Réunion du conseil de sécurité sur la situation au Mali / Tiébilé Dramé plaide pour la prorogation du mandat de la MINUSMA

5

À la veille de la fin du mandat de la MUNISMA, le conseil de sécurité de l’ONU a tenu une réunion par visioconférence, le jeudi 11 juin 2020 ,  avec au menu  la situation sécuritaire au Mali. Au cours de cette réunion tenue par visioconférence  le ministre malien des Affaires étrangères  et de la Coopération  internationale, Tiébilé Dramé a  réitéré  la volonté de son pays à  proroger le  mandat de la MINUSMA.

Ils étaient près d’une dizaine de ministres des Affaires étrangères à participer à cette réunion du conseil de sécurité de l’ONU, dont l’honneur est revenu à la France de présider. À cette  réunion mensuelle qui coïncide avec la fin de mandat de  la MINUSMA, une occasion particulière  a été donnée pour  analyser le dernier  rapport  du conseil de sécurité de l’ONU sur la situation sécuritaire au Mali.  En effet, compte tenu de la persistance de l’insécurité et malgré des avancées notoires dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger,  l’objectif premier de la mission onusienne au Mali, le chef de la diplomatie malienne Tiébilé Dramé a exhorté un nouveau mandat  avec un effectif  actuel où  plus. Le ministre  a cité   la tenue du Dialogue national inclusif,  l’organisation des élections législatives,  la reprise des réunions du comité de suivi de l’accord et du comité technique de sécurité, le redéploiement  partiel de  l’armée nationale reconstituée, etc. Par ailleurs, Tiébilé Dramé  n’a pas manqué d’indiquer sa préoccupation face à la recrudescence  de la violence et de la   situation sécuritaire au centre. Une préoccupation soutenue par   certains   représentants de  pays membre du conseil de sécurité ainsi que les ministres des affaires étrangères présents. Pour le chef de la diplomatie malienne :  « La prorogation du mandat de la MINUSMA est un message positif que le conseil de sécurité enverra au peuple malien » et d’ajouter que c’est « également un signe fort  envoyé aux fauteurs de troubles, au processus de paix dans le nord du Mali et aux groupes terroristes opérants  dans le centre du mali, indiquant que  la communauté internationale défend ses valeurs fondamentales, la paix et la sécurité pour tous ». Concernant la situation des droits de l’homme faisant état de multiples  allégations, le ministre Dramé a rassuré que le gouvernement malien reste pleinement attaché à sa politique de tolérance zéro et à la lutte contre l’impunité.

  Issa Djiguiba

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

    VOILÁ L’ ESSENTIEL :
    “Ils étaient près d’une dizaine de ministres des Affaires étrangères à participer à cette réunion du conseil de sécurité de l’ONU, dont l’honneur est revenu à la France de présider.”

    OUI, LE “DIRIGEANT” MALIEN EST TOUJOURS DANS LE TROU-DU-CUL DES DIRIGEANTS D’ AUTRES PAYS..

    C’ EST BIEN CA L’ ESSENCE DU LARBINISME:

    – TOUT L’ HONNEUR AU MAITRE, ET TOUT LE DÉSHONNEUR AU LARBIN, PARTOUT ET EN TOUTE
    CIRCONSTANCE.

    DANS LE CAS DU MALI, DES “SON-OF-A-BITCH”-s ET DES LARBINS CONGÉNITAUX, QUI PRENNENT LE PEUPLE MALIEN EN OTAGE..

    LES PARENTS CES FILS DE LARBINS CONGÉNITAUX NE SONT-ILS PAS CEUX QUI ONT COLLABORÉ POUR DES INTÉRETS ÉGOISTES PERSONNELS AVEC LE COLONISATEUR???

    VOILÁ LE PROBLEME CLAIREMENT POSÉ: IL EST D’ ORDRE BIOLOGIQUE.

    NOS “DIRIGEANTS” SONT DES ENTITÉS BIOLOGIQUES FRUIT DE L’ INGÉNIERIE SOCIALE ABRAHAMIQUE , LA PLUS GRANDE CATASTROPHE BIOLOGIQUE AYANT EU LIEU DANS LA BIOSPHERE.

    ÉRADIQUER BIOLOGIQUEMENT CETTE MALFORMATION EST LA SEULE ET UNIQUE SOLUTION PRIMAIRE ET PRIMORDIALE AUX MAUX DE NOS SOCIÉTÉS.

    VOICI UNE PREUVE:

    In the early era of French colonialism in Mali, the French authorities appointed Muslim relatives of El Hadj Umar Tall as chiefs of the Bandiagara—despite the fact that the area has been a Dogon area for centutries.

    In 1864, Tidiani Tall, nephew and successor of the 19th century Senegambian jihadist and Muslim leader—El Hadj Umar Tall, chose Bandiagara as the capital of the Toucouleur Empire thereby exacerbating the inter-religious and inter-ethnic conflict.

    In recent years, the Dogon accused the Fulanis of supporting and sheltering Islamic terrorist groups like Al-Qaeda in Dogon country, leading to the creation of the Dogon militia Dan Na Ambassagou in 2016—whose aim is to defend the Dogon from systematic attacks.

    That resulted in the Ogossagou massacre of Fulanis in March 2019, and a Fula retaliation with the Sobane Da massacre in June of that year.

    In the wake of the Ogossagou massacre, the President of Mali, Ibrahim Boubacar Keïta and his government ordered the dissolution of Dan Na Ambassagou—whom they hold partly responsible for the attacks.

    The Dogon militia group denied any involvement in the massacre and rejected calls to disband.


    SOURCE : https://en.wikipedia.org/wiki/Religious_persecution#Persecution_of_Dogons

    CHOSE FLAGRANTE : L’ ARTICLE N’ EST PAS TRADUIT EN FRANCAIS.

    LA CAUSE?
    RÉPONSE:
    LA FRANCE CONTINUE Á UTILISER LE DJIHAD-TERRORISME-ISLAMISTE CONTRE LES PEUPLES INTEGRES DU MALI.

    DONC , CELA FAIT 150 ANS QUE LA FRANCE POURSUIT LA MEME STRATÉGIE DE CONQUETE, PAR LE TERRORISME ISLAMISTE INTERPOSÉ…!!

  2. Bizarre, c’est comme la France avait sa marchandise qu’elle étalait au marché. Une question, quelle est la valeur ajoutée de Tieblé Dramé dans l’évolution des choses. Quelle est sa marque de fabrique qu’il a apporté au mandat de l’ONU au Mali, à l’Accord de paix c’est cette valeur ajoutée ou marque de fabrique qui le fera grandi et fera que les autres de la majorité vont tirer le chapeau. Tiéblé vous avez suffisamment de propositions et d’amendements qui puissent changer la donne et faire en sorte que le Mali sortira gagnant mais, mais tel que vous êtes entrain d’évoluer, au bout du rouleau, vous vous serez humilié car deux cotés grillés, et le Mali va perdre. Si vous sentez que vous ne pouvez pas apporter du changement retirez vous. N’acceptez pas ce que les gens disent souvent des hommes de l’opposition, qu’on vous donne des places pour vous faire taire. Sinon tous les maliens vous avaient apprécié par rapport à deux choses : l’injonction contre Ould Sidaty et le refoulement du diplomate français de l’ONU de Kidal.

  3. “Réunion du conseil de sécurité sur la situation au Mali / Tiébilé Dramé plaide pour la prorogation du mandat de la MINUSMA”

    Bien que dramé est pour le prolongement : c’est un vieux minable inccapable, qui laisse notre pays en esclavage à la franSS … Je crache à la figure de ce minable dramé : tien koroba fougariden !

    Ces politchiens maliens me degoutent !

  4. Ils étaient près d’une dizaine de ministres des Affaires étrangères à participer à cette réunion du conseil de sécurité de l’ONU, 👨🏽‍🦱 dont l’honneur est revenu à la France de présider.👨🏽‍🦱

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

      OUI, LE “DIRIGEANT” MALIEN EST TOUJOURS DANS LE TROU-DU-CUL DES DIRIGEANTS D’ AUTRES PAYS..

      C’ EST BIEN CA L’ ESSENCE DU LARBINISME:

      – TOUT L’ HONNEUR AU MAITRE, ET TOUT LE DÉSHONNEUR AU LARBIN, PARTOUT ET EN TOUTE
      CIRCONSTANCE.

      DANS LE CAS DU MALI, DES “SON-OF-A-BITCH”-s ET DES LARBINS CONGÉNITAUX, QUI PRENNENT LE PEUPLE MALIEN EN OTAGE..

      LES PARENTS CES FILS DE LARBINS CONGÉNITAUX NE SONT-ILS PAS CEUX QUI ONT COLLABORÉ POUR DES INTÉRETS ÉGOISTES PERSONNELS AVEC LE COLONISATEUR???

      VOILÁ LE PROBLEME CLAIREMENT POSÉ: IL EST D’ ORDRE BIOLOGIQUE.

      NOS “DIRIGEANTS” SONT DES ENTITÉS BIOLOGIQUES FRUIT DE L’ INGÉNIERIE SOCIALE ABRAHAMIQUE , LA PLUS GRANDE CATASTROPHE BIOLOGIQUE AYANT EU LIEU DANS LA BIOSPHERE.

      ÉRADIQUER BIOLOGIQUEMENT CETTE MALFORMATION EST LA SEULE ET UNIQUE SOLUTION PRIMAIRE ET PRIMORDIALE AUX MAUX DE NOS SOCIÉTÉS.

      VOICI UNE PREUVE:

      In the early era of French colonialism in Mali, the French authorities appointed Muslim relatives of El Hadj Umar Tall as chiefs of the Bandiagara—despite the fact that the area has been a Dogon area for centutries.

      In 1864, Tidiani Tall, nephew and successor of the 19th century Senegambian jihadist and Muslim leader—El Hadj Umar Tall, chose Bandiagara as the capital of the Toucouleur Empire thereby exacerbating the inter-religious and inter-ethnic conflict.

      In recent years, the Dogon accused the Fulanis of supporting and sheltering Islamic terrorist groups like Al-Qaeda in Dogon country, leading to the creation of the Dogon militia Dan Na Ambassagou in 2016—whose aim is to defend the Dogon from systematic attacks.

      That resulted in the Ogossagou massacre of Fulanis in March 2019, and a Fula retaliation with the Sobane Da massacre in June of that year.

      In the wake of the Ogossagou massacre, the President of Mali, Ibrahim Boubacar Keïta and his government ordered the dissolution of Dan Na Ambassagou—whom they hold partly responsible for the attacks.

      The Dogon militia group denied any involvement in the massacre and rejected calls to disband.


      SOURCE : https://en.wikipedia.org/wiki/Religious_persecution#Persecution_of_Dogons

      CHOSE FLAGRANTE : L’ ARTICLE N’ EST PAS TRADUIT EN FRANCAIS.

      LA CAUSE?
      RÉPONSE:
      LA FRANCE CONTINUE Á UTILISER LE DJIHAD-TERRORISME-ISLAMISTE CONTRE LES PEUPLES INTEGRES DU MALI.

      DONC , CELA FAIT 150 ANS QUE LA FRANCE POURSUIT LA MEME STRATÉGIE DE CONQUETE, PAR LE TERRORISME ISLAMISTE INTERPOSÉ…!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here