Transparence dans la gestion des finances publiques : La Direction Nationale du Trésor sur le banc des accusés !

47

La Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique ne fait pas assez pour transmettre à la Section des Comptes de la Cour Suprême les comptes de gestion. C’est ce qui ressort d’une étude sur le suivi de la mise en œuvre du code de transparence et le décret n°2014/P-RM du 13 août 2014 portant modalités d’accès et de publication des informations et documents administratifs relatifs à la gestion des finances publiques.

En partenariat avec la Banque Mondiale, le Groupe de Suivi Budgétaire du Mali (GSB –Mali) a réalisé une étude sur le suivi de la mise en œuvre du code de transparence et le décret n°2014/P-RM du 13 août 2014 portant modalités d’accès et de publication des informations et documents administratifs relatifs à la gestion des finances publiques dans certaines communes et certains services techniques de l’Etat. La Section des comptes de la Cour Suprême a fait parvenir au GSB par la lettre n°0231/C.S-SC du 10/06/2015, deux (02) exemplaires du rapport sur l’exécution des lois de finances pour l’exercice 2012, transmis à l’Assemblée Nationale courant 2014. Deux mois après, la Section des Comptes a envoyé au GSB la lettre n°465/C.S-SC qui authentifie la transmission du rapport annuel 2013. « En conclusion, malgré la disponibilité des responsables de la Section, la requête n’a pas été faite parce que le document demandé n’est pas produit dans les délais règlementaires », note le GSB. Par la lettre n°0374/MEF-DGB du 15/06/2015, la Direction Générale du Budget  a transmis au GSB le  rapport d’exécution du budget 2014, la loi des finances initiale  de l’année 2015 et le budget citoyen de l’année 2015. Par contre, la loi des Finances rectificative 2015 a été dissimulée au GSB sans aucune justification.

Une circulaire du Ministre de l’Economie et des finances pour l’application du code !

Si au Budget, on s’est montré plus coopératif, la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique a déclaré dans la lettre n°00379/DNTCP-DN du 29/06/2015 qu’elle n’est pas en mesure de satisfaire à la requête du GSB. La direction du Trésor ajoute qu’elle n’intervient que pour assurer la mise en état d’examen des comptes de gestion et leur transmission à la Section des Comptes de la Cour Suprême qui est chargée de leur jugement.  Le rapport relève de graves irrégularités dans la transmission des comptes à la Section des Comptes de la Cour Suprême. « Depuis deux ans, les comptes de gestion mis en état d’examen par la DNTCP n’ont pu être transmis à la Section des Comptes à cause des difficultés d’ordre logistique. En effet, les comptes de gestion transmis par lettre n°862/DNTCP-DN du 18 novembre 2013 n’ont pu être réceptionnés 0475/DNTCP-DN du 9 juillet 2013 sont toujours gardés à la DNTCP ».

L’étude physiquement par la Section des Comptes que le 12 juin 2014, soit un décalage de sept mois », nous apprend le rapport du GSB. Curieusement, relève le rapport, « les comptes transmis par lettre n° du GSB a également concerné les mairies et perceptions des communes urbaines de Gao, Kidal, Koulikoro, Mopti, Ségou, Sikasso, Tombouctou et de la commune III du district de Bamako.

Selon le rapport, la mise en œuvre du code de transparence et de son décret d’application se heurte à certains obstacles qu’il convient de lever en mettant fin au laxisme et à l’impunité. Le GSB dénonce un système désuet et anarchique de stockage des informations et documents à la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique. Cette structure de veille de la société civile évoque aussi le problème lié à l’élaboration des principaux documents légaux dans les délais règlementaires. De nombreux responsables, peut-on lire dans le rapport, se  réfèrent d’abord à la tutelle ou sont animés de réflexe antérieur au code et son décret en refusant de fournir des données. Le Groupe de Suivi Budgétaire recommande l’élaboration et l’envoi d’une circulaire du Ministre de l’Economie et des finances pour l’application du code aux acteurs publics qui pilotent et gèrent les fonds publics (élus ou fonctionnaires), le renforcement de la communication pour une meilleure appropriation du contenu du code et de son  décret par les acteurs publics et enfin, l’application des sanctions afin de mettre fin au laxisme et à l’impunité par l’application stricte du code et de son décret d’application.

Chiaka Doumbia

PARTAGER

47 COMMENTAIRES

  1. 😆 , un systeme qui est gangrainé depuis des decennies par les requins, crocodiles, anacondas et vampires barons de l’administration financiere et en complicité avec les chefs vampires etatiques et gouvernementaux 😆 , 😆 😆 . Pensez vous que les malversations et toutes ne sont pas connues par nos chefs d’etat passés et present 🙄 ❓ . :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .
    Des millions de fcfa sont detourner dans le pays chaque mois 👿 👿 👿 . Le circle mafieux est là et les membres se connaissent très bien donc il n’y a rt n’y aura foyiiii.
    Pauvre Peuple malien 😥 .
    😉 .

  2. Jusqu’à preuve du contraire la direction Nationale du trésor et de la comptabilité publique a toujours joué son rôle qui est:le recouvrement des recettes au profit du budget de l’Etat et des collectivités territoriales ;
    l’animation et le contrôle du recouvrement. Chose qu’elle a toujours bien fait. Ce n’est pas parce qu’un décret autorise une structure de veiller aux actions d’une autre structure que celle-ci doit transcender les étapes. La Section des Comptes est compétente pour superviser les actions de la DNTCP.

  3. Le président IBK est déterminé à être transparent dans la gestion des affaires de l’état et je suis convaincu que si des membres de certaines institutions financières se sont rendus coupable de crimes financiers, ils subiront la rigueur de la loi.

  4. Vous publiez des articles et vous oubliez d’y mettre les dates. Ce problème a commencé depuis les rapports d’activités de 2012. C’est donc la preuve des malversations qui ont eu lieu avant cette date et ce sont ces désordres qui posent problèmes.

  5. La corruption a des attraits inexplicables
    même pour les âmes les plus honnêtes.
    C’est la raison pour laquelle le gouvernement respecte strictement les instructions du président

  6. Ils veulent tout faire pour nuire à IBK. Nous savons tous qu’économiquement et même politiquement le Mali était à ZERO comment vous demandez en 2 ans tout ce que les autres qui ont fait 10 ans n’ont pas pu faire.
    Les donnes ont changés dans le monde et il faut reformer les choses. Nous irons au développement à la satisfaction de tous avec IBK.

  7. Mensonge inventé de toute pièce,
    Argumentation fallacieuse,
    Histoire sans preuves.
    Voilà le journalisme dans notre pays,le Mali.
    Leur seul domaine de prédilection ce sont les injure au président IBK et ses proches.
    Mais DIEU les protégera toujours contre vos manigances. 8) 8) 8)

  8. Il y a un adage qui dit de ne rien accepter sans preuve. Donc si les faits qui sont relatés sont avérés les coupables payeront car le président IBK est déterminé à lutter contre la corruption.

  9. Si tel était le cas IGOR ne serait pas félicité mon cher DOUMBIA. c’est le rapport de ceux qui ont pillé la caisse avant de partir.
    IBK et son ministre agissent avec rigueur et cette marque de confiance ils ont convaincus les investisseurs et nos partenaires traditionnels qui n’ont pas hésité à revenir.
    Quoi de plus encore !!!
    MENTEUR

  10. Tous ces faits sont à attribuer au gouvernants de l’anciens régimes qui ont laissé des institutions sans dessus dessous pour ne pas être inquiété. Mais ils payeront leurs magouilles.

  11. Cher journaliste,lorsque vous racontez de telles atrocités,quelles sont les preuves que vous avez?Ne savez vous pas que le peuple malien lit suffisamment entre les lignes pour savoir que ce vous racontez n’est du tout vérifié?
    Ils savent aussi que vous le faites dans le seul but de salir le président IBK et son entourage.
    Mais ça ne marchera pas. 😛 😛 😛

  12. Je donne le nom de peste à la corruption de l’intelligence, bien plus sûrement qu ‘à l’infection de l’air qui nous entoure.
    notre gouvernement n’est pas corrompu alors allez voir ailleurs si nous sommes là bas

  13. les journalistes maliens vérifier les infos , le ministre des finances a été félicité par le FMI qui reconnait la compétence, et la transparence dans sa gestion des finances publiques.
    Encore vous !!!!
    Toujours vous !!!!
    Sauf le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir

  14. Haaa journalistes maliens!!!Lorsqu’il n’ont rien à écrire,ils inventent toujours une histoire pour discréditer le régime IBK.Mais sachez que vos actes sont voués à l’échec. 😆 😆 😆

  15. La gestion du pouvoir de IBK a toujours été transparente ; Il a hérité d’un pays gangréné par des maux qui ne favorisent pas l’essor du pays et sont (ces maux) à tous les niveaux de la société.
    Ce n’est pas à coup de bâtons magiques que IBK changera le pays. Il faut avoir un esprit citoyen et républicain pour être associé à la gestion des affaires de l’état…

  16. IBK est président clair dans ses actions alors lui même au pouvoir à promis lutter contre la corruption alors que tout soit vraiment éclairer le peuple et le président comptent sur vous

  17. Nous sommes conscient qu’un jour IBK apportera du changement tous ceux-ci…
    Vive le Mali debout…

  18. Le service de réflexion saura apporter une solutions à ses différent complications.

  19. Ses informations doivent être prise de soin, le président IBK n’acceptera pas de la corruption.

  20. Le ministre Igore doit encore mettre la pression pour lavé son honneur envers les côtés des chiffres maliens.
    Il est le seule qui est capable d’apporter de l’ordre dans ce domaine.

  21. La Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique ne fait pas assez pour transmettre à la Section des Comptes de la Cour Suprême les comptes de gestion. ➡ ➡ ➡ ➡

  22. Il est honnête de dire que les oreilles de l’âne sont longue même quand on ne l’aime pas. Les œuvres du président sont visible de tous et naturellement, ses personnes qui pensent au magouilles et autre autres sources de distraction sont avertis de la citation et devront plus consacré du temps à travaillé.
    IBK n’aime pas les fainéants…

  23. Oui “Nike” je te donne raison, Au MALI depuis qu’IBK est venu beaucoup ont changer.

  24. Il est important de faire remarque de la volonté du président IBK et de sa suivis envers la lutte contre la corruption au Mali. Nous devons agir en des bons causes, l’argent du Mali a longtemps été l’amusement de certaine cadre de ce pays. Le président condamne toutes forme de corruption, il est temps que ses personnes restent juste.

  25. La vérité est le totem de la presse malienne. La presse malienne est téléguidée que pour porter atteinte au régime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle désinforme, elle devenu une arme contre la stabilité politique du pays. 😈 😈 😈 😈 😈 😈

  26. Humm walaye, ce sont les journalistes immature, incompétent qui rédiger ces genres d’articles. Le patriotisme, le professionnalisme est le ce qui leur manque de plus. 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  27. Avec les compétence connu du ministre Igore, je suis sûre que ses difficultés ne connaîtrons pas des longues moments d’existence.

  28. Je pense qu’on ne doit pas associer les choses qui ne riment pas ensemble. Plaçons chaque chose dans son contexte ainsi nous pourrons mieux en déduire. ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  29. Pour quel cause le budget apporterais ses propos ?
    Ses informations sont à vérifier, car de nos jours on ne sais plus quoi dire sur l’attitude de certains journaliste.

  30. Tu as raison, le magouille sans très fort dans le secteur. Le ministre igor Diarra ne permettra point ce genre de laisser faire dans secteur. La Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique dispose déjà de tous les moyens pour mieux faire son travail alors pourquoi toujours des problème dans le secteurs? 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  31. Je pense qu’une enquête doit être mise en n’œuvre pour savoir où se trouve le problème. Ce genre de facilité ne doit pas être permit dans un secteur comme l’économie. L’économie malienne est un secteur très sensible en se moment.

  32. Pourquoi la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique ne fait pas assez pour transmettre à la Section des Comptes de la Cour Suprême les comptes de gestion? Le ministre de l’économie et des finances doit personnellement prendre se problème en compte. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  33. En tout ce qui concerne l’économie malienne, je pense la transparence doit être primordiale. L’économie malienne est arrivée à un niveau ou tous les agents qui travail dans ce secteurs doivent faire preuve de bonne foi. ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  34. Le pour la bonne mise en œuvre de l’économie, le ministre Igor Diarra ne tardera pas à mettre à la porte tout personne de mauvaise qui se permettra de ralentie la marche de l’économie malienne. 👿 👿 😈 😈 😈

  35. La direction nationale du trésor et de la comptabilité publique ne connait aucun laxisme en matière de gestion. Le Ministre Mamadou Igor Diarra est un homme digne et respectueux, il n’acceptera pas de telle pratique dans cette structure sur laquelle il a de l’autorité. 💡 💡 😆 😆 😆

  36. C’est tellement facile pour les journalistes de ce pays de mentir avec des soi-disant preuves à l’appui qu’ils ne savent plus ou mentir ou pas. Je suis sûr que ce monsieur est un envoyé, un corrompu je veux dire, de l’opposition. Dans ces derniers jours, Igor a tellement fait du succès que le FMI a même apprécié à l’occasion de sa 4ème revue que les opposants sont capables de tout pour décrédibiliser cet homme et le pousser à démissionner comme ils l’ont fait avec Mara. 😛 😛 😛

  37. On peut tout à fait déteste quelqu’un. Cela fait partie de la nature de l’être humain. Mais nier les bienfaits d’une personne n’est pas de la nature d’un Homme. Et c’est ce que ce éditeur de crève de la faim est en train de faire. 😛 😛 💡 💡 💡

  38. Tout ce que je sais c’est ce qu’aucune structure n’a demandé quoi que ce soit à la Direction nationale du trésor et que celui-ci à refusé. C’est pour vous dire que ce journaliste est un menteur de la république et diffamateur international, donc un criminel. Car ces actes sont des délit grave et crime. 😛 😛 😛 👿 👿 😆 😆 😆

  39. Je me soucie beaucoup pour les éditeurs de cette nation malienne. Ils sont prêts au titre de leurs frais de condiments. Même déstabiliser leur propre pays en mentant pour avoir ce qu’ils veulent. La Direction Nationale du Trésor n’a refusé de publier quoi que ce soit ou de fournir quoi que ce soit au GSB. Que cela soit clair.

  40. Je ne peux ps comprendre qu’il y ait des citoyens maliens dignes de cette appellation qui ne veulent pas de Mamadou Igor Diarra dans la gestion des finances de ce pays. Cet article est fondé sr des inventions de mensonges. C’est décevant de votre part, Doumbia. 😥 😥 😥 🙄

  41. Dans la gestion des finances ou du trésor, Mamdou Igor Diarra n’a pas de quoi s’inquiéter vraiment!!. C’est quand on n’est pas sûr de soi-même que l’on refuse d’être contrôlé. Même si le Groupe de Suivi Budgétaire veut, il peut se rendre dès maintenant au Ministère de l’économie et des finances de l’Etat. 😛 😛 😛

  42. Détrompes-toi, cher journaliste. Ce n’est pas une question de transparence. Mamadou Igor Diarra est un ministre compétent et loyal. En matière de transparence, je ne pense qu’il y ait de laxisme dans sa gestion. 😳 😳 😆 😆

  43. Toutes mes félicitations au Ministre Tutelle de la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique pour tout ce qu’il fait pour notre économie. Ce n’est pas parce qu’un décret autorise une structure de veiller aux actions d’une autre structure que celle-ci doit transcender les étapes. La Section des Comptes est compétente pour superviser les actions de la DNTCP. 😀 😀 💡 💡

  44. A ce que je sache, il n’y a pas de laxisme à aucun niveau de la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique. Le truc c’est que les succès qu’est en train de faire le Ministre de l’économie et des Finances de l’Etat, Mamadou Igor Diarra déplaise aux détracteurs.

  45. Détrompe toi Mr le journaliste car c’est pas la transparence qui intéresse notre Russe Igor et son équipe. Ils ne sont pas là pour ça, c’est pas leur caractère. Ce qui les intéresse c’est comment amasser des milliards et des milliards. Marché de gré, surfacturation, vol, détournement des biens public, alcool et femmes voilà ce qui intéresse ces brigands.
    Quand je les vois à la télé, j’ai envie de vomir tellement ils mentent au peuple. Ils se moquent en fait de notre analohabetisme et de notre ignorance.

    • Vomir est petit faut ouvrir ton vendre en même temps sinon on n’est tous conscient que le Mali n’a pas été aussi félicité par le FMI pour sa bonne gestion de l’économie que sous IBK.
      Ils ont vidé la caisse pour aller et tu penses qu’ils iraient chercher l’argent dans ton champ ou quoi. IDIOT
      Y a pas mieux que IBK

Comments are closed.