Le démarrage de la production de la 3ème mine souterraine de Loulo-Gounkoto annoncé

0

Le 27 avril 2021 à la mine d’or de  Loulo-Gounkoto en marge du  Conseil d’Administration de  Loulo-Gounkoto, s’est tenue la rencontre périodique de l’exécutif du complexe aurifère avec la presse nationale. Le démarrage de la production de Loulo3, l’état d’avancement des projets et les mesures préventives contre la COVID19 sur le site, étaient entre autres les points soulignés.

« La Troisième mine souterraine du géant complexe aurifère Loulo-Gounkoto de Barrick Gold Corporation a atteint son premier niveau d’extraction et devrait commencer à livrer des tonnes à l’usine au cours du trimestre en cours »,  déclare le président et directeur exécutif de  Barrick, Mark Bristow selon le communiqué livré au cours de la rencontre périodique avec la presse  tenue en marge du CA à Loulo-Gounkoto.

Cette assertion est reprise à la presse par le directeur général de la mine de Loulou, Abbas Coulibaly qui affirme que malgré les difficultés,  la mine enregistre une  solide  performance de production au premier trimestre, et qu’elle est en bonne voie pour l’atteinte des objectifs de l’année en cours.  

L’ouverture de cette  3ème mine souterraine annoncée,   vient conforter celles de Loulo et Gara déjà en production.  Selon le DG de Loulo, la mine de Goukoto est en phase de développement très avancée et les premières tonnes de minerais sont  attendues au mois de juin prochain. Une étude de préfaisabilité de la mine souterraine de Loulo 3 et de la mine à ciel ouvert de Yaléa sud a été lancée sur le permis de Loulo. Et selon Monsieur Bristow, ces projets ajouteront des sources d’exploitation minières et amélioreraient la flexibilité de l’alimentation de l’usine en fournissant un soutien supplémentaire au plan décennal du complexe.

Les responsables du complexe annoncent une production de 193 014 onces d’or au 1er trimestre et est en bonne  voie pour son objectif annuel de 640 000 à 700 000 onces.   Le complexe Loulo-Gounkoto a versé un dividende combiné de 80 millions de dollars au premier trimestre 2021.  Et pour le PDG de Barrick, le complexe va continuer d’investir dans le bien-être et développement  de la  communauté locale.  

Des mesures drastiques sur le site contre la COVID 19:

En cette période de pandémie, l’exécutif de la mine, déclare que l’opération n’a  pas été largement affectée par la 2ème vague de la COVID19 grâce aux protocoles mis en place et  la discipline instaurée sur le  site.

En effet, l’accès au site est soumis à un contrôle  drastique (test méticuleux, respect des mesures barrières). Un fort accès est mis sur la prévention de la COVID19 sur le site. Bien que  elle  se soit   dotée de machine PCR, des respirateurs médicaux, des ventilateurs et des concentrateurs d’oxygène pour pouvoir faire face aux cas critiques de COVID19, à Loulo-Gounkoto, la prévention de la COVID19 reste une réalité.  

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here