Edito: Goita doit assumer ses responsabilités !

38

Le point de non- retour est consommé entre le chef de la junte, Assimi Goita et le président de la transition, Bah N’Daw, ce mercredi 26 mai 2021.

En effet, la composition du gouvernement Moctar Ouane II, le lundi 24 mai, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Depuis quelques mois la crise couvait: le vice-président est de plus en plus écarté. Il n’est ni informé ni consulté sur les grands dossiers et nominations dans la haute administration, comme c’était le cas auparavant.

Récemment, son protégé de ministre des Finances, Alhousseïni Sanou, a failli démissionner, n’eût été son intervention, parce que les directeurs du PMU, du Trésor, des Marchés publics, du Budget, ont été nommés à son insu. C’est bien dans la salle du Conseil des ministres qu’il a découvert les dossiers y afférents.

S’y ajoute la planification de l’arrestation des membres de la junte, par le biais du patron de la sécurité d’Etat, Kassoum Goita, activement recherché en ce moment.

C’est bien ce plan machiavélique d’arrestations, soutenu par le retrait du Gouvernement du ministres de la Défense, Sadio Camara et celui de la Sécurité, Modibo Koné, tous deux membres influents de la junte, au profit des proches du Président Bah N’Daw, qui a précipité les événements.

En clair, c’est l’histoire de l’arroseur arrosé.

Le Président de la transition, son Premier ministre, et les officiers soupçonnés dans la cabale sont mis aux arrêts. Avant que les deux premiers ne soient démis de leurs fonctions et de démissionner par la suite.

Qui pour remplacer Bah N’Daw?

A notre avis, nous pensons que la situation actuelle du pays mérite que le vice-président, Assimi Goita, assume la plus haute charge de l’État. Il est le mieux indiqué pour être le chef de la transition parce qu’il est l’homme fort du Mali.

Le pouvoir ne se partage pas. Il doit assumer cette responsabilité, en cherchant un très bon Premier ministre, pour former une équipe inclusive.

Toutes tentatives pour éloigner Goita du pouvoir seront vaines.

La Communauté internationale doit être pragmatique, parce que les principes et valeurs ont été foulés au pied depuis longtemps. Le cas du Tchad est suffisamment édifiant.

En tentant de désigner un civil comme chef de transition, on va retourner à la case départ. Celui-ci n’aura pas les coudées franches vis-à-vis de la junte. Celle-là sera toujours là pour essayer d’influer la marche du pays. Le cas contraire, bonjour le coup d’Etat.

Donc, pour éviter ce scénario hautement préjudiciable à la démocratie et au développement du pays, il est préférable que Assimi Goita garde le pouvoir, qu’il l’exerce avec les civils dans la plus grande transparence et dans le délai imparti à la transition.

Le Mali cherche encore le tunnel pour prétendre en arriver au bout. Hélas !

 

Wa Salam !

 

Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

38 COMMENTAIRES

  1. Soyons réalistes ! Ils sont tous coupables , les uns de trahison , les autres d’ inaction contre la délinquance financière version grands democrates ! Maintenant si Assimi peut se ressaisir , qu’ il le fasse , ça ne peut que sauver le Mali ! S’ ils sont tous mauvais , donnons la chance à ceux qui veulent se ressaisir ! Il faut sauver le Mali ! Tous les fils du Mali ont le droit de se ressaisir , surtout s’il s’agit de sauver le Mali !
    Entendons nous pour sauver le Mali !
    Que DIEU sauve le Mali !

  2. Nous avons mis neuf mois pour comprendre, en effet, que le pouvoir ne se confie pas, comme la femme et l’arme.
    Qu’Assimi GOITA s’assume!
    A mon humble avis, il pourra déjà commencer par un symbole fort: prendre ses quartiers loin de Koulouba. Pourquoi pas Kati?
    Koulouba, si vous l’ignorez, est le plus grand symbole de la domination coloniale française. Et ce haut lieu prisé par les pouvoirs au Mali a été construit par le sang et les larmes de nos ancêtres!
    Laissons nos ancêtres reposer en paix.

    • C’est ainsi que des journalistes sans vertu et sans scrupules comme Chahana ont cree des DICTATEURS en Afrique!

  3. Zanga je te dis que tu as beaucoup a apprendre pour mieux analyser une situation meme aussi simple que celle-ci. Regardes bien dans tes lecons de democratie et tu vas comprendre ce que je dis. A toi at a Chahana arretez de nous creer des DICTATEURS au 21 eme siecle, les HOMMES FORTS NOUS EN AVONS ASSEZ EU MAIS NOUS VOULONS DES INSTITUTIONS FORTES POUR NOUS DEVELOPPER: le pouvoir se partage et seul le pouvoir partage est le pouvoir reel qui va beneficier le peuple!

  4. Moussa D tu me crois Ami Des colonels. C’est vrai J’avais espoir en eux. Surtout quand ils ont ete voir feu Jerry Rawlings a Accra.
    Pour Ahidjo Je ne suis pas la vie de sa femme. Donc elle est morte dans l’anonymat. Sans possibilite de retour au au berceau comme son Mari. Paul Biya est tres mechant.

    • Zanga tu devrais dire que Paul Biya a suivi ta lecon et n’a pas partage le pouvoir (FAGA FING comme le disent les Bamanan)

  5. Kinguiranke, tu deplaces le debat.On parle ici des cas non conformes a la democratie.
    Jai pris une seule phrase de chahana et la confirmer.Cela ne veut pas dire que j’approuve ce journaliste.
    On ne parle pas de l’alternance democratique.Comme recemment au Niger, au Ghana et meme entre AOK et ATT en 2002.Meme chakana sait que la democratie est la meilleure facon de gouverner.
    Et en democratie c’est le peuple qui donne le pouvoir.Pas un homme.
    Pourquoi tu deplaces le debat vers la democratie alors qu’on parle de Assimi et de Mr N’Daw?
    Si le Mali avait une vraie democratie depuis le debut on n”aura pas tous ces problemes sur les bras.

    • Zanga tu as tout faux si tu limites ta logique et ton analyse a une “situation isolee”, non nous parlons de la democratie et des principes democratiques et ils ne sont ni definis par Ba Ndwa ou Assimi Goita! Merci pour ta comprehension! Chahana a un QI limite et inferieur a celui d’une vieille anesse et nous le savons depuis des decennies maintenant!

  6. Kinguiranke, tu deplaces le debat.On parle ici des cas non conformes a la democratie.
    On ne parle pas de l’alternance democratique.Comme recemment au Niger, au Ghana et meme entre AOK et ATT en 2002.Meme chakana sait que la democratie est la meilleure facon de gouverner.
    Et en democratie c’est le peuple qui donne le pouvoir.Pas un homme.
    Pourquoi tu deplaces le debat vers la democratie alors qu’on parle de Assimi et de Mr N’Daw?
    Si le Mali avait une vraie democratie depuis le debut on n”aura pas tous ces problemes sur les bras.

  7. Ce coup d’Etat a ouvert la boîte à pandeur au Mali. Il faudra changer les Stratégies d’approche des défis que font fassent les maliens. La communauté internationale s’est cassée les dents sur la réalité sur le terrain, c’est que dans ce pays on ne peut rien sans les militaires. Ils sont incontournables pour la résolution de la crise géneralisée, surtout qu’on a en face des enemis terribles que sont les jihadistes. Au lieu de tirer à boulets rouge’s sur les militaires avec des sanctions, l’on doit composer avec eux.De la securitisation à la reconciliation, à la réconstruction.

  8. Chahana ou pas j’ai toujours pense et je crois dur comme le fer qu’en Afrique le pouvoir ne se donner pas.Celui a qui tu donnes le pouvoir peut te tuer s’il doute un peu que tu vas le reprendre le pouvoir.
    Je t’ai donne les exemples.L’avion de Ahidjo a fait combienheures dans les airs sans possibilite d’atterir? Parce que personne ne le voulait plus.Finallement Senghor l’accepter.Il est mort a Dakar.Sa femme y vit toujours.Meme son corps Biya ne le veut pas au Cameroun.Biya etait son 1er minitre.Ahmadou lui a donne le pouvoir.Gratuitement.
    Nous etions tres jeune a l’epoque.Mais Kinruiranke comment veux-tu que j’oublie des choses pareilles?

    • Zanga, Amadou Ahidjo n’etait pas un democrate et Biya est de meme, donc donnes-moi des exemples intelligents en Afrique, je suis pas d’accord avec cette version sur le pouvoir car la democratie c’est le partage du pouvoir entre: le legislatif, , l’executif et le judiciaire. Si Chahana pense que nous sommes au temps de Soundjata Keit ou de Soumangourou Kante alors il peut conitnuer a manger de l’herbe comme un ane!

    • Seydou, sa femme n’y vit pas toujours. Germaine Ahidjo est décédée et enterrée
      à DAKAR.
      C EST MOI CELUI LA QUI S’AMUSE A EMBETER SEYDOU.

    • Zanga tu as tout completement faux ici aussi, car Chahana est le meme bourik qui ne change pas, et j’ai mes doutes sur tes capacites de penser honnetement!

  9. Je peux meme passer la nuit ici a ecrire si tel est mon souhait.Et meme si Maliweb t’appartient.Tu es qui pour faire une restriction de la liberte de presse au Mali?Tu n’intervient pas trop parce que tu n’as rien dans la tete, un tonneau mais vide quand meme? Car discuter n’est pas facile.C’est meme un art, au meme titre que jouer au piano.Il faut etre au fil de l’actualite.Moi je passais des nuits entieres a ecouter memoire d’un continent de Ibrahim Baba Kake.
    En plus je dois repondre au grand frere Kinguiranke par politesse.

    • Ecouter Kake et comprendre Kake font deux, Zanga! Je dois simplement te dire que ce que dit Chahana ici est comme d’habitude une anerie!

  10. Zanga tu parles trop pour ne rien dire, ce que je peux te dire en conclusion c’est que j’ai connu Chahana il y a longtemps et c’est un con et un imbecile qui a un QI inferieur a celui du roi MAUDIT de segou, un vieil ane veritablement!

  11. Chahana sois un peu digne au moins avec la lucidité de voir et de mettre l’intérêt du Mali avant tout … tu dois aussi te réveiller car la situation est loin d’être simple que ne la penses….et arrêtes de te leurrer surtout car si ces colonels pouvaient garder le pouvoir comme tu le souhaite actuellement ils n’auraient jamais fait appel a un Ba Ndaw!

    LES COUPS DE FORCE NE SONT PLUS ACCEPTÉ POUR LE MALI

    Les donnes ont changé pour le Mali depuis 1991; tu aurais mieux fais de remarquer qu’âpres ATT aucun coup d’état n’a été accepté au Mali … et cela ne devrait-il pas te dire quelque chose de specifique en terme de la géostratégie régionale et mondiale vis a vis du Mali. En 2012 ce n’était pas que les soldats ratés du vrai-capt-faux- Gal avaient tant aimé défendre les intérêts du peuple malien qu’ils ne voulaient plus du pouvoir; au contraire leur soif pour le pouvoir fut ardente qu’ils avaient employé toute de ruse pour s’accrocher, y compris la technique de la “marionnette symbiotique” …mais hélas la CEDEAO a dit “Niet”! Ce qu’on avait accepté avec ATT fut logique: le peuple martyr sous une dictature noire de 23 ans aspirait ardemment a la démocratie… ATT était une porte de sortie…et l’homme était l’homme qu’il fallait pour le Mali digne, patriote avéré, hautement CONSCIENT ET AMOUREUX DU BIEN ÊTRE DE SON PEUPLE…. pas étonnant que le ” Soldat de la démocratie” a vite méprisé le pouvoir et ses privilèges en déclarant la fin de la dictature militaire et l’avènement immuable de la démocratie au Mali avec une Promesse tenue et restée gravée dans les nobles annales de l’histoire du Mali; pas étonnant qu’il fut ainsi honoré et magnifié a travers l’Afrique qui était pétrie des dictateurs despotiques de 20 a 30 ans de pouvoir; pas étonnant que le Seigneur l’avait élevé au statut des hommes bénis aussi longtemps qu’il s’était éloigné du pouvoir….; pas étonnant que les maliens avaient a juste titre crie “ATT an be sa inofe”

    ATT un bâtisseur a réalisé sa part de l’ édifice dans l’avancent du Mali. Son retour au pouvoir fut une abomination et un signe de la CORRUPTION MORALE des démocrates (a leur tête AOK) a qui il avait remise la BALLE DU MALI …mais hélas qui furent des espèces les plus corrompues de l’ UNIVERS!!! ATT en partant en 1992 ne demandait plus rien a son que son amour vice versa. Mais il est revenu au pouvoir parce AOK fut irresponsable avec la démocratie malienne qu’il avait installé en système de mafia avec son parti l’ADEMA (enrichissement illicite des fonctionnaires, truquage d’élections, trafic d’influence etc..)… c’est de la que tous les maux du Mali sont partis ( y compris les subséquents coup d’état) parce que le peuple, dans ses efforts pour une vraie démocratie ( transparence, justice, équité, mérite, prospérité, ), a été trahi.

    La patate chaude dans la main de la junte de 2012 risque d’être encore plus chaude aujourd’hui dans la main de Assimi et sa bande! La donne est encore plus compliqué qu’en 2012, vu que dans le cas actuel c’est la veritable Révolution du peuple contre le régime le plus corrompu de l’histoire du Mali qui a été méprisée et voire détournée au chagrin de tout patriote digne qui aspire a un VRAI CHANGEMENT (moi personnellement je ne suis pas allé donné ma vie a la Place d’indépendance pour que des militaires viennent prendre un salaire de 150 et 100 millions par mois pendant des millions de maliens n’ont pas 15000 f par mois pour manager a leur faim )!

    MANQUE DE SAGESSE DE Ba Ndaw et OUANE
    Je suis cependant d’accord avec l’argument que Ba Ndaw et Ouane ont loupé leur rendez -vous avec l’histoire…. car comment au monde peuvent-ils aussi manquer de sagesse jusqu’à aller nous ouvrir cette dangereuse boite de pandore!? Pourquoi toucher a ces deux postes clés de Assimi et sa bande a 9 mois de la fin!? Ba Ndaw et Ouane avaient -ils mis la stabilité du Mali devant …aveint-ils pensé au Mali? Oui Assimi et ses hommes ont réagit dans la logique des choses ..ne serait ce que que pour leur propre survie… c’est vérité même si je reste convaincu que cette junte est la pour le pouvoir et l’argent, car depuis 9 mois on n’a rien vu de concret de leur par dans les intérêts du Mali… tout ce que le régime de IBK faisait en terme de gabegie et corruption (salaires de 150 millions etc.. attribution illégale de marches publics, des V8) est resté sur place…. sans aucune reforme nulle part!!! Les criminels du régime IBK qui ont tué les maliens et pillé les milliards publics se promènent librement et cela nous dit quoi? Que nous avons a la tête du pays des marionnettes au service du régime défunt qui continue de se moquer des maliens avec les vas et vient de Diawara etc…, non?

    Souhaitons qu’il y ait une porte de sortie acceptée avant les SANCTIONS QUI RISQUENT DESCENDRE SUR NOS TÊTES COMME DES TONNERRES! Chahanna, arrêtes de te leurrer tes colonels doivent plutôt songer a vite trouver une assiette en bois épais dans laquelle mettre la patate chaude pour tous les maliens…au lieu de rêver a la refroidir dans leur propre main nue pour eux seuls!

    A bon entendeur!

    a fo mali na seka to fa den sago ya la tan!

  12. Kinguirane,les exemples ne manquent pas en Afrique!
    Regardez ADO et Soro.
    Si cela ne suffit pas recules un peu en arriere, au Cameroun entre Paul Biya et Amadou Ahidjo.
    Si tu n’est toujours pas satisfait je te cite d’autres exemples.
    Je n’ai jamais aime votre truc de chahaha journaliste.
    Mais dans ma tete j’ai toujours pense que quand quelqu’un te donne le pouvoir sur un plateau d’argent il faut le remercier et oppose un refus poli et ferme.Cela fini toujours mal.Car celui qui te le donne va toujours penser que tu lui dois tout, et comme il y a pas 2 capitaines dans un bateau…
    Le cas de Thomas Sankara, Blaise Compaore et le medecin commandant Jean-Baptiste Ouedrago.
    Sankara etait en residence surveillee.Blaise a menacer Ouedrago d’envoyer les para commandos de Po sur Ouaga.Sankara president Blaise no.2.On peut dire que Blaise l’a sauve.Cela n’a pas empeche Blaise de le tuer le 15/10/1987.
    Evidemment on ne tue plus maintenant comme en 1987 mais les arguments ne manquent jamais, par exemple entre Col major a la retraite Bah N’Daw et le col Assimi Goita.
    Assimi veut s’inspirer de l’exemple Tchadien.C’est clair.Mais quelquun est mort au Tchad.Et puis le Tchad c’est pas le Mali.CEDEAO, ONU, U.A…suivent toujours les USA, France UK.Ces puissances trouvent , et c’est vrai, que le Tchad est un partenaire cle dans la lutte contre le terrorisme.Elles vont pas trop emmerder Deby Itno Fils.C’est pas le cas de notre colonel.

    • Zanga ce que tu n’as pas compris c’est que les Colonels ont et voulaient utiliser la legitimite de Ba Ndaw pour se faire legitimer aussi, mais ce qu’ils n’ont pas compris c’est que Ba Ndaw n’est pas un leche botte et il leur a montre la verite sur son independance, sa vertu et sa dignite, valeurs que l’on achete pas au marche ou dans la garnison de Kati, Zanga, il faut sortir de la petitesse, s’il te plait car il s’agit du Mali! merci.

  13. @ Bamake tu parles en Idi Amin Dada, en Mobuto, en Mathias Nguema, en Jean Bedel Bokassa, etc.. tous ces dictateurs qui ont fait la honte de l’Afrique! Tu fais la honte de l’Afrique Zanga. Je ne sais pas d’ou un con et debile comme El Hadj Chahana peut te tromper de cette maniere avec son language pas intelligent et ses comportements d’un garconnet de 8 ans. Mais j’ai l’impression qu’en tout Malien dort un potentiel dictateur, dommage et nous allons restes dans le trou avec des energumenes de ce genre!

  14. ‘’ … A notre avis, nous pensons que la situation actuelle du pays mérite que le vice-président, Assimi Goita, assume la plus haute charge de l’État. Il est le mieux indiqué pour être le chef de la transition parce qu’il est l’homme fort du Mali.
    Le pouvoir ne se partage pas. Il doit assumer cette responsabilité, en cherchant un très bon Premier ministre, pour former une équipe inclusive…
    … En tentant de désigner un civil comme chef de transition, on va retourner à la case départ. Celui-ci n’aura pas les coudées franches vis-à-vis de la junte. Celle-là sera toujours là pour essayer d’influer la marche du pays…
    … Donc, pour éviter ce scénario hautement préjudiciable à la démocratie et au développement du pays, il est préférable que Assimi Goita garde le pouvoir, qu’il l’exerce avec les civils dans la plus grande transparence et dans le délai imparti à la transition. ‘’ …///…

    :
    Exactement, Monsieur Chahana Takiou… A quoi bon continuer à diriger la TRANSITION dans l’ombre ?
    Ne mieux vaudrait-il pas qu’il sorte de l’ombre et qu’il gère tout ça au grand jour au vu et au su du PEUPLEPLE Malien ?
    C’est la CEDEAO qui complique la tache aux militaires Maliens.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  15. @ Zanga tu parles en Idi Amin Dada, en Mobuto, en Mathias Nguema, en Jean Bedel Bokassa, etc.. tous ces dictateurs qui ont fait la honte de l’Afrique! Tu fais la honte de l’Afrique Zanga. Je ne sais pas d’ou un con et debile comme El Hadj Chahana peut te tromper de cette maniere avec son language pas intelligent et ses comportements d’un garconnet de 8 ans. Mais j’ai l’impression qu’en tout Malien dort un potentiel dictateur, dommage et nous allons restes dans le trou avec des energumenes de ce genre!

  16. Le POUVOIR qui ne se partage pas est celui dictatorial.
    EN DÉMOCRATIE LE POUVOIR SE PARTAGE.
    C’est même nécessaire.
    LA NÉCESSITÉ EST FONDÉE SUR L’EXERCICE DU POUVOIR PAR LES IDÉES.
    Des IDÉES doivent cohabiter au sommet de l’Etat pour faire représenter toute la population.
    L’ITALIE donne régulièrement l’exemple avec des coalitions de plusieurs formations,des souverainistes et les socialistes cohabitent,dans le gouvernement.
    Ce qui est inimaginable en France.
    FRANÇOIS MITTERRAND et JACQUES CHIRAC,ensuite JACQUES CHIRAC et LEONEL JOSPIN ont partagé le POUVOIR.
    En 1991,ATT a partagé le POUVOIR avec le MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE.
    Pour ce qui concerne BA NDAW et ASSIMI GOITA,on ne peut pas parler de PARTAGE DE POUVOIR,mais de DÉLÉGATION DE POUVOIR.
    Le DÉLÉGUÉ a voulu confisquer le POUVOIR.
    Au Burkina,les militaires ont pris la PRIMATURE,les civils la PRÉSIDENCE.
    Dans ce pays comme au Mali en 1991,on a réellement partagé le POUVOIR.
    Si les COLONELS décident de partager le POUVOIR,non de déléguer leur POUVOIR à un civil,ils sont obligés de prendre la PRIMATURE comme au Burkina puisque la communauté internationale ne veut pas d’un militaire à la présidence.
    Si ASSIMI GOITA décide de prendre la présidence,il va encore aggraver sa situation vis à vis de la communauté internationale.
    Il peut par contre être premier ministre et donner la PRÉSIDENCE à un civil qui doit être un élément du M5-RFP.
    Sans ce scénario,il est obligé de chercher un autre pour remplacer BA NDAW.
    Ce dernier,vu la fin réservée à son prédécesseur,n’a pas intérêt à désobéir à ASSIMI GOITA.
    Le PARTAGE DU POUVOIR doit se faire avec le M5-RFP pour que la transition s’apaise avec ses éléments dans certains ministères stratégiques.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  17. Kinguiranké, je n’ai jamais aimé cet journaliste chahaha.Mais il a été pragmatique dans son analyse.
    Oui le pouvoir ne se partage pas.Il ne se donne pas non plus.
    Soit tu l’as par la force soit tu ‘as a travers le peuple.

    • Zanga tu parles en Idi Amin Dada, en Mobuto, en Mathias Nguema, en Jean Bedel Bokassa, etc.. tou ces dictateurs qui ont fait la honte de l’Afrique! Tu fais la honte de l’Afrique Zanga. Je ne sais pas d’ou un con comme Chahana peut te tromper de cette maniere avec son language inintelligent et son compottement d’un garconnet de 8 ans. Mais j’ai l’impression qu’en tout Malien dort un potentiel dictateur, dommage et nous allons restes dans le trou avec des energumenes de ce genre!

  18. Mr le journaliste je partage ton analyse. Mieux pour le Mali pour sortir de la crise politique et entre nous qui peut s’opposer aux militaires aujourd’hui? Assimi GOITA président de la transition.

  19. Monsieur Chahana, je pense que vous avez raison sur toute la ligne, mais je ne partage votre avis sur le fait que “le pouvoir ne se partage pas”, car justement c’est le refus de partager le pouvoir avec les militaires qui l’ont désigné, la volonté d’agir seul et non en mode collégial, la trahison des règles sur lesquelles il s’est entendu avec les militaires et la volonté de les écarter du pouvoir comme vous l’avez démontré, ce sont ces faits qui ont précipité la nouvelle intervention des militaires et ils ont bien raison. Un gouvernement est une équipe qui fonctionne de façon collégiale. On ne peut pas décider d’agir seul sans impliquer les autres membres de l’équipe. LA DÉMOCRATIE REPOSE JUSTEMENT SUR LE PARTAGE DU POUVOIR. LES MILITAIRES ONT BIEN EU RAISON D’INTERVENIR CAR LE PRÉSIDENT A RÉCUSÉ LA CHARTE DE LA TRANSITION QU’IL A POURTANT SIGNÉE EN ACCEPTANT DE TRAVAILLER AVEC LES MILITAIRES. IL FAUT ÊTRE LOGIQUE. SOIT ON VEUT UNE CHOSE, SOIT ON VEUT SON CONTRAIRE. ON NE PEUT PAS ACCEPTER DE TRAVAILLER AVEC LES GENS QUI VOUS ONT NOMMÉ ET EN MÊME TEMPS SE DÉROBER A SES OBLIGATIONS ENVERS EUX. SI ON NE VEUT PAS TRAVAILLER AVEC EUX IL NE FAUT PAS ACCEPTER D’ÊTRE NOMMÉ PAR EUX QUI ONT RISQUÉ LEUR CARRIÈRE ET LEUR VIE POUR FAIRE UN COUP D’ÉTAT. ON NE PEUT PAS AVOIR LE BEURRE ET L’ARGENT DU BEURRE. LA LOYAUTÉ EST LE PREMIER PRINCIPE DU TRAVAIL EN ÉQUIPE ET DE LA VIE EN GROUPE.

  20. Marie Mère de Jesus! C’est toi Chahana qui encense Assimi comme ça!!! Ah! bi de sera! Toi qui, le jour du coup d’état, a traité cette junte de tous les noms d’oiseaux. Sur le plateau d’Africable ce meme Chahana a raillé Assimi en disant qu’il est timide parce qu’il est carent. Que c’est pour cacher sa carence qu’il est avare en parole. Aujourd’hui tu va jusqu’à lui proposer de garder le pouvoir. Oui, tu ne fais que devancer les autres maliens en disant cela. Nous tous, nous sommes de cet avis. Tu ne dis rien d’extraordinaire en diant à Assimi de garder le pouvoir! Seulement, tu le dis malgre toi. Ce n’est pas de gaieté de coeur. Quelle honte! Quel journaliste volatile et évasif qui ne suit que la direction du vent! Bien à toi, EL HADJ TAKIOU!

    • El Hadj Chahana a oublie Boua le ventru IBK l’enfan maudit de Sebenikoro celui qui a paye pour son hadj et alors il commence a faire le griotisme pour Assimi le plus fort car c’est la force et la dictature que lui Chahana connait!

  21. “Le pouvoir ne se partage pas” honte a toi Chahana, et si c’est ainsi que l’on pense au 21eme siecle au Mali alors nous sommes foutus et allons jamais avoir la democratie dans ce pays!

Répondre à Sangare Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here