Dr Choguel Kokalla Maiga à propos de la relance de la COMATEX : « Si nous arrivons à réaliser ce projet, plus personne ne portera du Bazin au Mali… »

0

Samedi, le Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maga a présidé la cérémonie de clôture du Forum national sur l’entrepreneuriat des jeunes et des Femmes à Ségou. La tribune de ce forum a servi de cadre pour le Chef du Gouvernement d’exposer les attentes fortes, les ambitions nobles et les actions prioritaires des autorités de la transition. 

Ce forum qui s’est déroulé sur trois jours à Ségou a débouché sur des recommandations pertinentes parmi lesquelles la promotion de l’Entrepreneuriat en y investissant au moins de 15% du budget des collectivités décentralisées, le renforcement  du réseau d’électrifications rurales, la création d’un guichet unique pour l’assistance à la promotion de l’entrepreneuriat, à l’emploi et à la formation professionnelle. Le gouvernement entend appuyer ceux et celles qui ont accepté d’être dans les zones rurales afin d’entreprendre pour contribuer au développement du pays.

Dans son allocution, le Premier ministre Maïga a invité les jeunes et les femmes du monde rural aux Assises Nationales de la Refondation afin de faire entendre la voix du monde rural, qui constitue celle de la grande majorité des maliens. «  Il faut que le monde rural puisse se reconnaître dans la façon de gouverner et de diriger le pays » a-t-il dit.

En outre il a profité de cette tribune pour se prononcer sur l’organisation des élections. Pour lui, beaucoup veulent aller aux élections  car des gens à l’extérieur le demandent. Et de dire qu’aujourd’hui  si nous organisons les élections, ceux qui demandent d’organiser ces élections ne pourront pas battre campagne dans leur terroir à cause de l’insécurité.

En ce qui concerne la relance de la COMATEX, le Premier ministre de la Transition a informé l’assistance que la société a 2 milliards de Francs CFA d’arriérés de salaires. « Le gouvernement a décidé d’éponger cette dette à  hauteur de 600 millions. Nous sommes en train de voir les voies et moyens pour relancer ce projet, plus personne ne portera de bazin au Mali », a-t-il promis. Avant de faire savoir que la COMATEX  est un patrimoine économique et culturel de notre pays, auquel nos autorités doivent valoriser pour que les produits MADE IN MALI qui sortent de ces usines soient de qualité. « Les Maliens doivent consommer malien pour que nous conservons ce patrimoine culturel » a clamé le chef du Gouvernement. Lequel, depuis son arrivée à la Primature a mis cette politique de valorisation de nos tissus traditionnels en marche  avec tous les membres de son gouvernement, sur instruction du président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta.

Adama Tounkara (stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here