Transport du coton : 80 camions maliens transitent par Abidjan

0

Au total ce sont 80 camions maliens qui transiteront par le Port Autonome d’Abidjan (PAA) avant d’être acheminés vers l’extérieur.

Selon M. Koné Abdoulaye Blacky, conseiller technique et représentant le directeur général de l’Office Ivoirien des Transports (OIC), cette opération résulte des négociations entreprises, il y a deux ans, entre l’OIC, le PAA et l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT) en vue d’éviter les tracasseries aux camionneurs étrangers et permettre une grande fluidité routière avec les pays frontaliers. Ainsi, en deux ans, l’opération a permis au PAA d’enregistrer l’arrivée par la route d’environ 103000 tonnes de coton en provenance du Mali et de 160000 tonnes du Burkina Faso, par la route et par la voie ferroviaire.

Pour la nouvelle campagne 2006-2007, «le Mali a promis de faire envoyer près de 120000 tonnes de coton et le Burkina a déjà, confirmé l’arrivée de ses camions» a signalé M. Koné Blacky. Avant d’ajouter que l’OIC souhaite enregistrer un grand nombre de camions, afin que les activités de l’import export reprennent davantage. Cela dénote, dira-t-il, l’assurance du trafic grâce à l’appui des Forces de Défense et de Sécurité qui «prennent des mesures spéciales pour le convoyage des camions» avec l’Action Civilo-Militaire. Par ailleurs, il ajoutera que ce trafic a un impact économique très important, car les camions repartent avec de la marchandise (engrais, ciment, etc.), favorisant ainsi les activités de l’import et de l’export.

Sogona Sidibé* Patriote (Côte d’Ivoire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER