En cas de non satisfaction de son cahier de doléances en 20 points : Le Comité syndical des Aéroports du Mali menace d’aller en grève les 26 et 27 août prochain

1
aeroport
aéroport Bamako Senou

Celles-ci se résument en 20 points dont la première demande ” d’arrêter la persécution des militants CSTM et de mettre les victimes dans leurs droits “.

Dans ce mémorandum de revendications, le Comité syndical déclare que les actes de la Direction des Aéroports du Mali sont discriminatoires à l’égard de la CSTM et de ses militants. Ceux-ci seraient victimes des mutations arbitraire, des refus d’avancement et de reclassement, d’annulation de formation, de soustraction dans les missions, de harcèlement, d’intimation, de confinement, etc.

D’autre part, pour le Comité syndical, l’arrêté du ministre de tutelle nommant le Directeur Général adjoint «viole les textes des Aéroports du Mali suivant l’article 26 de l’Ordonnance 91-014/P-CTSP du 18 mai 1991 fixant les principes fondamentaux de l’organisation et du fonctionnement des établissements publics à caractère industriel et commercial et des sociétés d’Etat ; de même qu’il violerait l’article 17 de l’Accord d’établissements des Aéroports du Mali qui prône la promotion interne».

Des intérims en cours ont dépassé, selon le Comité CSTM, la durée légale. A titre d’exemple, il souligne que l’intérim au poste de Chef de division Maintenance a dépassé la durée légale et ne respecte pas la forme légale au regard de l’Accord d’établissement.

De même, il déclare que l’application de la prime de monture viole les textes en vigueur. Elle est allouée par la Direction  «aux responsables de Aéroport du Mali qui font régulièrement usage pour les besoin de service, d’un moyen de transport personnel». Mais que la Direction en fait bénéficier également les responsables qui n’utilisent pas leurs propres véhicules.

La liste des doléances n’est pas exhaustive. En cas de non satisfaction dans les jours à venir, le Comité syndical ” décide d’observer une grève d’avertissement sur tous les aéroports ouverts à la circulation aérienne publique sur toute l’étendue du territoire national ” aux dates sus indiquées.

Mamadou Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.