Lutte contre l’orpaillage clandestin : Wassa Ton prévoit un meeting de soutien aux autorités le 1er février prochain à Keniéba

0

À travers ce meeting, l’association Wassa ton veut soutenir les actions des  nouvelles autorités dans le cadre de la lutte contre l’exploitation illégale de l’or dans le cercle de Keniéba.

Le président de l’Association Wassa Ton de Keniéba, Aliou Diallo, a animé un point de presse le mardi 21 janvier 2021 pour annoncer l’organisation d’un meeting à Keniéba pour apporter leur soutien aux autorités dans la croisade contre des exploitants miniers chinois.

Selon Aliou Diallo, président de l’Association Wasso Ton, qui regroupe des ressortissants des 12 communes du cercle de Keniéba, certains Maliens sont en complicité avec des exploitants miniers chinois qui utilisent des machines dans leurs activités d’orpaillage en dépit de l’interdiction des autorités.

«Les intérêts des populations de Keniéba sont menacés actuellement à travers l’utilisation des dragues sur le fleuve Falémé par des exploitants miniers chinois. Mais ce qui est grave, c’est le fait que certains de nos compatriotes se retrouvent en complicité avec ces exploitants pour piller nos ressources et polluer notre fleuve», a déclaré Aliou Diallo.

Le président de Wassa Ton a réaffirmé leur détermination à combattre ce phénomène dans le cercle de Keniéba «Nous ne pouvons pas nous asseoir et voir nos ressources partir à l’étranger au détriment des populations de Keniéba et de l’Etat malien.  Nous allons mener ce combat dans la légalité. D’autant plus que le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a interdit cette pratique depuis le 4 décembre 2020», a-t-il ajouté.

Pour apporter notre soutien aux autorités de la Transition dans leur lutte contre l’orpaillage clandestin, dira Aliou Diallo, «nous allons organiser un grand meeting le 1er février 2021 à Keniéba».

Rappelons que le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, accompagné de son collègue en charge de la Sécurité et de la Protection civile, le Col. Modibo Koné, et celui de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Bernadette Keita, s’est rendu le jeudi 7 janvier 2021 à Keniéba pour lancer une croisade contre l’orpaillage clandestin dénommée opération “Falémé dambé, Mali Sanouko dambé” ; au cours de laquelle plusieurs dragues ont été saisies et des personnes ont été arrêtées.

Abdrahamane Diamouténé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here