Mali/Commune IV : après l’arrestation de deux personnes par la justice, les partisans de la liste Yéléma dénoncent un acharnement

6

Deux personnes arrêtées et écrouées à la Maison d’Arrêt Central de Bamako et cinq autres sous le coup d’un mandat de dépôt, c’est le triste sort réservé aux  partisans de la liste Yéléma en Commune IV. Ceux-ci dénoncent un acharnement judiciaire.

Les esprits s’échauffent en Commune IV du district de Bamako. Et pour cause, deux  membres au moins  de la brigade de veille mise en place par les jeunes proches de la liste Yéléma ont été  mis sous mandat de dépôt par la justice. Et cela, dit-on,  en vertu d’une plainte déposée par Hamady Sangaré dit Zé, candidat de la liste UDD-PSDA auprès du Tribunal de grande Instance de la Commune IV.

C’est ce qu’apprend auprès des sources proches de la liste Yéléma, qui selon les chiffres publiés par le ministre de l’Administration Territoriale a remporté le second tour des élections législatives en Commune IV avec plus de 59% des voix.

Selon des sources judiciaires les personnes arrêtées ont été inculpées pour « enlèvement et séquestration ». Ces différentes arrestations suscitent l’indignation et l’émoi auprès des partisans de la liste Yéléma, qui crient à un acharnement judiciaire. Ils affirment ne pas se laisser faire et appellent à la libération immédiate des personnes arrêtées.

Les faits

Tout est parti du dimanche 19 avril, le jour du 2e tour du scrutin, où trois membres de la brigade de veille mise en place par les jeunes proches de la liste Yéléma pour s’assurer le bon déroulement des élections. C’est dans ce cadre que trois d’entre eux ont surpris au centre Aminata Diop de Lafiabougou, Moussa Kéïta dit Bossi, un proche de Hamady Sangaré, avec des cartes d’électeur d’autrui. C’est ainsi qu’ils ont alerté les agents de la garde nationale en faction devant la cour de l’école, qui n’ont pas bronché.

Face au refus de ceux-ci d’intervenir, les jeunes de la brigade de veille ont conduit le nommé Moussa Kéïta au commissariat du 5e arrondissement.  Après des interrogatoires, la police a libéré  le nommé Bossi et gardé à vue les autres. « Il a fallu l’intervention du directeur national de la Police pour que le Commissariat les  relâche », rapportent des sources concordantes proches de la liste Yéléma.

Cette libération n’était en réalité que le calme avant la tempête. Puisque quelques jours après, ils ont été de nouveau interpellés par la Police et amené devant le Tribunal pour audition. Le magistrat en charge du dossier a décidé de les mettre sous mandat de dépôt.

Les personnes inculpées, selon nos sources,  ont été écoutées en l’absence d’un avocat. Ce qui assure-t-on constitue une violation de leur droit. « Tout est parti très vite. Les inculpés n’ont même pas fait 30 minutes au Tribunal avant d’être déférés à la Prison. On dirait que le procès-verbal était pré rempli », s’étonne une source  proche du dossier.

Il faut rappeler que Moussa MARA et Assane SIDIBE, candidats sur la liste Yéléma n’ont pas encore réagi. Ils attendent selon nos informations la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle pour se prononcer sur le sujet.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. En tout etat de cause M. MOUSSA MARA, a sacrifié des cadres militaires et civiles maliens lors de sa visite à Kidal. Je sais que sa visite n’etait pas controversée puisqu’à l’Assemblee Nationale il l’avait dit et l’a fait avec l’accord d’IBK. Cette mission outre les FAMAs, il y avait plusieurs Ministres du gvt. La delegation est parti de l’aeroport pour les regions du nord . Après le scandale de Kidal, avons assisté à son retour à l’aeroport où il a été accueilli en heros , escorté jusqu’à la residence d’IBK à Sebenicoro. Ils (IBK-MARA) ont tenu des discours guerriers . Imputer cette responsabilité a MARA seul est irresponsable de la part de IBK. Avec tous ces morts , ces blessés et ces dégats matériels importants, MARA n’a jamais eu de regret, mieux dit que si c’etait a rèfaire , il le ferait. A present il y a des handicapés à vie qui meurent a petit feu sans aucune assistance du gvt. C’est pourquoi je nourri une haine contre MARA, qui accepterait de marcher sur des cadavres pour arriver au pouvoir . Je suis de la Commune IV, je n’ai pas voté pour sa liste , jamaìs je ne voterai pour lui.

  2. College, je pense que Traore a raison car avant Mara il y a eu Tatam qui a ete force par Boua le ventru IBK pour aller a Kidal mais apres toute analyse il a refuse, donc ce que dit Traore est vrai car Mara a agi par amateurisme et opportunisme politiques et il a ete la cause avec Boua le ventru IBK de la mort de plus de 100 peres de familles, laissant derriere des veuves et des orphelins. Nous accusons Boua le ventru IBK au meme titre que Moussa Joseph Mara de ce massacre humain qui a entraine la defaite totale militaire des forces armees du Mali des mains des rebelles a Kidal. Nous n’oublierons jamais.

  3. Ne mentez pas en vous faisant passer pour des victimes. Qu’est-ce qui explique la présence de bon à rien de loubards écervelés près à toutes violences pour honorer un contrat et, malgré la présence passive des forces de l’ordre. Ces bougres d’âme se sont adonnés à une telle violence gratuite d’un autre âge malgré la présence des forces de l’ordre. Tout ça pour créer la psychose et faire fuirez les Délégués du camp adverse et avoir les mains libres et agir à desseins ce qui expliquerait ce score soviétique. Et pourtant à la veille les vainqueurs étaient honnis d’une majorité de la commune 4 !!!

  4. Mara est un Menteur , mara a menti que l’Avion acheté sous ATT n’a pas de papier ce qui a été révélé faux , en plus Mara a menti sur le prix de l’Avion acheté par ibk plus pire encore Mara a menti sur l’Armée malienne à la suite de son échec sur kidal …Aujourdhui c ‘est en commune IV que Mara provoque la violence le jours d’élection pour empêché les MILITANTS de son Adversaire de vote . Le Parti yélema a connu de forte démission en son sein dû a l’Egoïsme de Mara

  5. Monsieur Traore Mara n’a rien fait de grave a Kidal, il a ete envoyé par le President de la Republique, donc au lieu de s’en prendre au President tu accuses M. Mara qui est innocent il faut laisser M. Mara en paix c’est le futur President du Mali que tu veux ou non. Tu es trop mechant envers M. Mara le cadre le plus valable du Mali
    Ton ZE n’a pas digeré sa defaite, il veut se venger mais peine perdu pour lui.

  6. Mara est capable du pire pour arriver à ses fins politique , en 2014 à kidal Mara a envoyé à la boucherie des administrateurs civils et des Soldats maliens , Après avoir provoque la violence Mara se refuse chez les SOLDATS FRANÇAIS POUR SE protégé en laissant les autres mourir entres les mains des rebelles de kidal ….Mara a même menti sur l’ARMEE Malienne en 2014 sur le problème de kidal

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here