L’élevage et l’insécurité au cœur de la commémoration de la 37e journée du CILSS

0

Sous le thème  « l’élevage face à l’insécurité civile au Sahel et en Afrique de l’Ouest », M. Youba Ba, ministre délégué auprès du ministre du Développement rural chargé de l’Elevage et de la Pêche, a présidé la cérémonie de la 37ème journée internationale du CILSS, le lundi 12 septembre 2022, à la Direction des Finances et du Matériel (DFM) dudit département.

C’était en présence du Directeur général  de l’institut du Sahel, Dr. Mohamed Abdellahi Ebbe ; M. Yacouba Koné, secrétaire permanent du Comité national (CONACILSS) ; des représentants des Instituts nationaux et internationaux de recherche ; des représentants des services techniques ; des organisations non gouvernementales, de la société et du secteur privé.

Pour rappel, le CILSS, de sa création en septembre 1973 à nos jours, se propose de s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.

Le ministre, dans son intervention, a expliqué que le CILSS, un cinquantenaire durant, a montré son expertise dans le domaine de la Sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la lutte contre la désertification et la sécheresse, de la gestion des ressources naturelles, de la maîtrise de l’eau, dans les questions démographiques, de la promotion des échanges intra-régionaux et internationaux.

Par ailleurs, il s’est réjoui du thème qui cadre parfaitement avec la situation actuelle du Mali. Car, dit-il, marquée par une insécurité permanente sur les producteurs agricoles et les éleveurs, sur les pâturages et le bétail dans le centre et le nord de notre pays.

Puis, ajoutera-t-il : « cette journée est une grande opportunité pour le plaidoyer et l’interpellation de tous les acteurs clés, en particulier les décideurs politiques, les partenaires au développement, les acteurs Etatiques et non Etatiques des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, pour un engagement plus soutenu en vue de relever les défis actuels auxquels l’élevage et le pastoralisme sont confrontés au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

Le ministre délégué en charge de l’élevage et de la pêche, Youba Ba, au nom du président de la transition, du Premier ministre par intérim, chef du gouvernement, a exprimé ses remerciements au CILSS et à ses partenaires pour leur appui soutenu au Mali pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et un environnement durable.

Le secrétaire permanent du CONACILSS, M. Yacouba Koné, a, quant à lui, souhaité la bienvenue à tous les participants à cette 37ème journée du CILSS. Selon lui, au-delà de la pertinence du thème, cette 37ème journée du CILLSS correspond au cinquantenaire de notre organisation sous-régionale dont il s’en réjouit. Il a aussi souhaité que cette 37ème journée soit couronnée de succès au bénéfice des populations sahéliennes vivant dans la pauvreté.

Dans son message projeté dans la salle, le président en exercice du CILSS, M. Mahamet Idriss Deby Itno, a évoqué les difficultés qui minent le CILSS au nombre desquelles une insécurité permanente sur les producteurs agricoles et les éleveurs, sur les pâturages et le bétail, le vol des animaux etc. Le président en exercice du CILSS non moins président de la transition du Tchad a promis de s’investir afin de trouver des solutions idoines et pérennes.

Le directeur général de l’institut du Sahel (INSAH), Dr. Mohamed Abdellahi Ebbe, a, quant à lui, au nom du secrétaire exécutif du CILSS et en son nom propre, exprimé toute sa gratitude aux plus hautes autorités de notre pays. « Le CILSS poursuivra la recherche de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour améliorer la résilience des populations sahéliennes » a rappelé M. Mohamed Abdellahi.

Il a, par ailleurs, souligné en substance que cette journée est une interpellation de tous les acteurs clés, en particulier les décideurs politiques, les partenaires au développement, les acteurs Étatiques et non Étatiques des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest pour un engagement plus soutenu en vue de relever les défis auxquels l’élevage et le pastoralisme sont confrontés au Sahel et en Afrique de l’Ouest, dans un contexte de crise sécuritaire sans précédent.

Le point d’orgue de cette 37ème journée du CILSS a été la présentation du CILSS, de l’INSAH, du projet Inclusif, la DNPIA, la DNP et le PRAPS par les directeurs des services techniques et des recommandations ont été adoptées.

Cellule de Communication MDR

Le titre est de la Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here