DIARRA, tête de liste URD : Un administrateur de classe exceptionnelle pour faire prospérer la commune de Kalaban-Coro

C’est l’administrateur de classe exceptionnelle, Sékou Diarra, qui conduit la liste de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) dans la conquête de la mairie de Kalaban-Coro.

1

C’est l’administrateur de classe exceptionnelle, Sékou Diarra, qui conduit la liste de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) dans la conquête de la mairie de Kalaban-Coro. Conscient que la gestion d’une commune se base sur trois secteurs essentiels que sont : la Santé, l’Education et l’Hydraulique, Sékou Diarra, jure la main sur le cœur, une fois élu maire, de faire prospérer la commune rurale de Kalaban-coro.

Les 37 personnes qui composent la liste de l’URD sont connues non seulement pour leur intégrité mais aussi pour avoir toujours participé aux actions de développement de la commune rurale de Kalaban-coro. En s’engageant pour leur commune, chacun des candidats veut apporter son expérience pour bâtir une commune forte et respectée. A les en croire, la Commune rurale de Kalaban-coro est leur fierté et leur raison de se battre pour un mieux-être des habitants. Leur porte étendard, Sékou Diarra, un ancien Préfet, est très connu pour sa participation active dans les associations de développement de la Commune. «Tout ce qui concerne le développement de ma commune et le bien être de mes concitoyens me concerne et je suis très motivé pour cette cause», nous a-t-il indiqué.

En se portant candidat, M. Diarra s’engage, une fois élu maire, d’apporter le changement, le renouveau, la vitalité, le dynamisme et l’espérance dans cette  commune du cercle de Kati. Bref, il se veut la solution à tous les problèmes qui minent le développement de Kalaban-Coro. L’ancien Préfet et ses camarades promettent d’élaborer un système de gestion plus rentable pour l’ensemble des marchés de la commune rurale de Kalaban-coro. La tête de liste assure que leur programme vise à redynamiser tous les secteurs d’intervention de la mairie et instaurer les activités culturelles et sportives dans la commune, notamment au niveau des établissements scolaires. «Mon engagement dans l’arène politique traduit ma détermination à relever des défis comme assainir la commune et instaurer un système de relèvement économique pour les jeunes et les femmes», assure M.Diarra.

En termes d’actions, M. Diarra souhaite redynamiser les services comme la voirie municipale et multiplier les caniveaux dans la commune rurale de Kalaban-coro. «Nous sommes aussi conscients de la nécessité de responsabiliser la population, notamment les jeunes et les femmes, pour l’assainissement et l’embellissement de Kalaban-coro », a indiqué M.Diarra

Dans le programme de société des candidats, les candidats URD entendent impliquer toutes les filles et fils de la Commune Kalaban-Coro dans la gestion et les prises de décisions. Une place prépondérante sera réservée aux femmes et aux jeunes, véritables leviers pour le développement communal.

Et le projet de société de l’URD porte sur tous les volets de développement que sont, entre autres, l’Education, la Santé, l’Assainissement, les infrastructures, la sécurité et l’emploi des jeunes. Tous les secteurs du développement économique, socioculturel et sportif de la commune de Kalaban sont donc balisés comme une vision politique claire et réaliste !

En tout cas, le porte flambeau de l’URD, Sékou Diarra, promet une fois élu maire, de chercher des voies et moyens pour le développement de Kalaban-coro. L’ancien Préfet entend également jouir de ses relations et de son carnet d’adresse combien riche pour faire prospérer Kalaban-coro et l’ouvrir sur la sous-région, l’Europe, l’Asie voire le monde entier.

Aliou Agmour

============

Elections communales 2016 : Les candidats  de l’Alliance CNID-FYT /RPDM/SADI à la reconquête de la Mairie en commune VI

La  salle de conférence de la section du CNID-FYT a abrité une conférence de presse. Le but de la rencontre, pour les candidats,   était de présenter leurs programmes aux hommes de média  pour les élections communales du 20 Novembre 2016.  Au cours des échanges, les candidats ont donné leurs perspectives sur la commune tout en rassurant de satisfaire les besoins de la population. Présidée par la tête de liste Ahamadou A. Touré, il était entouré par Mme Sidibé Fatima Tall  Et Dramane Coulibaly du RPDM.

« Une fois élu, je voudrais qu’on aille vite et même très vite par ce que les besoins sont énormes et nos populations   désespèrent », a laissé entendre Ahamadou A. Touré, qui est la  tête de liste Cnid-Sadi-Rpdm et association APM. Il rassure que c’est avec méthode et organisation que la flamme de l’espoir sera rallumée auprès des populations de la commune VI. La gouvernance sera participative avec plus de responsabilités déléguées aux adjoints au maire, aux mairies annexes et chefs de quartier, indique-t-il. « Le maire n’est rien si ses adjoints et chefs de quartier ne sont pas forts. Nos réformes à venir iront dans ce sens », souligne Ahamadou A. Touré. Il entend s’appuyer sur l’ensemble du Conseil  municipal, sans considération politique aucune, les anciens dirigeants de la ville, les sages et notables pour amorcer la modernisation de la commune VI.  A ce titre, le slogan est : «  Faire la politique autrement pour un changement positif »

La vision de cet ingénieur en génie commercial, ayant fait ses études en Tunisie, porte sur les secteurs à savoir :

Emploi et entreprenariat jeune

Dans son projet communal, M. Touré offre une place de choix à la jeunesse de sa commune à travers une éducation de qualité et l’apprentissage de métier et la formation de qualité pour que nos enfants soient des citoyens producteurs, à travers la création massive d’emplois adaptés à nos besoins et réalités, cela constitue le meilleur moyen pour combattre le chômage des jeunes tout en réduisant le grand banditisme et le radicalisme de nos enfants et assure la sécurité et la quiétude dans nos quartiers etc…

Pour l’assainissement et l’hygiène publique

Amadou A .Touré annonce un programme d’urgence pour l’assainissement de la commune VI dénommée opération «  Guerre contre  l’insalubrité ». L’objectif de cette opération est de faire de sa commune la plus propre et la plus attrayante du District de Bamako en cette veille du Sommet Afrique France. Dès  son élection à la tête  de la mairie,  Ahmadou A. Touré promet de travailler avec tous les GIE locaux en renforçant leur capacité en moyen technique ; de renforcer la coopération entre la mairie, les autorités compétentes et les services techniques qui s’occupent des questions d’assainissement et de l’environnement pour dégager des stratégies innovantes pour l’assainissement en engrais.

L’entretien courant et la rénovation des caniveaux pour éviter les inondations font partie de ses priorités.

Sport et culture

Ahamadou A. Touré entend développer la politique sportive toutes disciplines confondues dans la commune VI pour l’épanouissement de la jeunesse   à travers des journées sportives et culturelles pour mieux détecter les talents et les mettre en valeur. Mais aussi de regrouper les artistes et les hommes de cultures résidants dans sa circonscription pour faire sortir un plan cohérent  et harmonieux pour l’essor culturel de la commune.

Gestion domaines et logement

Il entend aider les populations à réduire les coûts de loyers dans la commune à travers des campagnes de sensibilisation et de plaidoyers à l’endroit des propriétaires des maisons  et les agences immobilières. Et aussi de promouvoir l’accès au logement en donnant des terrains constructibles, autant que possible viabilisés.

Plan économique

M. Touré compte faire un diagnostic pour déterminer les équipements marchant et dégager les axes stratégiques qui peuvent engendrer  des rentrées d’argent pour la commune à travers divers taxes et tout cela dans la plus grande transparence et une collaboration étroite avec la population.

Entre autres, la sécurité, le développement socio-sanitaire, le commerce, l’artisanat, le transport, la nouvelle technologie de l’information et de la communication, la contribution des femmes dans le développement économique et social de la commune, le  ré profilage et le rechargement des voies autrement dit l’aménagement du territoire font partie de de son projet municipal. Pour   la réalisation de cet ambitieux projet,  M. Touré et son équipe  exhortent les populations de la commune  VI à voter massivement ce dimanche 20 Novembre pour  l’alliance (CNID-FYT/ RPDM/SADI) au bénéfice d’une commune émergente.

Abdramane Samaké

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.