Edito : IBK en homme républicain

97

Nous sommes dans une sociĂ©tĂ© dite respectueuse de  certaines valeurs. Cela peut paraitre paradoxal au regard du constat que nous faisons et de la tournure que prennent les Ă©vĂšnements. Le terrorisme concerne tous les maliens, d’autant plus que certains y prennent part activement. Aujourd’hui, plus hier, il faut que les autoritĂ©s mettent l’accent sur «le ministĂšre des affaires religieuses et du culte ». Il est impĂ©ratif que des dispositions soient prises pour Ă©tendre un meilleur suivi lors des prĂȘches. Nous comprenons bien cette libertĂ© de gestion cultuelle, dans un Etat, qui ne tient qu’à ces guides Ă©lecteurs et religieux.

Contrairement Ă  la majoritĂ© prĂ©sidentielle silencieuse, les religieux politiques  se font entendre pour que Ladji Bourama  sache qu’ils sont bel et bien dans l’arĂšne politique. Mais bravo Ă  son Excellence Ibrahim Boubacar Keita qui a remis cet homme religieux trĂšs politique  dans ses petits souliers. Le prĂ©sident a bien compris le chantage et les intentions d’un homme religieux trĂšs politique  qui est lui-mĂȘme le germe de la contradiction. IBK dit avoir reprouvĂ© les dĂ©clarations de son ami religieux trĂšs politique  aprĂšs l’horreur que les terroristes ont commise au Radisson Blu. Il a mĂȘme prĂ©cisĂ© que ces dĂ©clarations ne sont ni les siennes ni celles du peuple malien.

Dans leur dernier attroupement Ă  la grande mosquĂ©e de Bamako, les adeptes de la charia ont rĂ©affirmĂ© leur soutien au prĂ©sident de la RĂ©publique dont ils ont contribuĂ© Ă  l’élection. Ils tiennent Ă  Ă©mettre leur avis sur toutes les questions nationales car ils ont goutĂ© Ă  l’hydromel de la fonction politique. Le dicton est clair « l’habit ne fait pas  le moine ». C’est honteux de voir des soit disant religieux se regrouper dans un lieu de culte pour apporter leur soutien au prĂ©sident d’un pays qu’ils ont eux-mĂȘmes maudit. Les mosquĂ©es qui, en islam ne doivent servir  qu’à la priĂšre,  aujourd’hui sont devenues comme des ministĂšres oĂč se prĂ©pare la constitution d’un l’Etat islamique dĂ©jĂ  en marche.  Cet homme religieux trĂšs  politique  est en train d’intimider un pouvoir dont le prĂ©sident, bien qu’aux abois, mesure le danger qui le guette.

Un prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  qui tout Ă©chappe, un chef de la magistrature suprĂȘme  qui ne sait plus oĂč donner de la tĂȘte. Un commandant de bord Ă  qui les membres de son Ă©quipage ne disent rien de vrai.   Aujourd’hui, Ă  visage dĂ©couvert, quelques ambitieux religieux, dont le train de vie a subitement changĂ©, veulent lui imposer une vision islamique. IBK a dĂ©sormais pris l’étoffe d’un chef d’Etat et pour rien au monde, il ne doit rĂ©tropĂ©daler face Ă  de personnalitĂ©s qui veulent sous sortir de la RĂ©publique et de la laĂŻcitĂ©.

Cet homme religieux trĂšs politique  s’en est pris Ă  la Minusma et Ă  la France, les garants et les partenaires. Lui qui a fait le tour de l’Europe pour plaider la signature de l’accord qu’il a lui-mĂȘme appelĂ© Ă  accepter. Veut-il passer lĂ  oĂč son ami prĂ©sident a rĂ©tropĂ©dalé ?

IBK s’est adossé  Ă  ces Ă©lecteurs religieux, qui non plus,  ne lui ont pas encore dit la vĂ©rité : Ils veulent l’application de la Charia   d’oĂč leur dĂ©sapprobation du Procureur de la RĂ©publique. Que ces religieux (quelle que soit leur croyance) s’appliquent les bons prĂ©ceptes Ă  eux d’abord. Et s’ils savaient  et pouvaient,  il n’y aurait pas tant de morts au Mali depuis 2012. C’est aujourd’hui qu’ils viennent condamner des crimes longtemps commis et dont ils ont tous Ă©tĂ© spectateurs par les yeux et admirateurs par le cƓur.

Nous avons vu Kimbiri aux lĂ©gislatives partielles, c’est la mĂȘme intention pour tous ces religieux politiques  infectĂ©s par l’hypocrisie et l’opportunisme. Qu’IBK ne se laisse pas impressionner du tout. Nous avons permis aux musulmans de faire des Ă©lections pour se choisir un prĂ©sident, et du coup, nous constatons leurs vraies positions difficilement conciliables.  Ils disent tout, font la cour au pouvoir, et cherchent une place au soleil. Souvenez-vous, nous avons connu des imams tellement dignes dans ce pays que quand ils parlaient, nous les Ă©coutions.

Mais nous sommes rassurĂ©s de voir le prĂ©sident Ibrahim Boubacar Keita se dĂ©marquer de son ami religieux trĂšs politique  en prĂ©sidant la cĂ©rĂ©monie de rĂ©ouverture de l’hĂŽtel Radisson, comme pour dire non Ă  ceux qui soutiennent la fermeture des hĂŽtels au Mali.

Ammi Baba  Cissé   ABC/ pour Maliweb.net

PARTAGER

97 COMMENTAIRES

  1. je crains que ce journaliste n’ait malheureusement raison. J’ai la mem lecture de ces guides consideres comme des intouchables alors qu’ils profitent de nation

  2. les malien ont interet ecouter les propos de ce ABC qui ne sont qu’un consta et une alerte. vous croyez trop aux homme religieux

  3. Avec tout le respect que j’ai envers les religions et envers les chefs religieux, je les demande de prendre leur Ă©cart vis Ă  vis de la politique. Je crois pas que ce soit une bonne image pour leur rĂ©putation religieuse de se faire des idĂ©es politiques. Je les trouve biens dans leur mission de prĂ©dicateurs.

  4. Ne faites pas appel aux citoyens Ă  l’amalgame, s’il vous plait? Les politiciens et les chefs religieux ont tous des missions Ă  accomplir. Les musulmans sont, certes, des citoyens et ils doivent se soucier de leur pays. Mais se soucier de son pays est diffĂ©rent de faire la politique en abandonnant sa mission religieuse. Donc que les religieux restent dans leur lot et laisser les politiques dans leur lot. Ils peuvent faire des propositions dignes sans pour autant faire la politique. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  5. La religion ne doit pas ĂȘtre confondue Ă  la politique. On ne peut pas ĂȘtre un bon religieux et bon politicien Ă  la fois. Les deux mission ne peuvent et ne doivent pas aller ensemble. Donc je demande aux chefs religieux de ne pas trop se donner Ă  la politique pour ne pas faillir Ă  leur mission de prĂȘcheurs.

  6. Les chefs religieux maliens ont tendance Ă  laisser la religion au profit de la politique. Ce qui n’est pas du tout une bonne chose pour la vie politique et religieuse. Il faut que les religieux cessent de se mĂȘler de la politique pour le bien de tous.

  7. J’invite les religieux maliens Ă  ne pas se mĂȘler de la politique. Leur mission est incompatible avec celle des hommes politiques.

  8. La religion ne doit pas ĂȘtre mĂȘler Ă  la politique. Les chefs religieux sont certes des citoyens comme ceux qui font la politiques. Le truc est que la fonction qu’à assignĂ© nos hommes politique la politique est incompatible avec la religion. 🙄 🙄 🙄

  9. Les chefs religieux maliens sont comme des hommes politiques. ILs ont tendance à oublier leur mission de guide au profit de la politique. Cela n’est pas du tout une bonne chose. Raison pour laquelle certaines personnes ne les respectent plus.

  10. Au Mali, un chef religieux n’est pas digne de la politique. On peut ĂȘtre chef religieux et ĂȘtre utile aux autoritĂ©s de son pays sans pour autant faire de la politique. Certains chef religieux maliens se sentent mieux dans la politique que dans la religion. Quelle dĂ©ception! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  11. Avec tout le respect que j’ai envers les chefs religieux, je leur demande de dĂ©sister de la scĂšne politique pour de bon. Cette politique est en train de salir leur rĂ©putation de guide dans la sociĂ©tĂ© malienne. Cela n’est pas bon pour l’image de la religion.

  12. La politique et la religion sont deux chose diamĂ©tralement opposĂ©es l’une Ă  l’autre. Actuellement quand on veut ĂȘtre un bon religieux, un bon guide, on doit s’abstenir de faire de la politique. Ce qui sous-entend le fait qu’on doit prendre son Ă©cart vis Ă  vis de la politique et de certains politiciens. 👿 👿 👿 👿

  13. “remis cet homme religieux trĂšs politique dans ses petits souliers…”
    Le faux opposant dans sa petite veste de petit monsieur
    et les perdrix dans leurs petites cases

    J’aime bien les vannes 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Hey, il ne faut pas amener les gens Ă  faire pleurer le “Grand BĂ©bĂ©” de SĂ©bĂ©ninkoro hein !! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      Pour ce qui est de ces dĂ©magogues dĂ©guisĂ©s en religieux. LADJI n’a pas Ă  se faire de soucis, ils laisseront notre religion pour faire la politique comme tous ou c’est nous qui les tirerons par la queue pour les jeter hors du champs politique. INCH ALLAH !!!

      8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  14. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-ĂȘtre avec ces informations venues du grand marchĂ©, lĂ  oĂč on dit tout et n’importe quoi Ă  la fois !!! Vous rĂȘvez en plein midi !!!

  15. Laissez-nous tranquille avec les bĂȘtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre mĂ©tier mon cher !!!

  16. Il est temps que nous prenons conscience de la gravitĂ© de la situation et que nous arrĂȘtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le mĂȘme sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le rĂ©gime en place, et que vous arrĂȘtez de nous emmerder !!!

  17. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment prĂ©cis, la population n’a pas besoin d’ĂȘtre plus agitĂ©e que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous mĂȘme !!!

  18. Ces journalistes de merde nous portent la poissent Ă  chaque fois, nous ne pouvons jamais ĂȘtre tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  19. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  20. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le prĂ©sident de la rĂ©publique et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  21. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir crĂ©er une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’Ă©tonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  22. Nous n’avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d’Ă©couter vos conneries tous les jours !!!

  23. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont mĂȘme pas capable de nous donner de bonnes informations en temps rĂ©el, ils ne savent que dire du mal du rĂ©gime et de son entourage !!!

  24. Ce journaliste est un vĂ©ritable cochon, le nom appropriĂ© Ă  cet article est « Du coq Ă  l’ñme ». Il ne raconte rien de d’informatif, d’objectif et de constructif. La publication de ce genre d’article qui fait perdre au site sa crĂ©dibilitĂ© Puuuuuuufffffffff

    • Djenebou Sylla tu es vraiment tarĂ©e, depuis que tu es nĂ©e, tu n’as jamais vu un si bon article. quand un journaliste fait bien son travail, vous le criquez, c’est nul de votre part. espĂšce de pĂ© tas se!!!!!

  25. Ce journaliste est un vĂ©ritable cochon, le nom appropriĂ© Ă  cet article est « Du coq Ă  l’ñme ». Il ne raconte rien de d’informatif, d’objectif et de constructif. La publication de ce genre d’article qui fait perdre au site sa crĂ©dibilitĂ© Puuuuuuufffffffff

  26. Monsieur le journaliste, les leaders de la communautĂ© musulmane ne sont point des assoiffĂ©s de pouvoir. Les religieux ont la majeur partie dans l’Ă©lection d’IBK Ă  la magistrature suprĂȘme, les leaders musulman avait le choix de propulser le prĂ©sident du haut conseil au pouvoir. Alors ne remuions pas le couteaux dans la plaie.

  27. La politique et la religion sont deux chose trĂšs diffĂ©rent. Les religieux ne cherchent pas Ă  s’accaparer du pouvoir comme tente de faire croire l’auteur. Les religieux vont de tout leur possible pour apporter leur pierre Ă  l’Ă©difie.

  28. Cela n’a pas dĂ©butĂ© sous le rĂ©gime d’IBK, depuis trĂšs longtemps la population consomme cette idĂ©ologie. La mauvaise gĂ©rance des rĂ©gimes passĂ©s Ă  le plus pousser la population malienne Ă  ne plus faire confiance aux politiques. Le rĂ©gime d’IBK est un rĂ©gime trĂšs diversifiĂ© en particulier sur le plan religieux, car les religieux ont jouĂ© un rĂŽle trĂšs important dans l’élection d’IBK Ă  la magistrature suprĂȘme.

  29. Cet article est un article incitateur Ă  la haine, les journalistes apatride, de mauvaise foi et corrompus se permet de manipuler la conscient des pauvres citoyens avec des stupiditĂ©s de toute sorte. Ces journalistes crĂšve la faim la stabilitĂ© de leur pays importe peu le plus important Ă  leur yeux est de se remplir la poche avec des miettes, qui peuvent mĂȘme pas couvrit leurs dĂ©placements.

  30. IBK dans sa politique de gouvernance, je remarque qu’il ne se laisse manipuler par personne ni religieux, ni parti politique, ni association et tant d’autre. Cela est une bonne chose pour sa politique de gouvernance.IBK gouverne d’une maniĂšre Ă  ce qu’aucune religion, parti politique CMP et opposition et association personne ne se voit ignorer.

  31. Certes, la population malienne croire le plus aux religieux qu’aux politiques, mais la politique et la religion sont des domaines trĂšs diffĂ©rentes. Je pense que les religieux et les politiques doivent travailler ensemble car leurs objectifs plus ou moins commun restent la bonne marche du pays.

  32. Si les religieux s’aventurent Ă  se lancer dans la politique, je suis convaincue que la balance se penchera du cĂŽtĂ© de la politique. La population accordera plus d’importance aux politiques qu’aux religieux.

  33. Je pense qu’en matiĂšre de considĂ©ration la religion et le politique sont incomparable pas seulement au Mali mais partout dans le monde entier. La religion est la croyance en Dieu et la politique est la croyance en un ou des personnes qui finissent toujours par d’une maniĂšre ou d’une autre se trahit. Les leaders religieux doivent rester dans leur sphĂšre.

  34. Je pense que les leaders religieux maliens ne jouent pas pleinement leur rĂŽle. La politique est l’affaire de tous, mais la politique nuire gravement Ă  la religion. Les leaders religieux doivent mesurer leurs mots car la politique et la religions sont deux phĂ©nomĂšnes qui se contredise.

  35. Je ne sais pas ce que toi tu veux monsieur ? Le prĂ©sident relĂšve petit Ă  petit tous les dĂ©fis qui l’attendaient avec tout cela toi tu racontes des n’importes quoi. MĂȘme quant on prend seulement l’accord de paix, cela suffit. Merci IBK !!!

  36. Tous les maliens doivent avoir la mĂȘme mentalitĂ© comme monsieur le prĂ©sident de la rĂ©publique, c’est Ă  dire se baser sur notre objectif et laisser Ă  cĂŽtĂ© les petites confusions entre nous et nos sensibilitĂ©s religieuse tous Ă  cĂŽtĂ© et penser au Mali. Merci Ă  lui encore pour son dĂ©vouement pour la sĂ©curitĂ© de ce pays. Monsieur le journaliste SVP.

  37. Merci monsieur le prĂ©sident de la rĂ©publique vous ĂȘtes vraiment un sage, le clash entre les grandes personnalitĂ©s du pays est un signe d’ignorance. Il ne sert Ă  rien de s’entre-critiquer, c’est le Mali tout entier qui est sous menace. Mais avec tout cela ce journalisme pyromane continue avec ses diffamations.

  38. Ce sont nos journalistes qui poussent les gens Ă  aller dans l’erreur. Le journalisme ne veut pas dire de semer chaque fois la polĂ©mique, un journaliste doit ĂȘtre aussi un sensibilisateur, parce qu’avant tout il est un citoyen.

  39. Je prie nos hommes de mĂ©dias de ne toujours pas jouer seulement Ă  la pyromanie, notre pays est dans une situation critique, les polĂ©miques risquent de nous renvoyer dans le pire que nous l’avions pas vĂ©cu. Vive le Mali uni.

  40. Le Mali ne sera plus une marionnette des occidentaux et de leurs alliés hommes politiques parce que la population a decidé désormais de s'impliquer dans la gestion de leur pays dont en prémiÚre ligne les musulmans, l'homme trÚs politique réligieux dont vous parlez est le président du Haut Conseil Islamique du Mali qui a fait une analyse des faits selon sa compétence fondée sur le coran et les hadiths du prophÚte (PSL) comme d'autres l'ont fait en fonction d'autres compétences, son analyse peut ne pas etre par tout le monde mais il n'est pas la pour faire entendre ce que les occidentaux et les ennemis de l'islam veulent entendre

  41. Monsieur CissĂ© c’est votre 2Ăšme article comme cela sur ce sujet. Il faut mettre un peu d’eau dans ton vin. Notre pays veut la stabilitĂ© et du calme. IBK a parlĂ© pour donner ses avis et non pour accuser qui que ce soit.

  42. Monsieur CissĂ©, IBK n’a pas parlĂ© dans ce contexte donc il ne faut essayĂ© de transformer ses propos pour semer du dĂ©sordre. Il faut mettre fin Ă  ces dĂ©bats inutiles qui risquent d’amener une situation trĂšs difficile dans ce pays.

  43. Évitons la polĂ©mique sur ces sujets encore. Faisons tout pour ne pas crĂ©er une guerre religieuse au Mali sinon cela serait du chaos total. Pensons ensemble pour sauver le Mali !!!

  44. Notre pays n’a plus besoin de ces contradictions. Monsieur CissĂ© il ne faut pas te cacher derriĂšre les propos sage d’IBK pour aboyer. Il faut mettre fin Ă  ces polĂ©miques. C’est le Mali tout entier qui est sous menace et chacun est libre de pratiquer ses convictions et dans l’intĂ©rĂȘt du pays.

  45. Monsieur CissĂ© c’est toi qui est maudit, ceux sont des gens comme vous qui veulent crĂ©er une guerre religieuse au Mali. Que Dieu nous sauve de vos intentions.

  46. ” Les mosquĂ©es qui, en islam ne doivent servir qu’à la priĂšre, aujourd’hui sont devenues comme des ministĂšres oĂč se prĂ©pare la constitution d’un l’Etat islamique dĂ©jĂ  en marche”
.Bien vu mon frĂšre…..
    — mais n’oublie pas que IBK fait partie des gens qui ont favorisĂ© cette situation Ă  cause du pouvoir, rien que du pouvoir. C’est pour cette raison que les Thiam, Bah de Sabati et Haidara l’ont defiĂ© depuis hier soir sur les Antennes de la TĂ©lĂ©vision Cherifila qu’ils ne respecteront pas ” l’état d’urgence” dĂ©crĂ©tĂ©e par IBK. C’est ça la Rep. bananiĂšre installĂ©e au temps de ATT et aggravĂ©e de nos jours sous IBK. Un seul EXEMPLE.
    – Quand plus de 30 maliens meurent au cours d’une prĂȘche de Haidara en 2009 au stade Omnisports, aucune ouverture d’information judiciaire et Ă  plus forte raison poursuite ne fut engagĂ©e contre lui. Je vous dis ceci: dans un etat voyou, la justice aussi devient voyou.

  47. ” Les mosquĂ©es qui, en islam ne doivent servir qu’à la priĂšre, aujourd’hui sont devenues comme des ministĂšres oĂč se prĂ©pare la constitution d’un l’Etat islamique dĂ©jĂ  en marche”….bien vu mon frĂšre; mais n’oublie que IBK fait partie des gens qui ont favorisĂ© cette situation Ă  cause du pouvoir, rien que du pouvoir. C’est pour cette raison que les Thiam, Bah de Sabati et Haidara l’ont defiĂ© depuis hier soir sur les Antennes de la TĂ©lĂ©vision Cherifila qu’ils ne respecteront pas ” l’Ă©tat d’urgence” dĂ©crĂ©tĂ©e par IBK. C’est ça la Rep. bananiĂšre installĂ©e au temps de ATT et aggravĂ©e de nos jours sous IBK. Un seul EXEMPLE.
    – Quand plus de 30 maliens meurent au cours d’une prĂȘche de Haidara en 2009 au stade Omnisports, aucune ouverture d’information judiciaire et Ă  plus forte raison poursuite ne fut engagĂ©e contre lui. Je vous dis ceci: dans un etat voyou, la justice aussi devient voyou.

  48. Ces gens lĂ  s’appellent journalistes? Des ramassis venus de n’importe oĂč pour prĂ©tendre exercer un mĂ©tier noble dont ils n’atteignent mĂȘme pas la cheville. A temps normal, ils ne peuvent mĂȘme pas occuper un poste de planton dans un journal digne de ce nom.

  49. Dans un moment critique de notre jeune rĂ©publique,menacĂ©e par les jihadiste,toute dĂ©cision prĂ©sidentielle doit ĂȘtre marquĂ©e du saut de la rĂ©publique.
    En relevant Tessougue en ce moment,en bisbille avec un membre important de la communautĂ© jihadiste,le prĂ©sident n’encourage t’il pas cette communautĂ© Ă  croire Ă  son projet d’islamisation de notre nation?
    Au fait que reproche t’on a monsieur le procureur de la rĂ©publique?Sa sortie mĂ©diatique?Ses propos anti-islamiques?
    Mr Tessougue s’est exprimĂ© lors d’une session de la cour d’assises au cour de laquelle,il a jugĂ© opportun de dĂ©fendre la rĂ©publique contre les propos d’un membre de la communautĂ© jihadiste.
    A mon avis il a eu parfaitement raison de profiter de cette assise,Ă©minemment mĂ©diatique,pour dĂ©noncer les propos attentatoires Ă  l’intĂ©gritĂ© de la rĂ©publique.
    Le président de la république,dans la logique républicaine,se devait de le soutenir.
    Sa relÚve est un coup porté à la république.Et une victoire pour les islamistes.
    IBK est il un membre de cette confrérie pour agir ainsi?
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  50. Encore un article incitateur Ă  la haine. Quand est ce que vous allez savoir qu’on n’a pas intĂ©rĂȘt Ă  instaurer la guerre dans ce pays car c’est l’objectif de votre article.
    Vous vous engagez sur un terrai trĂšs dangereux qu’est la religion sans en mesurer les consĂ©quences.
    Les gens sont prĂȘts Ă  tout pour dĂ©fendre leurs divinitĂ©s alors ATTENTION!

  51. ” Cet homme religieux trĂšs politique est en train d’intimider un pouvoir dont le prĂ©sident, bien qu’aux abois, mesure le danger qui le guette”. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Intimider un président de la république?
    Certains journaleux de ce pays sont vraiment bĂȘte. Comme tu viens d’arriver de Jupiter tu saurais que contrairement Ă  vous qui n’attendez qu’un petit Ă©vĂšnement pour aboyer partout le chef de l’Ă©tat Ă©vite les rĂ©actions Ă  chaud pour Ă©viter de se tromper. Mais tu es trop idiot pour comprendre ça.

  52. Je pense c’est une erreur de la part de l’IMAM DICKO que nous respectons tous. En effet, aucun acte terroriste ne peut ĂȘtre justifiĂ© quelles qu’en soit les raisons. Ces actes sont de nature Ă  ternir l’image de L’ ISLAM qui est une religion de paix et d’amour et non de violence. C’est normal que le prĂ©sident en tant que premier citoyen ait une telle rĂ©action tout en dĂ©sapprouvant les propos du haut dignitaire Imam Dicko.

  53. Je suis offusquĂ© qu’un dignitaire religieux musulman de surcroĂźt DICKO soutienne les actes odieux et barbares des terroristes. C’est une insulte non seulement pour l’opinion nationale et mĂȘme pour nous musulmans. Les actions terroristes ne sauraient justifier une quelconque colĂšre de Dieu car le bon DIEU nous le dit le jugement lui revient et non aux hommes. Et le prĂ©sident fait bien de reprouver cette dĂ©claration.

  54. A mon avis, je pense que la dĂ©claration de l’Imam Ă  propos de l’attaque terroriste du RADISSON n’était pas assez sage de sa part car aucun fait et geste ne saurait justifier les actes barbares et lĂąches au nom de l’Islam. En effet, Dieu n’aurait pas besoin d’aucun ĂȘtre pĂ©cheur pour faire son chĂątiment. J’estime que le prĂ©sident ne pouvait qu’éprouver cela en sens qu’au moment oĂč tout le monde entier est confrontĂ© Ă  ce phĂ©nomĂšne, il est important de soigner son langage afin de faire face Ă  ce flĂ©au mondial.

  55. En de telle situation, il faut faire beaucoup attention aux propos que l’on devrait tenir. En effet, la rĂ©action du chef d’Etat face Ă  la dĂ©claration de l’imam Dicko sur l’attaque du Radisson est clair et sage. Et je pense que l’Imam a manquĂ© de sagesse et c’est regrettable pour un haut dignitaire Ă  la crampe de Dicko.

  56. IBK ne “s’adosse” que sur le peuple sans aucune distinction religieuse comme tu veux le faire croire.
    Nous sommes dans un laĂŻc et par consĂ©quent on ne saurait violer les principes dĂ©mocratiques en introduisant les principes d’une quelconque religion dans la gestion de la vie politique au profil des autres.

  57. Au vue de tous les actes terroristes menĂ©s partout dans le monde et particulier le Mali, je pense que les discours des uns et des autres devraient ĂȘtre pleins de sagesse car aucun acte quel qu’en soit les raisons ne saurait justifier ces barbaries. En effet, la rĂ©action de l’Imam Dicko sur les attaques du Radisson manquait de sagesse sous prĂ©texte que cela est un chĂątiment de Dieu. J’estime que Dieu ne saurait chĂątier un peuple par l’intermĂ©diaire des hommes aussi pĂ©cheurs que nous autres. Et en ce moment oĂč le monde s’unit pour lutter contre ce flĂ©au mondial, la rĂ©action du prĂ©sident Ă  ce sujet ne m’étonne guĂšre.

  58. “Un prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  qui tout Ă©chappe, un chef de la magistrature suprĂȘme qui ne sait plus oĂč donner de la tĂȘte”. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡
    Je dirai plutĂŽt que c’est toi qui divagues dans ce que je n’oserai pas qualifier d’article.
    Ce n’est pas parce qu’il y a des supposĂ©s liens entre le prĂ©sident de la rĂ©publique et l’Imam Dicko qu’il va rester passif et le laisser semer le dĂ©sordre dans notre pays. Si IBK dit qu’il reprouve les paroles de Dicko pourquoi crĂ©er la polĂ©mique gratuite.

  59. “Un prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  qui tout Ă©chappe, un chef de la magistrature suprĂȘme qui ne sait plus oĂč donner de la tĂȘte.”
    Pensez-vous que si tout Ă©chappait au prĂ©sident nous serions ĂȘtre ici vous et moi ❓ ❓ ❓ ❓
    Mon Ɠil ❗ ❗ ❗ ❗ ❗
    Je pense que les journalistes de ce pays ont optĂ© pour le dĂ©nigrement et la diffamation dans ce pays au lieu de nous informer. C’est vrai dommage đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„

  60. ” Nous comprenons bien cette libertĂ© de gestion cultuelle, dans un Etat, qui ne tient qu’à ces guides Ă©lecteurs et religieux.”
    Je suis dĂ©solĂ© mon cher ABC ! 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Un Etat ne saurait tenir que sur un groupuscule de personnes soit disant religieux que sais-je encore.
    Revenez sur terre trÚs cher car nous ne sommes pas dans un régime anarchiste.

  61. “Mais bravo Ă  son Excellence Ibrahim Boubacar Keita qui a remis cet homme religieux trĂšs politique dans ses petits souliers.”
    Cher journaleux de pacotille,ne crĂ©ez pas de problĂšmes lĂ  oĂč il n’y en a pas.
    Le prĂ©sident est simplement venu recadrer ce dĂ©bat entre l’Imam et le procureur car lorsque quelque chose ne va pas dans un pays,c’est le prĂ©sident qui reste le dernier recours.

  62. Nous ne sommes pas dans un pays islamique. Il ne peut donc pas avoir une quelconque volontĂ© d’application de la Charia. OĂč mettrons nous donc la dĂ©mocratie et ses principes.
    Vous( les journalistes) avez pour cure-dent RELIGION; toujours religion et vous risquez de mettre le feu Ă  ce pays alors faites gaffe Ă  vos insinuations mensongĂšres.

  63. Mon TrĂšs cher ABC, l’heure n’est pas au discours incitateur Ă  la rĂ©volte. Je pense que les religieux doivent jouer un rĂŽle de rĂ©gulateur entre les politiques et la population et d’ingĂ©rence dans la politique au risque de perdre leur crĂ©dibilitĂ© aux yeux de la population.

  64. Les religieux musulmans avant d’ĂȘtre des religieux sont avant tout des citoyens de ce pays et ils ont le droit de participer Ă  la vie politique de leur pays.
    Et dans cette affaire concernant l’Imam Dicko et le procureur TĂ©ssouguĂ© il n’a jamais Ă©tĂ© question de soutien Ă  IBK

  65. “Mais nous sommes rassurĂ©s de voir le prĂ©sident Ibrahim Boubacar Keita se dĂ©marquer de son ami religieux trĂšs politique.”
    Le prĂ©sident IBK ne s’est dĂ©marquĂ© de personne.
    Il a tout simplement fait ce qu’il devait faire pour l’image de notre pays.
    N’essayez pas de mettre le mal partout…

  66. “Un prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  qui tout Ă©chappe, un chef de la magistrature suprĂȘme qui ne sait plus oĂč donner de la tĂȘte.” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    BLA BLA BLA 😆 😆 😆
    Le président IBK est à sont poste le tient bien.
    Mais un bon chef d’exĂ©cutif ne peut pas se mettre Ă  bavarder dans le vide.
    C’est pourquoi il laisse les gens faire pour agir au moment opportun.

  67. “IBK s’est adossĂ© Ă  ces Ă©lecteurs religieux, qui non plus, ne lui ont pas encore dit la vĂ©ritĂ© : Ils veulent l’application de la Charia”
    Mon cher ABC, au cas ou vous semblez ignorer, je vous informe que le Mali est un pays LAÏC. L’ application de la charia n’est pas l’intention ni aujourd’hui ni demain de ces Ă©lecteurs religieux dont vous parlez. Donc de grĂące, veuillez arrĂȘter vos interprĂ©tations fallacieuses.

  68. Ce n’est pas parce que tu es ami Ă  quelqu’un que ce dernier pourra se permettre de mettre Ă  mal la cohĂ©sion sociale impunĂ©ment. Personne d’intelligents ne cautionne les agissements des terroristes et par consĂ©quent ce n’est pas le prĂ©sident de la rĂ©publique qui va le faire.

  69. Avec de tels journalistes,ce n’est pas du tout Ă©vident que la cohĂ©sion sociale soit une rĂ©alitĂ© dans notre pays.
    Ce ABC cherche à tout prix à classifier les maliens en dénigrant une catégorie selon sa religion.
    Nos compatriotes doivent faire trĂšs attention pour Ă©viter les piĂšges des personnes comme ce journaleux.

  70. “IBK dit avoir reprouvĂ© les dĂ©clarations de son ami religieux trĂšs politique aprĂšs l’horreur que les terroristes ont commise au Radisson Blu”. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Encore un journaleux de merde qui veut semer le flou dans l’esprit des gens. 👿 👿 👿 👿
    L’Imam Dicko Ă©tait dans le faux et le prĂ©sident IBK a reprouvĂ© ces propos dĂ©placĂ©s alors pourquoi vouloir faire douter les gens sur ce fait Ă  travers ce torchon?

  71. “Dans leur dernier attroupement Ă  la grande mosquĂ©e de Bamako”
    Ce bout de phrase phrase me laisse savoir que ce journaliste est vraiment un incitateur Ă  la haine.
    Sinon comment pouvez qualifier une rencontre de personnes d’attroupement?
    ArrĂȘtez de publier ce genre d’article sinon vous risquez de crĂ©er la haine entre les maliens.

  72. ” Il est impĂ©ratif que des dispositions soient prises pour Ă©tendre un meilleur suivi lors des prĂȘches. Nous comprenons bien cette libertĂ© de gestion cultuelle, dans un Etat, qui ne tient qu’à ces guides Ă©lecteurs et religieux.” 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Malade! Nous sommes dans un pays LAÏC et par consĂ©quent aucune autoritĂ© ne saurait accorder plus d’importance Ă  une quelconque religion au dĂ©triment d’une autre encore moins appliquer sa vision Ă  tous les citoyens qui n’ont forcement pas les mĂȘmes croyances.

  73. Mon cher ABC, je pense que vous faites une fausse analyse sur la gestion du prĂ©sident dont vous trouvez que tout lui semble Ă©chapper. Jusque lĂ , le prĂ©sident conduit bien le navire Malien et je suis convaincu qu’il rĂ©ussira la mission que son peuple lui Ă  confier.

  74. En aucun cas les religieux ne peuvent ĂȘtre dans l’arĂšne politique dans notre pays car chacun a un rĂŽle bien dĂ©fini.
    Le prĂ©sident IBK ne peut aussi en aucun cas se laisser manipuler par des hommes religieux car c’est lui le prĂ©sident de tous les maliens,mĂȘme le chef religieux
    ArrĂȘtez donc de crĂ©er la confusion partout

  75. Cher ABC,le malien n’a pas en ce moment besoin de discours comme le vĂŽtre.
    Ce sont des discours divisionnistes et notre pays veux en ce moment l’union de tous ses fils.
    La Mali est pays à majorité musulmane et certains propos contre cette communauté pourraient créer des problÚmes.

  76. Le président IBK a toujours bien tenu le contrÎle de ce pays.
    C’est parce qu’il est un homme sage qu’il analyse toutes les situation avant de se prononcer.
    Ne pensez pas que cela est un signe de faiblesse.

  77. Cher ABC,votre analyse vous envoie sur un terrain qui n’est pas du tout bon.
    Le terme “musulman”qui revient trop dans votre article n’est pas du tout fait pour arranger les choses dans un pays comme le Mali.
    Alors réfléchissez deux fois.

  78. Le terrorisme doit ĂȘtre combattu avec la conjugaison de toutes les nations car nul n’est Ă  l’abri. Ils sont contre tout enseignement islamique donc l’imam doit se ressaisir et Ă©viter ces genres de sorties car cela ternir l’image de nos guide

  79. Le prĂ©sident IBK sait trĂšs bien notre pays est laĂŻc et donc il n’acceptera jamais d’instaurer la charia. Jusque-lĂ  il est au commande de notre pays et bien conscient de ce que le peuple malien attend de lui.

  80. Tout homme peut se tromper. Je pense que l’Imam saurait mesurĂ© la portĂ©e de son message car le terroriste n’ont aucun droit d’ĂŽter des vies quelque soit leur motivation

  81. IBK ne laisse pas le pays dans les mains des religieux cela est exagĂ©ration de votre CissĂ©. C’est plutĂŽt les journalistes qui en font trop avec vos articles diffamatoires

  82. Les djihadistes veulent crĂ©er une barriĂšre entre les Ă©tats islamiques et les autres pays. Ils se disent musulmans extrĂ©mistes. C’est un problĂšme Ă  traiter avec rĂ©flexion. L’imam s’est trop de dĂ©bat et nous ne devons pas reprocher cela Ă  IBK parce qu’il les coutoie.

  83. la charia ne peut pas remplacer lois rĂ©gissant la justice. celle ci est une loi musulmane et non politique donc nous demandons de preuve d’intelligence dans vos articles Mr CissĂ© au risque d’ĂȘtre hors sujet

  84. Nous devons lire assez au lieu de faire du civisme car la religion est trĂšs importante dans la vie d’une sociĂ©tĂ© car les religieux apaisent les tensions et incarnent la sagesse et aussi un rĂŽle d’éclaireur or une sociĂ©tĂ© sans Ă©claireur est vouĂ©e d’avance Ă  l’échec.

    • C’est ce rĂŽle d’Ă©claireurs qu’on leur demande en lieu et place de l’obscurantisme qu’ils prĂŽnent ! 💡

  85. La politique responsabilise la sociĂ©tĂ© et la religion incarne la spiritualitĂ© des individus donc IBK a initiĂ© la concertation des religieux pour bĂ©nĂ©ficier de leur conseil. Nos guides sont des rĂ©fĂ©rences et ils sont beaucoup Ă©coutĂ©s. Ne cherchez pas crĂ©er d’autres histoires Monsieur le journaliste.

  86. La religion ne transforme pas les hommes en criminels, mais ce sont les criminels qui utilisent la religion comme alibi de leur soif de pouvoir

  87. Comme le dit ma maman : « la religion n’est pas compatible avec la science » pour dire aussi que la religion n’est pas compatible avec la politique mais ont des points en commun tel le bien-ĂȘtre de la population

  88. LADJI BOURAMA a beau multiplier les bĂȘtises, il est dans son rĂŽle, ce qui n’est pas le cas de ces dangereux opportunistes qui sont prĂȘts Ă  faire peser la menace la plus grave de ces derniers temps (terrorisme islamique) sur la Nation Malienne dans le seul but de se faire une place sur l’Ă©chiquier politique..

    Avec ces malhonnĂȘtes leaders religieux, les mettre dans leurs petits souliers ne suffit pas. Puisqu’ils n’ont aucun sens du devoir et de l’honneur il va falloir qu’on les fasse taire par tous les moyens. On les entend sur tout sauf le religieux.

    Depuis que ces pĂ©dophiles ont rĂ©ussi Ă  remplir un stade au nom de leur droit de sauter des gamines de 14 ans sans les marier lĂ©galement devant les lois de la RĂ©publique, ils ne cessent de d’accentuer le pĂ©ril sur l’État.

    Ce Mahmoud DICKO est la premiĂšre personnalitĂ© du pays Ă  se prononcer sur le putsch du fameux CNDERRIÈRE des toxicomanes de KATI Ă  un moment oĂč l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur de la Nation Ă©tait plus que jamais menacĂ©. À l’entendre c’est son aval qu’ils ont sollicitĂ© pour ensuite s’aventurer…

    C’est encore ce mĂȘme Mahmoud DICKO, pour ramer dans le mĂȘme sens que les droguĂ©s de Kati a encore rempli ledit stade pour paraĂźt-il porter son soutien Ă  Cheikh Modibo DIARRA et le mettre en conflit avec DJONCOUNDA. La suite on la connait…..

    LE MIEUX EST QUE LES AUTORITÉS FASSENT TAIRE CES DANGEREUX DÉMAGOGUES AVANT QUE LES DÉGÂTS NE COMMENCENT SINON ….SINON …..

    • Je retrouve un yugubanĂ© lucide 😆 😆 😆 😆 😆
      Il ne faut jamais rĂ©agir avant nous, c’est injuste de votre part. 😆 😆 😆

      • Je t’ai dit que je n’ai rien Ă  faire et j’ai beaucoup plus que ce qu’il me faut pour passer la journĂ©e Ă  accabler votre hĂ©ros ( le ventru et sa famille) ! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.