Ecoles de santé : Les étudiants s’insurgent contre les promoteurs

Les étudiants des écoles santé observent une grève de 72 h depuis ce 14 novembre 2016.

0

Les étudiants des écoles santé observent une grève de 72 h depuis ce 14 novembre 2016. A l’origine de ce débrayage la non-satisfaction de leur demande d’organisation des examens de fin d’année.

Les étudiants avaient annoncé cette grève le samedi 12 novembre 2016 lors d’une conférence de presse à Maison des étudiants. Selon les grévistes, le passage à l’offensive intervient après plusieurs semaines d’intenses négociations avec les promoteurs d’école de santé.

Selon Seydou Sangaré, président des élèves et étudiants des écoles de santé, les promoteurs refusent d’organiser les examens de fin d’année pour non-paiement de frais de scolarité qui s’élève à 350 000 F CFA par étudiant. A part quelques-uns, dit-il, tous les étudiants ont payé les frais de scolarité.

“Nous voulons montrer aux gens que les étudiants des écoles de santé souffrent énormément. C’est pourquoi nous avons déposé un préavis de grève dans toutes les structures : ministère de l’Education, gouvernorat, Primature. Nous sommes en règle pourquoi le retard des examens ?”, s’interroge Mohamed Diallo, un étudiant. Il ajoute : “Le gouvernement est au courant. Il ne se soucie de pas de nous”.  

Pour  Ibrahim Kontao, secrétaire administratif du bureau de coordination de l’AEEM, c’est une mauvaise volonté de la part des promoteurs à l’endroit des étudiants des écoles de santé. Et le gouvernement doit prendre sa responsabilité avant qu’il ne soit trop tard.

Adama Diabaté

Stagiaire

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER