ! Faut – il dans ces conditions respecter le principe de ne pas faire de coup d’ état ? Il faut être capable de remettre en cause tout principe , c’est ça qui caractérise le progrès ! Honte à Bazoum et cette racaille qui le soutien , des myopes intellectuels , des beni oui oui qui sont un frein qui empêche le progrès , des enemis à combattre pour sauver le Mali !
    Que DIEU sauve le Mali !

    • SANGRE, il y avait 1000 bonnes raisons de renverser le regime pourri et fatal pour la nation qui etait le regime IBK, il n’y avait aucune raison de raison de fuir le champ de guerre pour venir s’essayer aux discours politiques. Si c’est l’hymne du MALI qui attache plus d’importances aux vauriens comme RAS BATH qu’aux ennemis qui sevissent a FARABOUGOU, MONDORO et DINANGOUROU, je dois te dire que toi seul a une meilleure lecture de l’hymne national.

      Pour ma part, je me souviens de tout ce que le “laquais” BAZOUM raconte ici : https://www.youtube.com/watch?v=n8y3T0axads

      DIEU BENISSE LE PRESIDENT BAZOUM et MAUDIT SOIT CE DIOP QUI EST LE SIGNATAIRE DE LA CAPITULATION D”ALGER QUE NOTRE LACHETE NOUS POUSSE A QUALIFIER D’ACCORD.

  6. Il ne recadre rien. Je respecte le Président Bazoum qui n’a rien contre le Mali…. les maliens n’aiment pas la vérité…sinon tout le monde sait que les coup d’états ne sont pas un bon recours …c’est parce que tout simplement nous avons une démocratie de façade depuis 1992 qu’on a toujours fait recours aux coup d’états pour essayer de nous redresser … et malheureusement imagine des soldats ratés et affamés de 2012 qui avaient trompé la nation entière en se faisant comme des Thomas Sankara venus nous sauver …la suite de pillages de l’argent public dans des sacs est connue…!

    Aujourd’hui bien qu’on comprend le contexte de faillite dans lequel le régime despotique de IBK nous a mis et que nous avons confiance au Président Assimi d’être conscient de l’état des choses et de la nécessite d’agir en patriote pour sauver sa patrie, nous n’allons pas
    glorifier des colonels et de généraux de salon qui refusent de se battre au front pour venir faire la politique a Bamako! An tè gnokon nèguè fali bô kènè soukoroma kan sa!

  7. Il ne recadre rien. Je respecte le Président Bazoum qui n’a rien contre le Mali…. les maliens n’aime pas la vérité…sinon tout le monde que les coup d’états ne sont pas un bon recours …c’est parce que tout simplement nous avons une démocratie de façade depuis 1992 qu’on a toujours fait recours aux coup d’état pour essayer de nous redresser … et malheureusement imagine des soldat ratés et affamé de 2012 qui avaient trompe la nation entière en se faisant comme des Thomas Sankara venus nous sauver …la suite de pillages de l’argent public dans des sacs est connue…!

    Aujourd’hui bien qu’on comprend le contexte de faillite dans lequel le régime despotique de IBK nous a mis et que nous avons confiance au Président Assimi d’être conscient de l’état des choses et de la nécessite d’agir en patriote pour sauver sa patrie, nous n’allons pas
    glorifier des colonels et de généraux de salon qui refusent de se battre au front pour venir faire la politique a Bamako! An tè gnokon nèguè fali bô kènè soukoroma kan sa!

  8. Djenebou, je ne supporte ni Assim, ni Choguel et ni Diop, je supporte que la verite ainsi je dirai haut et clair que BAZOUM a dit la moitie de la verite car nous sommes tous conscients que Boua le ventru IBK ne controlait absolument rien au Mali depuis que le M5-RFP a commence a sortir et que c’est la rue qui a veritablement chasse Boua le ventru IBK du pouvoir avec les 80% du territoire national occupes par les Jihadistes/terroristes. Ensuite BAZOUM a oublie le coup d’Etat fomente contre lui a quelque heures de son inauguration, une omission tres grave sinon BAZOUM aurait une memoire tres courte ou une memoire tres selective?

  9. quand vos amis ne vous disent pas la vérité, payer vos ennemis pour le faire!
    l’armée fait le coup d’état sur des situations réelles; elle pouvait transmettre le pouvoir et aller sur le front, mais, prendre le pouvoir et l’exercer en temps guerre est incompréhensif.
    G. Washington, aux u.s.a., au 18ème siècle, après sa victoire sur l’Angleterre, a refusé le coup d’état que lui proposait la troupe.
    vous voyez la stratégie de la France, abandonner le nord du mali pour permettre aux rebelles de composer avec djihadistes pour occuper le pays, faire un nouvel appel à elle.
    à Bamako, personne ne sent la préparation de l’après départ de la France.
    moi, à la place de l’armée, j interdirai toutes manifestation de mariage, baptême, etc., sur toute l’étendue des parties sur l’emprise de l’état.
    on ne peut pas être dans la situation où le mali est que la capitale vit comme si le pays est en situation normale.
    la situation du pays doit être vécue à tous les étages.

  10. vraiment suis etonné pourquoi tant de bruit autour de ça regardons selement la realité en face choguel l’a dit avant bazoum depuis ……. on ne constate aucune avancée sur le theatre des operations un militaire d’un pays en guerre c’est le champs des operations et non les bureaux climatisés

  11. Ce que j’aime avec les nigériens c’est leur capacité à dire la vérité, même si elle blesse. Ils ne caressent pas les hommes dans le sens du poil. Qu’est-ce que Bazoum a dit de faux???? Il n’a fait que dire la vérité.

  12. Mais pourquoi Abdoulaye Diop n’a pas encadre choquel Maiga qui disait la même chose que le Président bassoum du Niger avant que choquel ne soit nommé comme PM , nous aimons trop la démagogie et le populisme sur du faux , le prince du jour est aime aveuglement au Mali pourvu que les alimentaires trouvent à mange gratuitement

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here