Ministère de l’Intérieur et de la Protection Civile : Un joyau flambant neuf de plus de 2 milliards FCfa

0

Le président de la République, Amadou Toumani Touré, est plus que jamais résolu à créer, au profit des agents de l’Etat, des conditions idoines de vie et de travail. C’est dans cette optique qu’il a procédé le 5 septembre dernier à l’inauguration du nouveau siège du Ministère de l’Intérieur et de la Protection Civile. C’était en présence de Mme Cissé Mariam Khaïdama Sidibé, Premier Ministre  et Chef du Gouvernement ; du Ministre de l’Intérieur et de la Protection Civile, le Général Sadio Gassama ; des présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement et de ceux des Corps diplomatiques accrédités dans notre pays.

Ce nouveau joyau du Ministère de l’Intérieur et de la Protection Civile inauguré par ATT, de style néo-soudanais, a été réalisé par le Bureau d’études et d’architecture Tangara Sarl et se distingue par son sérieux et son professionnalisme. Il a été bouclé dans un délai de 20 mois et 29 jours sur un délai contractuel de 24 mois par des entreprises maliennes. Il s’agit de l’entreprise ECONI  et du Bureau de contrôle GIC Mali. Bâti sur une superficie de 4845 m2, cet imposant immeuble comporte 50 bureaux, 2 salles de réunion de 25 places et de 100 places, 3 ascenseurs et une cantine. Il offre toutes les commodités aux personnels et aux usagers du service public, à travers des espaces spacieux de séjour et de travail.

A en croire le Ministre de l’Intérieur et de la Protection Civile, le Général Sadio Gassama, la réalisation de cette infrastructure a nécessité un investissement de 2.148.619.665 F.Cfa sur financement du Budget Spécial d’Investissement (BSI). Visiblement ému, M. Gassama a indiqué que ce nouveau siège constitue un motif de soulagement, de satisfaction et de fierté légitime pour l’ensemble des travailleurs se son Département. «Grâce à l’acquisition de ce bel édifice, ils travailleront désormais dans un cadre idéal et propice à la réflexion, à la conception, à l’analyse et à l’exécution correcte des tâches quotidiennes», a-t-il précisé. Ce, avant d’exprimer sa profonde gratitude  à ATT, au nom de l’ensemble des personnels de son Ministère, pour sa sollicitude constante dans l’accomplissement de la mission difficile, mais exaltante qui leur est assignée. «Notre enthousiasme face à la mise à notre disposition de ce cadeau si précieux ne nous fera cependant pas perdre de vue le message fort qu’elle nous renvoie : celui de redoubler d’effort pour engranger des résultats encore plus probants dans l’accomplissement de nos missions de préservation et de la sécurité des personnes et des biens», a-t-il ajouté.

Il a en outre rappelé les différentes infrastructures dont son Département a bénéficié de 2002 à nos jours. Il s’agit, entre autres, au titre de la Police nationale, de la construction de la Direction nationale, de 24 Commissariats, 19 logements pour Commissaires, 5 logement pour Officiers, 18 logements pour Sous-officiers, 2 blocs de dortoirs et 2 blocs de salles de classe à l’Ecole Nationale de Police. Au titre de la Gendarmerie nationale : 2 Légions à Kayes et à Tombouctou ; 2 Escadrons à Tarkint et à Taoussa, 36 Brigades, 13 logements pour Commandants de Brigade et 38 postes de sécurité. Au titre de la Garde nationale : 3 camps à Gao, Mopti et Yanfolila ainsi que 18 pelotons de Garde. Au titre de la Protection civile : la Direction générale; 5 Directions régionales à Kayes, Mopti, Koulikoro, Tombouctou et Gao et 9 centres de Secours de protection civile. A noter que la seule Direction régionale de la protection civile qui reste à construire, est celle de Kidal dont la réalisation aura lieu en 2012.

Pour sa part, le Maire de la Commune IV, Moussa Mara, s’est réjoui du Choix de sa Commune pour abriter le siège du Ministère de l’Intérieur et de la Protection Civile, ainsi que d’autres infrastructures comme le 14ème Arrondissement, le Gouvernorat, la Cité administrative…Selon lui, ce nouveau siège sera un centre névralgique de commandement pour lutter efficacement contre la violence et la grande criminologie. Il a affirmé qu’avec la poussée exponentielle du banditisme et de la criminalité dans notre capitale, il faut des réponses adéquates. Celles-ci passent nécessairement par le renforcement des agents de police, leur équipement en matériels sophistiqués et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Il a rassuré que sa Mairie mettra tout en œuvre pour soutenir et appuyer les forces de police dans leur lutte contre les violences dans sa Commune en particulier et dans le District de Bamako en général.

S’adressant aux journalistes, le président ATT a manifesté toute sa satisfaction et a félicité les architectes maliens qui ont su prouver leur savoir-faire. Il a rassuré qu’il mettra tout en œuvre afin de rénover et de réhabiliter les infrastructures afin que nos forces de l’ordre et de sécurité puissent accomplir, dans de très bonnes conditions, la mission qui leur est assignée. A l’en croire, d’autres projets sont en cours de réalisation, car selon lui, sans des agents de police et de la protection civile bien outillés, la lutte contre la violence, le banditisme et la délinquance sera inefficace. Il a enfin invité les Collectivités et les populations à jouer leur partition afin que le Mali soit une Nation de tranquillité et de paix, sans lesquelles le développement véritable et durable n’est qu’un vain mot.
Bruno LOMA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER