Partenariat dynamique entre Tme/Mali Sarl Et Sotelma-Malitel : Le village de Bokongué et autres localités connectés au reste du monde

0

Ça y est. Le village de Bokongué dans la commune rurale de Oualia, cercle de Bafoulabé est désormais connecté au reste du monde grâce au partenariat dynamique entre TME/  Mali et la SOTELMA-Malitel. 

Depuis ce jeudi 10 septembre 2020, les habitants de Bokonguè et environs sont inondés d’appels téléphoniques de par le monde entier.

Ouf ! Cette bourgade et ses environs, jadis très enclavés disposent désormais du réseau téléphonique Malitel.

Ce village de plus de 1000 âmes, était coupé du reste du monde surtout en période d’hivernage. Pour y accéder, il fallait traverser le fleuve Bakoye qui est un affluent du fleuve Sénégal. C’est ainsi que le bienfaiteur, Elhadj Balla COULIBALY a mis  encore fait parler le cœur et mis la main à la poche pour solliciter de la SOTELMA-Malitel, des équipements adéquats pour ce besoin. Pour la réalisation de ce travail titanesque, toutes les parties ont conjugué leurs efforts, les transports et les travaux de génie-civil pour l’installation. Des équipements sont pris en charge par la Société TME-Mali.

Quant aux villageois leurs apports ont été entre autres : l’acheminement des équipements, la prise en charge de l’hébergement de l’équipe en charge des travaux pendant deux semaines et l’accompagnement de ladite équipe durant les travaux en termes de manutention.

Le chef de village de Bokongué a offert gratuitement le site abritant l’antenne pour une superficie de 50m2.

La jeunesse de Badumbé n’est pas restée en marge de ces travaux. Elle a joué sa partition en acheminant tous les équipements de l’antenne destinés à Bokongué gratuitement lors de la traversée du Bakoye. Dès la mise en marche de l’installation téléphonique, la nouvelle s’est propagée comme une trainée de poudre dans les cercles de Bafoulabé, de Nioro du Sahel et bien au-delà. Cette partie du pays est réputée pour être un point de départ à des émigrants. Les éleveurs de bétail de Nioro se sont aussitôt mis à appeler leurs bergers qui font paître les animaux du Sahel dans la brousse de Kouaga, un terroir où la végétation est abondante. C’est dans cette zone que se situe Bokongué. Ce jour, aux dires des usagers, les unités de recharge Malitel ont manqué. L’humaniste et infatigable donateur Monsieur COULIBALY, PDG de TME-Mali, une entreprise citoyenne émérite a offert gratuitement 500 puces aux habitants de Bokongué. La joie du chef de village de Bokongué était immense. Selon lui, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre dans son  village, puisque désormais, les villageois communiqueront dans la confidentialité avec les ressortissants de par le monde. Chaque soir, les expatriés échangent désormais avec les parents restés au village.

C’est pourquoi, ce désenclavement dans le domaine de la téléphonie mobile a été salué par les bénéficiaires de plus de 70 villages qui reçoivent ce réseau.

L’heureux donateur, Balla COULIBALY dit ne pouvoir atteindre cet objectif sans l’assistance de la SOTELMA-Malitel qui lui a accordé sa confiance. « Je suis comme un bras armé de la SOTELMA-Malitel pour desservir le Mali profond en matière de télé communication »,  insiste  Elhadj Balla  COULIBALY, l’enfant prodigue de Fatou FOFANA. A titre de rappel le même, avec le concours de la SOTEMA-Malitel a installé des antennes téléphoniques à Fangala et Badumbé, toujours dans la commune de Oualia. Ces installations de Bokongué desservent plusieurs villages des communes de Séféto dans le Kaarta, cercle de Kita,  Oualia et de Goundara dans le cercle de Bafoulabé. Les retombées doivent suivre, notamment les paiements électroniques. De Paris, on doit pouvoir régler des affaires d’argent le plus rapidement possible au village, sans intermédiaire.

Bagnoumanké, enfant bénit de Fatou FOFANA a Barika

 La Rédaction

Les réactions

SAMBOU MARIKO SISSOKO: MAIRE DE LA COMMUNE RURALE DE OUALIA 

« Elhadj Balla COULIBALY a posé un acte hautement patriotique et humanitaire »

Je remercie vivement Elhadj Balla COULIBALY et son partenaire stratégique SOTELMA-MALITEL pour la réalisation de ces ouvrages. Je salue également le chef de village de Bokongué et sa population pour les efforts consentis. La jeunesse de Bokongué, malgré la crue du fleuve Bakoye a acheminé avec des charrettes, tout le matériel dudit réseau à Bakongué gratuitement.

Je salue la cohésion sociale, l’entente et le vivre ensemble entre la population de Bokongué. Aujourd’hui, le rêve est devenu une réalité. On se couche sur notre lit pour téléphoner à l’autre bout du monde. Ce réseau a rapproché les uns et les autres. Je dis que Elhadj Balla COULIBALY a posé un acte hautement patriotique et humanitaire. El hadji Balla COULIBALY a soulagé les populations bénéficiaires. Pas plus tard qu’un mois au plus, Jigisemè Jiri, est venue à Oualia chef -lieu de commune. On avait tenté de joindre par téléphone mais en vain les habitants du village de Bokongué pour leur faire bénéficier de ces aides. Faute de moyens de communication, Bokongué n’a pas eu l’information à temps et ses habitants ont été omis or, chaque ménage avait reçu 90.000FCFA. C’est vous dire combien le réseau téléphonique est important.

J’invite tous les ressortissants à emboîter le pas. Il y a mille et une manières de contribuer au développement socio-économique du terroir.

Propos recueillis par Moussa SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here