Nomination à Energie du Mali-sa : Mahamadoun Guindo, Directeur General

1

C’est officiel depuis le lundi dernier, la société Energie du Mali SA a un nouveau directeur général, en la personne de Mahamadoun Guindo. Le nouveau patron d’EDM.SA a été présenté le lundi  après midi aux membres siégeant au sein du conseil d’administration.  La rencontre a eu lieu à huis clos à Badalabougou. Né en 1963 à Douentza, région de Mopti, Mahamadou Guindo, marié et père de deux enfants est détenteur d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en Management, option stratégie et gestion d’entreprises du Centre d’Etudes Financières Economiques et Bancaires (CEFEB) et de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

La Société EDM-SA qui a mission de service public  de la fourniture de l’électricité a tenu  le lundi 18 janvier 2016 un conseil d’administration extraordinaire  sous la présidence du PCA Monsieur Ibrahim Bocar DAGA. A l’issue des travaux, les  Administrateurs ont  procédé à la nomination de Monsieur Mahamadoun GUINDO en qualité de Directeur Général d’EDM-SA en remplacement de Monsieur Doro BERTHE. Le nouveau DG d’EDM-SA occupait jusque-là  le poste de Directeur Général Adjoint en charge de la coordination des activités techniques de production, de transport et de distribution de l’électricité. Monsieur Mahamadoun GUINDO qui a fait son entrée dans l’entreprise en 1988 est ingénieur diplômé de l’Ecole supérieure interafricaine d’électricité de Bingerville en Côte d’Ivoire. Il est aussi détenteur d’un diplôme supérieur en stratégies et gestion d’entreprises de  l’université Paris I  Sorbonne. Il a assumé diverses responsabilités ; entres autres, celle  de chef  du Service exploitation de Bamako à  la Distribution Electricité, puis Directeur de la Planification, des investissements  du  contrôle de gestion et du  budget et des  projets.

Le PCA Monsieur Ibrahim Bocar DAGA et l’ensemble des Administrateurs ont adressé  leurs sincères félicitations au nouveau  Directeur Général en l’invitant à poursuivre et   à consolider l’œuvre  de redressement de l’entreprise. Le Conseil a aussi remercié le directeur sortant pour toutes les initiatives heureuses qui ont permis des améliorations dans le fonctionnement d’EDM SA.

Pour sa part, Monsieur Doro  Berthé en fin de mission  a fait cette solennelle déclaration à l’adresse des membres du Conseil d’administration  « en ce  jour qui voit la fin de ma mission en qualité de DG de la société EDM SA, je voudrais avec votre permission et  haute compréhension dire quelques mots à votre adresse. Je voudrais en premier lieu adresser mes sincères et fraternels  remerciements à tous les membres du Conseil d’administration qui deux ans durant (du jeudi 19 décembre 2013  au 18 janvier 2016) m’ont accordé leur confiance en me portant à la haute et noble responsabilité de Directeur Général, par  la Grâce de Dieu et  la volonté des plus hautes autorités du pays. Je vous sais tous  gré pour vos sages conseils, vos critiques utiles, votre précieux accompagnement, toutes choses qui m’ont permis d’accomplir ma fonction au bénéfice du pays. J’étends ce sentiment de gratitude au  Ministre de l’énergie et de l’eau et à son staff.

Un remerciement spécial pour le PCA qui m’a effectivement traité en  vrai cadet dans la pure tradition africaine, ce qui m’a conféré bien des droits dont j’ai certainement abusé. En tout  cas je confesse avoir parfois abusé de sa  constante disponibilité. Comment passer sous silence  les éclairages pointus de l’Administrateur GODDE. Je voudrais ensuite,  exprimer ma profonde gratitude à l’ensemble des travailleurs d’EDM-SA à commencer par mes proches collaborateurs, mes deux adjoints (Boubacar et GUINDO) les membres du CODIR jusqu’au plus simple agent opérant dans le plus petit centre de l’intérieur. Le dévouement de tout un chacun dans les processus production, transport, distribution, commercialisation et autres activités supports,  ont permis d’engranger ensemble dans la cohésion des résultats probants dans le fonctionnement de l’entreprise .Un élan d’amélioration a été bien enclenché  à travers la continuité et la qualité de service pour la satisfaction de la clientèle. Les actions conjuguées  dans l’anticipation ont permis d’éviter le délestage en 2015.  Je voudrais à cet effet, saluer l’action responsable  des partenaires sociaux qui, en privilégiant le  dialogue social avec la Direction  générale, ont permis l’instauration d’un  climat apaisé favorisant l’efficacité qui profite à tous. C’est ce facteur qui a permis la reprise et la normalisation des activités dans les régions du nord du pays. Le coup de rajeunissement des ressources humaines à travers le recrutement de près de 400 agents et le projet de plan quinquennal de développement des ressources humaines 2016 -2020  procède de cette vision de privilégier l’efficacité.  Puisse le climat de cohésion retrouvée continuer et se renforcer davantage  car sans entente en interne, on ne peut rien réussir. Je voudrais enfin demander au Conseil  d’administration de bien vouloir adresser ma sincère reconnaissance à tous nos  différents partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement permettant à EDM-SA de surmonter surtout  les difficultés découlant de la crise sécuritaire  sans égale  que le pays a traversé. Puisse ce train de la confiance mutuelle continuer son chemin pour la consolidation des acquis et le développement du secteur. Voilà les quelques mots que  je voulais dire. Le mot de la fin étant que  je renouvelle mes vœux sincères de bonne année 2016 à vous tous et formule des souhaits de plein succès au nouveau DG d’EDM-SA dans un Mali en paix.»

De son côté le nouveau Directeur Général d’EDM-SA,  Monsieur Mahamadoun GUINDO a exprimé son engagement à ne rien ménager pour être à hauteur de la confiance en lui placée, en ces termes : « Je commence par rendre grâce à Dieu le miséricordieux et saluer la mémoire et l’œuvre de tous ceux qui ont exercé dans le secteur de l’énergie et singulièrement à EDM-SA .Je profite de ce début d’année pour vous renouveler mes meilleurs vœux pour 2016 et souhaiter qu’elle soit pour chacun et pour tous ceux qui vous sont chers, une année de santé, de bonheur, de prospérité et de réussite dans toutes vous entreprises. Je voudrais aussi, vous remercier et à travers vous les plus hautes autorités du pays pour la confiance placée en ma modeste personne en me nommant ce jour, Directeur Général de EDM-SA. Je vous prie de croire en l’expression de mon engagement total pour la réussite dans la nouvelle mission à moi confiée. Comme vous le savez, la société EDM-SA est un acteur important du secteur électrique et un facteur de développement socioéconomique. A ce titre, elle doit bénéficier du soutien et l’accompagnement de tous dans l’accomplissement de sa mission de service public. La priorité étant d’assurer la continuité de service. A mon prédécesseur, je dis merci pour la franche collaboration que nous avons eues et pour toutes les actions menées pendant son mandat pour le rétablissement d’un climat social apaisé qui a permis de relever biens de défis. Il reste un des nôtres c’est-à-dire agent EDM-SA et nous n’hésiterons pas à le solliciter pour bénéficier de son expérience ».

Nous osons croire que le nouveau directeur général s’emploiera à assurer la continuité du service à travers le parachèvement des actions initiées par le Directeur Général sortant ; à la mobilisation du personnel autour de toutes les activités allant  dans le sens de l’amélioration avec les clients et les Partenaires techniques et financiers.

Le nouveau patron en rapport avec son PCA et les autres membres vont certainement penser à l’élaboration d’un plan d’action cohérent pour les années à venir en relation avec les acteurs du secteur  EDM, que son le  ministère, la Direction Nationale de l’Energie, la Commission de Régulation  Eau et Electricité, l’AMADER

Une préoccupation des populations est l’augmentation du taux de desserte et la satisfaction de  la demande de la clientèle, en donnant de l’ l’électricité au maximum   des maliens à travers les opérations d’extension et de renforcement des réseaux, du renforcement de l’offre de l’électricité à travers les énergies renouvelable qui auront une place importante. Nous pensons au renforcement du dispositif de lutte contre la fraude et un clin d’œil aux industriels.

Tiémoko Traoré

PARTAGER

1 commentaire

  1. On en a marre à mopti précisement à sevare on a l'électricité seulement deux par jour comment peut on expliquer une telle chose alors que des milliards entrent la bas chaque année et le pire c'est que à mopti tout près on ne coupe même pas. Depuis ce matin 8h c'est tout juste maintenant que le courant est venu. Imaginez dans une ville où l'insécurité règne jours et nuits

Comments are closed.