Segou : Où est le fonds de la révision annuelle des listes électorales ?

0

En 4ème région, la révision exceptionnelle des listes électorales, en vue du référendum prochain, risque d’être perturbée. Car les commissions administratives de révision des listes électorales biométriques (CARELIE) n’entendent pas siéger dans les différentes communes tant que les appuis financiers au titre de l’année 2018 écoulée demeurent impayés par le gouvernorat.

Depuis le mois d’octobre dernier en effet, les 111 commissions, créées par les sous-préfets, attendent le paiement de leurs fonds estimés à 35 millions de CFA. « Seule la région se trouve dans ce blocage inexpliqué. Les autres commissions, à travers le pays, ayant été payées », explique un Sous- préfet. « Je m’inquiète comment mobiliser mes quatre commissions de ma circonscription administrative le 15 mars 2019 pour une révision exceptionnelle annoncée des listes électorales dont je viens de recevoir le message !» Les travaux programmés, qui durent une semaine (du 15 au 22 mars 2019) vont être sûrement affectés par le mouvement de boycott des membres des commissions en charge des différentes opérations de radiation, de transfert et de validation des omis et des nouveaux majeurs dans les communes. Un président d’une commission d’espérer tout de même que d’ici là, les choses puissent rentrer dans l’ordre pour de bon et que des travaux sereins y deviennent possibles. Ségou est le 3ème foyer électoral avec plus de 2,4 millions d’habitants, répartis entre 111 communes. Lors des travaux de révision annuelle dernière, les commissions avaient validé en moyenne 6 000 omis et nouveaux majeurs, contre 500 transferts effectués et 1800 de radiations opérées sur les listes électorales de la région.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here