Commune urbaine de Sikasso : Les lieux touristiques délaissés!

0

Décidément, la négligence des édifices publics ne surprend plus dans notre pays. Comme les autres régions du Mali, celle de Sikasso est dotée de plusieurs lieux historiques qui font l’objet de curiosité de la part des étrangers. Comme avantage, le tourisme permet de découvrir les lieux historiques et sacrés de notre pays. Au regard des avantages qu’offre le tourisme, il contribue aussi au développement culturel des pays qui manifestent le besoin de faire la promotion de leur richesse culturelle. Cette vision liée au développement du tourisme, n’est malheureusement pas le souci des autorités de la région de Sikasso qui assistent à la destruction de ses lieux touristiques…
 
Dans la capitale du Kénédougou les lieux touristiques ne font l’objet d’aucune considération de la part des autorités locales. La ville de Sikasso reçoit régulièrement la visite des touristes étrangers malgré le manque d’entretien de ses lieux touristiques. Pour preuve, la Tombe du Roi Tiéba est moins entretenue que le dortoir du fou du quartier voisin. En effet, la dernière demeure du Roi est gérée par des enfants de moins de 14ans qui en ont fait un circuit pour recueillir de quoi à assouplir leur faim. Selon nos sources, beaucoup de touristes sont surpris de voir cette tombe si importante dans l’histoire de cette ville dans un état qui n’honore pas l’image du Mali et celle de la famille de cet illustre homme. Toujours dans cette situation  dégoutante,  la fosse commune c’est-à-dire la grande tombe où reposent les martyrs sikassois est étouffée par des herbes sauvages qui ne donnent aucune envie aux visiteurs de rendre un hommage à ces héros qui ont sacrifié leur vie pour le royaume.

De son côté, la colline du Mamelon qui fait la fierté de tous les ressortissants de la 3ème région, témoigne encore mieux le degré de cette négligence coupable. Ainsi, de la négligence à l’abandon, nos sites historiques ne répondent plus aux normes des lieux touristiques qui attirent les visiteurs étrangers. Conséquence, nombreux sont les visiteurs qui y vont sans avoir aucune envie d’y retourner. Au regard de la situation dans laquelle se trouvent les lieux touristiques de Sikasso, nous pouvons dire que la  population locale n’a plus d’espoir en matière de tourisme. Face à la perte énorme de devises qu’engendre cette situation, les autorités locales doivent réviser leur position. Car, il est urgent de restaurer ces lieux qui font de la troisième région, l’une des zones les plus convoitées par les touristes étrangers.          
 
Le Shérif junior

Commentaires via Facebook :

PARTAGER