CENOU : Un changement de siège s’impose 

0

Si la majorité des étudiants que nous avons rencontrés, lors de notre passage au Centre National des Œuvres Universitaire (CENOU) le vendredi 17 novembre 2011, ont apprécié à l’unanimité les services offerts par ledit Centre, nombreux sont ceux qui réclament un nouveau siège digne de ce nom.

Crée en 2001, le CENOU a pour mission, entre autres, la gestion des bourses et aides sociales, la gestion des résidences et des restaurants universitaires et, aussi, celle du transport des étudiants du Mali.

Aujourd’hui, le CENOU a su bien remplir ses mission fondamentales qui sont ,entre autres : assurer ou faire assurer la gestion des prestations à fournir aux étudiants en matière de logement, de restauration et de transport ; participer à la prise en charge des problèmes sanitaires et sociaux des étudiants bénéficiaires des œuvres universitaires ;  gérer les infrastructures sportives et culturelles des établissements publics d’enseignement supérieur ; contribuer à l’organisation des activités sportives, sociales et culturelles des étudiants ; gérer les bourses et les aides sociales accordées aux étudiants inscrits au Mali ; donner aux étudiants toutes les informations utiles sur les conditions de vie et d’études ; faciliter la prise en charge des étudiants dans le cadre de leur mobilité en application des Conventions inter universitaires ; effectuer ou faire effectuer toutes études relatives aux œuvres universitaires.

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt : cet établissement public à caractère administratif est aujourd’hui confronté à un problème récurrent d’un local digne (le CENOU est en location à Daoudabougou, derrière le Lycée Kankou Moussa). Cette structure qui a été incendié à cause d’un problème électrique gère des milliards ainsi que le dossier des milliers d’étudiants.
Est-ce que les autorités doivent fermer les yeux en attendant l’arrivée d’un troisième dégât ? Grâce aux efforts des responsables de cette structure, le CENOU est aujourd’hui une référence dans la Sous-région. Cette marque de confiance lui a valu la visite de la Directrice du COUS-UAC du Bénin (Centre des Œuvres Universitaires et Sociales de l’Université d’Abomey-Calavi), Mme Sofiatou B. Onifadé.

Autant dire que si au niveau de ses prestations, le CENOU fait la fierté du Mali, il n’en est pas de même au niveau de l’image que nous donne son siège. Il urge donc que nos plus hautes autorités pensent à trouver, pourquoi pas, un siège flambant neuf à cette structure qui est l’une de nos vitrines universitaires.
Mamadou DIALLO «Mass»   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER