Visite de terrain de la ministre des mines à la SEMOS-SA : Lelenta Hawa Baba BA s’imprègne des réalités de la société

0

L’activité aurifère bat son plein en première région et apporte de la valeur ajoutée à l’économie nationale. Le secteur mérite une dose d’engagement de la part de l’Etat. C’est pourquoi, la ministre des Mines et du pétrole, Lelenta Hawa Baba Ba, accompagnée des membres de son cabinet, a effectué une visite du 27 février au 1er mars, dans la région de Kayes, plus précisément à Sadiola pour  rencontrer les acteurs miniers. Cette visite a permis au ministre de se faire une idée sur la société d’Exploitation des Mines d’Or de Sadiola (SEMOS-SA.)          

Au cours de cette visite, le ministre des Mines et du pétrole a pris connaissance des difficultés sur le terrain avant de visiter les installations et réalisations dans la zone. La première étape de la tournée a été la mine d’or de Yatéla. Sur place, Lelenta Hawa Baba Ba s’est            rendue compte de la triste réalité, celle de l’arrêt de ce site depuis            bientôt 5 ans. Elle a échangé avec les responsables de cette société sur les mesures de sauvegarde de          l’environnement après la fermeture totale de la carrière, qui a une profondeur de 200 mètres. Et surtout comment sécuriser ce site pour que les habitants de Yatela et les orpailleurs ne puissent s’y aventurer ; ce qui est un véritable danger pour ces derniers. Les explications des techniciens de la mine ont rassuré la délégation ministérielle.

Cap a été ensuite mis sur la mine d’or de Sadiola. Ici comme à Yatéla, il a été question de s’imprégner de l’activité de la carrière de Faraba. Visite de l’usine, rencontre avec les responsables et les communautés locales ont été les temps forts de cette étape.

La ministre des Mines a rappelé que le secteur minier constitue l’un des piliers de
l’économie nationale. C’est fort de cela qu’elle a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir la diversification minière et sur le développement local. Tout au long de la tournée, la ministre a expliqué la vision de son département, qui se focalise sur la bonne gouvernance dans le secteur.

Avant de souligner que cette visite vise à connaitre l’état d’avancement des travaux des sites miniers, encourager les responsables dans leur travail, et inviter les sociétés à opter pour une pratique qui respecte l’environnement, mais aussi le développement social des populations riveraines.

Pour le ministre, cette visite de terrain est nécessaire pour les zones minières, au regard de tous les problèmes rencontrés. A l’en croire, le consensus autour de ces problèmes n’est pas facile. Pour proposer des solutions aux maux de ce secteur, il faut des initiatives de ce genre.

Il a tenu à souligner que les entreprises minières doivent être des vecteurs de développement pour les communautés au sein desquelles elles sont implantées. Mme Lelenta Hawa Baba Ba a relevé l’importance croissante du secteur minier pour le Mali, dans la mesure où il contribue pour 15% au produit intérieur brut (PIB) avant de préciser que le gouvernement va orienter de plus en plus ses actions sur le secteur minier, levier de notre économie.

Enfin, le ministre a évoqué avec les miniers la nécessité d’un climat apaisé et de collaboration mutuellement intelligente entre les populations et le personnel pour l’atteinte de bons résultats. Elle a exhorté les deux parties à privilégier, en toutes circonstances, le dialogue et la concertation et préconisé qu’une convention soit établie entre les responsables miniers et leur personnel afin de clarifier les obligations et droits de chaque partie.

 Paul N’GUESSAN

Envoyé spécial

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here