Enseignement supérieur et Recherche Scientifique : Le Snesup débute sa grève illimitée à partir d’aujourd’hui

0

Le Syndicat national de l’Enseignement du Supérieur (SNESUP) débute sa grève illimitée annoncée, à partir de ce mardi 26 octobre 2021. La grève a été confirmée hier, lundi, par le secrétaire général du SNESUP, Pr. Abdou Mallé. C’est suite à la réunion extraordinaire du CEN-SNESUP avec les secrétaires généreux des comités le 16 octobre dernier qu’il a été autorisé la poursuite de la grève illimitée et la poursuite des préparatifs du congrès du SNESUP.

En effet, cette grève illimitée est la suite logique des deux grèves de 5 jours, courant mois d’août 2021. Il s’agit des grèves du lundi 4 au vendredi 8 octobre, et du lundi 11 au vendredi 15 octobre 2021. Le but de cette grève illimitée, selon le SNESUP, est d’amener, d’obliger le gouvernement malien à appliquer immédiatement les accords contenus dans le Procès Verbal (PV) de conciliation du 26 août 2021 entre le gouvernement et le SNESUP. Le CEN-SNESUP s’indigne, entre autres, contre le retard dans la mise en œuvre du procès verbal de conciliation du 7 janvier 2021 ; la lenteur dans la mise en œuvre du rapport du 6 mai 2021 de la commission technique de relecture du statut des enseignants chercheurs et de son décret d’application ; la non application de la prime enseignants de recherche conformément à l’article 34 du décret n°2017-0850P-RM du 09 octobre 2017 fixant les modalités d’applications du statut des chercheurs ; le retard chronique dans le paiement des arriérés d’heures et des frais des tâches liées aux examens supplémentaires; le blocage artificiel au secrétariat général du gouvernement de l’ordonnance sur les deux nouvelles grilles indiciaires planchers 755 et 850 et plafonds 1555 et 1650 et l’augmentation de 02 ans de l’âge de départ à la retraite pour les enseignants chercheurs seniors et du décret d’application relu du statut des enseignants chercheurs. Hadama B. Fofana le blocage artificiel au secrétariat général du gouvernement de l’ordonnance sur les deux nouvelles grilles indiciaires planchers 755 et 850 et plafonds 1555 et 1650 et l’augmentation de 02 ans de l’âge de départ à la retraite pour les enseignants chercheurs seniors et du décret d’application relu du statut des enseignants chercheurs. Hadama B. Fofana le blocage artificiel au secrétariat général du gouvernement de l’ordonnance sur les deux nouvelles grilles indiciaires planchers 755 et 850 et plafonds 1555 et 1650 et l’augmentation de 02 ans de l’âge de départ à la retraite pour les enseignants chercheurs seniors et du décret d’application relu du statut des enseignants chercheurs.

Hadama B. Fofana

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here