Micro-finance au Mali : 7 Systèmes financiers décentralisés ont bénéficié plus d’un milliard de FCFA

0

La salle de réunion du ministère de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national a abrité, le lundi 7 octobre 2019, les travaux de la première session extraordinaire du Comité d’orientation extraordinaire du Mécanisme de Refinancement des Systèmes Financiers Décentralisés (MEREF-SFD). Il ressort de cette session que 7 SFD sur une prévision de 10 SFD pour cette année de grande et moyenne tailles qui interviennent tous en milieu rural ont bénéficié d’un montant global de refinancement de 1 315 000 000 FCFA sous forme de dépôt à court terme.

La cérémonie d’ouverture des travaux de cette session était présidée par le représentant du ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Oumar Ag Mohamedoun, conseiller technique dudit département en présence des membres du Comité d’Orientation du Mécanisme de Refinancement. Dans son discours d’ouverture, le représentant du ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Oumar Ag Mohamedoun a fait savoir que la présente session revêt un caractère exceptionnel en ce sens qu’elle contribue à renforcer le dispositif mis en place dans le cadre du refinancement des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), lancé il y a tout juste six mois. Avant d’ajouter qu’elle permettra de doter le mécanisme de refinancement, d’outils de gestion de procédures appropriés, lui permettant de mieux maitriser, d’une part son opérationnalisation en fournissant un accompagnement professionnel à hauteur des attentes exprimées par les SFD, et d’autre part, de répondre au mieux aux attentes du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers du secteur, en termes de contribution au développement et à l’assainissement du secteur de la microfinance au Mali. « De nos jours au Mali, la microfinance demeure un précieux instrument du gouvernement dans le cadre de la contribution à la réduction de la pauvreté et l’inclusion financière de la majorité des populations, surtout en milieu rural, à travers le financement de l’agriculture familiale, des petites et moyennes entreprises rurales et des activités génératrices de revenu pour les femmes. C’est pourquoi, la promotion du secteur de la microfinance fait partie des axes prioritaires du cadre stratégique pour la relance économique et du développement durable CREDD 2019 – 2023 au niveau de l’axe stratégique 3 croissance inclusive et transformation structurelle», a déclaré Oumar Ag Mohamedoun. A l’en croire, cette session technique permettra de faire le point sur l’état d’avancement de l’opérationnalisation du MEREF-SFD et ses résultats d’étapes. Il sera procédé, ajoute-t-il, à l’examen et à la validation des différents manuels et critères de gouvernance. « Je note avec satisfaction qu’au cours de cette première période d’opérationnalisation du MEREF-SFD, sept (7) SFD sur une prévision de 10 SFD pour cette année de grande et moyenne tailles qui interviennent tous en milieu rural ont bénéficié d’un montant global de refinancement de 1 315 000 000 FCFA sous forme de dépôt à court terme. C’est aussi le lieu pour moi d’attirer votre attention sur l’impact de cet investissement financier en termes de création de revenus et d’emplois et donc de réduction de la pauvreté pour une meilleure inclusion financière des populations-cibles de ces sept SFD que je félicite et encourage fortement au nom du gouvernement », a souligné Oumar Ag Mohamedoun. Selon lui, malgré le contexte de démarrage difficile du Mécanisme, la performance est au rendez-vous dans ses interventions sur le terrain. « Au regard de l’importance des questions inscrites à l’ordre du jour, je reste persuadée que le présent Comité d’Orientation fera des propositions allant dans le sens du renforcement et de la pérennisation des acquis importants du MEREF-SFD. C’est le lieu aussi de mener des réflexions sur le statut actuel du MEREF et l’opportunité de sa transformation en fonds de refinancement des SFD, ou en intermédiaire / Etablissement financier », a conclu le représentant du ministre Safia Boly.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here