Ousmane Karamoko Simaga à l’hôtel de ville : Un bilan inégalé

1

Lorsqu’ en 2009 Ousmane KaramokoSimaga gagnait haut la main, les municipales dans la Commune urbaine de Ségou, rares étaient ceux qui pensaient que l’aîné des fils Simaga allait réussir dans la gestion de la commune urbaine. Aujourd’hui, Ségou est l’une des plus belles villes du Mali.

Lors de son plébiscite en Mars 2009, Ousmane Karamoko Simaga annonçait le ton lors de la cérémonie de son intronisation en indiquant qu’il ne serait pas le maire qui vendra des lots pour gérer sa commune. Sept ans après aucun lotissement n’a lieu dans la commune urbaine de Ségou. A sa prise de fonction, Ousmane Karamoko Simaga s’investira pour assainir tout d’abord le cadre de vie de l’hôtel de ville.

L’eau et l’électricité furent vite établies et la cour de la mairie aménagée. Les travailleurs qui étaient à plusieurs mois d’arriéré de salaires furent vite mis dans leurs droits. Mieux, ils ont été reclassés par deux fois par Ousmane Karamoko Simaga et mis dans les conditions idoines de travail. Tous les bureaux ainsi que la salle de conférence seront systématiquement refaits et une maison des conseillers construite dans la cour de la mairie.

D’ailleurs, par rapport aux investissements, le conseil municipal sous la clairvoyance et le leadership d’Oussou a réalisé la Maison des hôtes de l’hôtel de ville de Ségou pour la bagatelle de 47 millions de F CFA. Il aménagea sur 1km, les berges du Niger pour 340 millions de F CFA avec l’appui de l’ABFN.

Dans le domaine sanitaire, Ousmane Karamoko Simaga a doté le 1er  quartier d’un Cscom pour 73 millions de F CFA et la construction de la maternité de Médine pour 20 millions de F CFA. Aussi, Oussou a doté toutes les agglomérations de Ségou de feux tricolores.

Aussi, un grand projet d’éclairage de la ville a été réalisé avec l’installation d’éclairage public avec trois cent lampes solaires. Toujours dans le cadre des réalisations, O K S a consenti d’immenses efforts pour la réhabilitation des principales artères de la ville.

On se rappelle que le 28 mars 2013 à l’hôtel Indépendance, Ousmane Karamoko Simaga a fait le plaidoyer auprès du ministre de l’Economie et des Finances Tienan Coulibaly, lors du premier conseil délocalisé de la direction des impôts en vue de l’obtention du financement de  la route bitumé sur 10 km à l’intérieur de la ville, de l’échangeur et 7 km deux voix aller-retour du rond-point BNDA à la sortie de la ville vers Mopti. Aujourd’hui, toutes ces réalisations sont en cours d’exécution dans la ville de Ségou.

En plus Ousmane Karamoko Simaga a mis en chantier un centre commercial moderne au centre commercial, le marché de Médine est en train d’être refait totalement, le stade municipal est en train de se doter de tribune moderne, de terrain de basket et de hand-ball avec chacun une tribune. Le terrain de football sera gazonné et doté de tout l’arsenal pour son entretien. Enfin un Cscom est en construction au quartier Sido-soninkoura.

Dans le cadre de la coopération décentralisée, Ousmane Karamoko Simaga, a donné un coup de fouet au jumelage Ségou – Angoulême  et l’idylle avec la ville de Richmond aux Etats-Unis s’est renforcé et a même impliqué les plus hautes autorités de la région.

Comme on peut le constater, ce que Oussoua réalisé durant son mandat est sans pareille à Ségou depuis l’avènement de l’ère démocratique.

Oussou encore en course pour l’hôtel de ville, les Ségoviens renouvelleront ils leur confiance ? Wait and See.

 Daouda Coulibaly

Dieni Albert Kalambry

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bravo et félicitations pour ce très bon bilan monsieur le maire.
    Les ségouviens doivent te renouveler leur confiance.
    Très bonne chance et très bonne continuation.

Comments are closed.