6ème Assises Internationales du Tourisme Responsable : Une promontoire pour la relance touristique au Mali

0

« Le tourisme local et interafricain, source de paix en Afrique », tel était le thème central des 6è assises Internationales du Tourisme responsable, organisées par l’ONG tourisme sans frontières- Mali Remartourd. C’était le jeudi 11 janvier 2018 à l’ex CRESS  sis à Badalabougou,  sous le haut patronage de la première Dame, Mme Keita Aminata Maïga présidente de l’ONG AGIR en présence du ministre de l’Artisanat et du Tourisme Mme Nina Walet Intallou, du maire de la commune V, M. Amadou Ouattara et du président de l’ONG ‘’tourisme sans frontières’’, M. Marc Dumoulin.

L’objectif de ces 6è assises est de regrouper les acteurs publics et privés autour d’un projet de développement touristique collectif.

Faut-il signaler que ‘’Tourisme sans frontières’’ est une ONG créée par des professionnels du tourisme en 2005 et qui intervient à la demande des bailleurs internationaux ?

Selon la première Dame, le tourisme est un levier du développement mais mal maitrisé, c’est pourquoi elle a affirmé que ces assises internationales, premières du genre au Mali, sont les bienvenues et permettront aux différents acteurs à travers les débats, les visites de terrain d’atteindre l’objectif recherché, à savoir un tourisme respectueux de l’homme et de son environnement, un tourisme qui assurera une activité économique pérenne.

Elle a renouvelé son soutien à tous les acteurs du secteur du tourisme qui vivent une détresse, causée par la crise sécuritaire  qui frappe notre pays. « L’insécurité n’est pas au Mali seulement c’est partout dans le  monde entier » a-t-elle déploré.

Pour sa part, le ministre Nina Walet dira que dorénavant les 365 jours de l’année seront des jours du tourisme durable pour le développement. « Un tourisme moteur de développement du pays, une durabilité de l’activité touristique pour l’épanouissement des populations »a déclaré le ministre de l’Artisanat et du Tourisme.

En guise de rappel, elle a cité de nombreux  projets de promotion du tourisme durable et de conservation des sites touristiques dans notre pays qui constituent de véritables instruments d’élimination de la pauvreté conformément à la vision  de l’Organisation Mondiale du Tourisme. De ces projets, elle a évoqué entre autres ceux de Sangha, en partenariat avec le programme des Nations Unies pour Développement (PNUD), du pays Dogon  avec l’Alliance Globale pour un tourisme durable, en partenariat avec l’USAID, le Bafing-Falémé pour le Mali , le plan de développement de l’écotourisme dans la région du Gourma, l’étude d’aménagement touristique des abords du lac de Selingué et le soutien aux manifestations culturelles et évènements dans les différentes régions du Mali et la célébration de la journée Mondiale du Tourisme tous les 27 septembre.

Selon elle le thème de ces 6è assises  s’inscrit en droite ligne des orientations de son département à savoir  la diversification de l’offre et des marchés touristiques, avant d’ajouter qu’elles se tiennent dans un contexte de relance de l’activité touristique, au Mali et dans la sous-région ouest africaine.

Par Fatoumata COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER