Élections communales du 20 novembre : Le spectre d’un faible taux de participation plane sur le scrutin

0

Dimanche prochain, 20 novembre 2016, les Maliens sont appelés à élire les nouveaux conseillers de nos collectivités décentralisées. Mais, force est de constater que le spectre d’un très faible taux de participation plane sur ce scrutin de proximité, surtout si l’on se réfère à la morosité des deux semaines de campagne.

«Nous en avons marre des politiciens et nous sommes déçus de leur comportement…Je ne me déplacerai pas pour aller voter pour personne…» ! Ce ras-le-bol d’un auditeur de la Radio Donko est un sentiment partagé par plusieurs personnes. Il démontre à suffisance que la menace d’un faible taux de participation sur le scrutin est réelle.

D’une manière générale, les Maliens sont visiblement très déçus du comportement de certains hommes politiques. «Je ne comprends pas l’attitude de nos hommes politiques qui laissent à désirer. Comment comprendre ces alliances contre nature et de la honte comme RPM-URD, Parena-RPM ? Et on nous demande de sortir pour voter pour ce genre d’alliances. Je refuse et on en a marre des politiciens», a laissé entendre Vieux Diallo un commerçant.

Sans compter l’insécurité grandissante un peu partout dans le pays et un bilan peu reluisant des équipes sortantes qui ne plaident pas en faveur d’une forte mobilisation.  On se rappelle, si les Maliens sont sortis massivement pour les présidentielles de 2013 (avec plus 77 %, un record dans la sous-région et en Afrique), la mobilisation a baissé avec un peu plus de 15 % aux législatives.

La morosité des deux semaines de campagne de ces communales 2016 risquerait de faire encore baisser le taux de participation à un scrutin plusieurs fois reporté.

Force est de reconnaitre qu’une menace sérieux de faible taux de participation plane sur ce scrutin du 20 novembre 2016 qui se tient sept ans après les derniers scrutins communaux dans un pays en proie à une grave crise sécuritaire.

Aliou Touré        

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER